Thésée : un mythe ?

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Répondre
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »

Qui ne connaît le mythe de Thésée ?
L'épisode du Minotaure n' est-elle qu' un mythe ou constitue-t-elle un élément fondateur du monde hellénique ?

Parce que finalement, vaincre le monstre qui sommeille un peu partout
et qui se croit chez lui un peu trop partout : n'est-ce pas un exploit ?
De ce point de vue-là, le mythe a donc un fondement de réalité.

Vaincre un monstre de ce type fut l' exploit de Thésée dont les échos parviennent encore jusqu'à nous.

Mais pour Thésée, ce fut un vrai monstre, un monstre mi-homme, mi-animal,
qui dominait toute la Méditerranée orientale et peut-être même au-delà...

Voici le combat de Thésée et du Minotaure retrouvée et reconstituée par Athur Evans :

Image


Quiquonque fait ou a fait du judo sait que le principe premier de ce sport est d'utiliser la force et l'élan de l'adversaire.
La fresque représentée ici, signifiait que le Minotaure n'a pas été contré frontalemet, mais que plutôt des méthodes que ne désavoueraient pas les ceintures noires de judo ont été employées.

Par ailleurs, le fait que cette fresque ait été retrouvée à Minos pourrait signifier
que le centre du Pouvoir de toute la Médittéranée orientale et au delà, a, il n'y a jamais que 4.000 ans, résidé à Knossos.
Knossos qui était finalement un centre de commandement et de décision, pour le rayonnement de la civilisation crétoise,

Il est singulier de comprendre que ces palais construits par la civilisation crétoise sont finalement construits autour d'une cour centrale,
Cour centrale dénuée de tout batiment symbolique ou significatif,
ouvrant aunsi toute latitude à n'importe quelle décision et notamment surtout toutes les décisions relevant de l'arbitraire.

Image
Mallia : la cour centrale du Palais. Les magasins sont situés au fond à gauche. Les montagnes forment un arrière plan saisissant.
photo reprise du site : https://coinsdumonde2.blogspot.com/2017 ... malia.html

a+

Odysseus
Dernière modification par Odysseus le mer. 21 juil. 2021 23:32, modifié 12 fois.
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »

N'oublions pas que cette affaire se passe vers - 2.000 avant J.-C.
c'est à dire à une époque où la domestication des plantes et des animaux venait de se terminer
et où les hommes venaient de faire une découverte inouïe : celle d'un nouveau matériau : le métal.
C'était hier. Car depuis, l'invention du fer, les nouvelles découvertes ne se bousculent pas.

A Chypre, le cuivre natif était collecté depuis longtemps et servait à fabriquer des armes.
Sur d'autres rivages, on s'inquiétait des facilités offertes pour combattre en raison de ce nouveau matériau.
Ετ l'on craignait pour son cheptel.

Image
Mycènes : la porte des lionnes.

Aussi, connaissant la nature humaine qui fait paître son cheptel dans un environnement pas toujours amical,
les moeurs entre peuples ont dû se durcir.

Et les méthodes qui étaient celles du commerce lors de la domestication des plantes et des animaux,
devinrent celle de la rivalité sans concessions et de la domination sans partage.

Bref : des fauves plutôt que des hommes combattirent pour la domination complète
ou pour se maintenir sur un grand territoire.
Ils utilisèrent alors des méthodes fort peu loyales :
Ce furent les méthodes dite du Minotaure. Celui qu'affronta Thésée et que raconte Plutarque dans sa vie de Thésée.
Dernière modification par Odysseus le mer. 21 juil. 2021 23:34, modifié 1 fois.
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »

Donc, d'après ce que rapporte la mythologie, Thésée se mit en route pour aller à Athènes afin de comprendre ce qu'il fallait faire pour délvrer les otages.
En chemin, il rencontra 3 voleurs.

Le premier avait une énorme massue et en assénait un bon coup à tous ceux qui passait à sa portée.
C'était Periphétès.
Les passants qui le rencontraient du côté d'Epidaure en demeuraient à moitié assommés et gisaient sur le sol.
Ils essayaient de se relever, pour poursuivre leur chemin sans y arriver vraiment.

Cette illustration pour enfants est l'une des rares représentations de l'épisode de la rencontre de Périphétès et Thésée. La céramique grecque ne nous en a pas conservé.

Périphétès est représenté au premier plan, ce qui augmente sa taille par rapport à celle de Thésée. Par sa massue et la peau d'ours qui lui recouvre la tête, il rappelle les représentations antiques d'Héraklès, ce qui souligne le parallélisme déjà effectué dans l'antiquité entre les deux héros.
repris d'après le site : http://www.polyxenia.net/thesee-et-periphetes-p2571444


Image
Thésée et Périphétès- Lithogravure de H.M. Brock illustrant - The heroes or Greek fairy tales de Charles Kingsley- London, Mac Millan, 1928
Thésée et Périphétés vont s' affronter. Péripétés a son énorme massue à côté de lui. Un coup de celle-ci devait rendre stupide.

Cette situation qui n'est pas sans rappeller celle de Voltaire
qui reçut une volée de coups de la part du duc d'Orléans.
-de la part de Monieur le Duc ! - lui avait-on crié avant de l'agresser avec des bâtons.
Il devint alors un ennemi de la monarchie capétienne
et une sorte de paria dans la société de l'Ancien régime.

Rousseau également avait été renvoyé de partout sous l'Ancien Régime,
Il était très connu dans les clubs mais proscrit dans la société de l'Ancien Régime.
Quel coup de massue avait-il reçu ?

Pascal, qui cherchait sa voie dans la société de son temps
reçut une nuit le coup de massue de l'Illumination, savamment distillée par le Grand Arnaud.
Il en resta stupide.

Périphètés pousse les viandes à l'écart en leur donnant un bon coup de massue.
Périphètés avec son coup de massue, avait donc, apparemment, pour travail d'ouvrir la voie à l'attendrissement des viandes
pour que les spécialistes, par la suite, puissent les travailler ...

Rappelons que Thésée est sorti victorieux de la confrontation avec Périphétés, mais il est vrai que c'était un héros.
Néanmoins, d'aprés ce qu' écrivent les auteurs de l'Antiquité, on sait qye Thésée utilisa les techniques du judo.
Périphétès s' élança pour asséner un bon coup, rapidement Thésée s' écarta et la brute fut emportée par la force de son élan et chuta lourdement sur le sol.
Dès lors, il n'eut plus qu'à ramasser l'énorrrrme massue et Périphétès ne gêna plus personne.

a+

Οdysseus
Dernière modification par Odysseus le sam. 12 juin 2021 9:49, modifié 4 fois.
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »

Donc, nous sommes en -2000 avant J.-C., la géographie se présente comme le montre la carte ci-dessous :

Image

Sur cette carte, les villes d'importance dans les temps anciens sont signalées en rouge.

Knossos est au milieu de l'île et proche de la côte nord, où aujourd'hui se trouve la ville d' Herakleion, qui commerce avec Athènes..
Gortyne comme Festos sont également au milieu de l'île, mais plus proche de la côte sud, qui regarde l'Egypte et le désert Lybien..
Festos est une ville antique d'importance, proche de Gortyne près de la côte sud. Son nom doit venir d'Héphaistos ; on pourrait traduire aujourd'hui le nom de cette ville par "le Chaudron". N'oublions pas que Médée vivait dans le désert Lybien. Ce qui donne une idée des distances où s'exerçait le commerce dans ces temps-là.
Malia est située plus à l'est sur la côte nord, Les laisons avec Chypre, l'Asie Mineure, et au delà des détroits : le Pont, la Géorgie, la Crimée.
Zakro ou Kato Zakro est située à l'est mis sur la cote sud, en position pour commercer avec le Levant de la Méditerranée, Liban, Palestine, Syrie.,

Les relations maritimes dans et autour de la Méditerranée ont existé depuis bien longtemps.
N'oublions pas que la recherche de la Toison d' or nécessita une expédition jusque sur les terres des géorgiens.
et que l' expédition des Argonautes fit le tour de la Mer Noire et passa me semble-t-il par la Roumanie actuelle.

Donc, dans ces temps-là vers -1750 av. J.-C., le roi Minos dominait toute l'ïle et toutes les villes d'importance citées ci-dessus marchaient d'un même pas dans la politique choisie.

a+

Odysseus
Dernière modification par Odysseus le ven. 28 mai 2021 19:32, modifié 18 fois.
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »

Pour situer les époques :

6.000 à 3.400 av.J.-C. : C'est le néolithique. Relations aec l'Anatolie.
3.400 à 2.400 : chalcolithique -poteries - bijoux en or - les pyramides d' Egypte.
2.400 - 2.000 : age du bronze.
2.000 : palais de Knossos, Phaestos, Malia.


Image
carte aimablement reproduite avec l'autorisation de wikimedia.

En - 600 av.J.-C., des colons venus de Phocée en Asie Mineure ont débarqué dans une crique ayant en surplomb une colline fort intéressante pour y construire une tour de guet. La nouvelle ville qu'ils construiront s'appellera plus tard Marseille.

Pourquoi ces gens sont-ils venus de si loin à cette époque ?
Les grands déplacements n'étaient pas rares à l'époque :
Les Egyptiens en - 2000 av. J.-C. avaient conquis l'Assyrie et avaient eu des démélés avec les Hykksos qui habitaient l'Asie Mineure.
Le fils de Philippe II ira vers - 300 av. J.-C. jusqu'aux confins de la Chine.
Quant à Hannibal le Carthaginois, l'allié de Sparte, lui fera tout le tour de la Méditerranée occidentale pour envahir le Latium et Rome..

Mais il fallait des raisons extrèmement sérieuses pour se lancer dans de telles aventures.

.
Dernière modification par Odysseus le sam. 12 juin 2021 19:47, modifié 1 fois.
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »



Raisonnons logiquement : au temps du Minotaure, les "invités" de leur lointain pays étaient logés près du palais le plus proche du port.

Ainsi : du Palais de Knossos, dépendaient les otages d'Athènes,
du Palais de Malia, dépendaient les "invités" venant (potentiellement) d'Asie Mineure, du Pont, des Détroits, de l'actuelle Géorgie et peut-être de Crimée.
du Palais de Kato Zakro, les "invités" du Liban et de Palestine,
du Palais de Festos et Gortyne, les "invités" de Libye et de Cyrrénaïque.

Ce qui est très probable, c'est que Thésée, si la mythologie dit vrai, a débarqué un jour vers -1750 av.J.-C. au port d'Hérakleion et soit monté au palais de Knossos où il a demandé audience au Roi Minos.
Lors de cette audience, il a demandé à rencontrer le Minotaure.

C'est lors de cette rencontre qu'a eu lieu une explication singulière, dont le fonds était finalement une question d' humanité dans les rapports entre nations. Et c'est tout à l'honneur du monde hellénique d'avoir choisi la vie et la voie de l'humanité à cette époque.

a+

Odysseus.


ERRATUM : On ne parle pas d'"otages", mais d' "invités" ou de "résidants".
"Otage" est un terme impropre qui évoque une guerre ouverte, ce qui n'est pas le cas.
Veuillez excuser le rédacteur de ce message,
il a beaucoup regardé "Autant en emporte le vent"
avec ces acteurs inoubliables comme Clark Gable et ceux qui jouent les rôles de Scarlett, Mélanie, Ashley etc ...
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »

En Crète donc, vers - 2.000 av. J.-C., contemporain des villes de Babylonie et d' Assyrie,
l'ensemble de ces palais de l'île marchait de concert pour prévoir la domination en Méditerranée orientale et au delà.

Périodiquement donc, le Minotaure, qui devait être le hiérarque suprème réclamait
la venue en Crête de jeunes gens et de jeunes filles pour "parfaire leur instruction"
selon les derniers canons du raffinement de la civilisation du bronze.

Ces jeunes gens, une fois arrivés sur place, était logés et nourris.
Mais, Hélas !, c'était bien le tout.
Et probablement qu' un conseiller assez spécial s'occupait d'eux.
Dans quel sens ?

Eh bien, probablement, dans le sens qu'il leur volait leur vie !
Oui, mais, attention !, c'était pour la Cause des dirigeants de l'époque.

Tout d'abord un premier voleur leur assénait un bon coup pour leur faire perdre le nord et le bon sens,
puis un deuxième les poussait dans une direction vicieuse jusqu'à ce qu'ils renient père & mère, leur nation et sa religion,
le tout de la façon la plus dscrète qui soit,
et enfin, un troisième venait les travailler pour rendre leur comportement présentable aux populations dont ils étaient issues,
en gommant ou ébarbant toutes les transgressions au sens commun de ces populations.

Un vrai travail de fonderie !
une fois la viande sortie du four, l' étonnement était là : des comportements irresistiblement vicieux,
vous retournait une ville lointaine de cette période dite archaïque en un rien de temps !

C'était une époque où les échanges se faisaient grâce au troc,
car ce sont les Lydiens qui inventèrent la monnaie en - 700 av. J.-C..
Et le troc à cette époque devait porter aussi sur les échanges de viande.

Image
Ici, deux statuette de l'époque minoenne mime d'un côté l'accueil des jeunes gens venus s'instruire,
et de l'autre la sortie du four de ces jeunes gens dorénavant instruits.

"Mais pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ?"
devaient se demander bien des gens de cette époque.


C'était donc une époque où la fonderie venait d'être inventée,
De cette art de fondre, il en était sorti d'abord du cuivre, métal ductile,
puis bientôt du bronze, mélange de cuivre et d'étain, qui fait un métal dur, coupant et résistant !

A cette époque, d'habiles observateurs en avaient tiré des procédés imités mais d'un tout autre genre,

Rappelons qu'à cette époque, on rapporte que Ninive était peuplé de gens
qui ne reconnaissaient pas plus le bien du mal que leur droite de leur gauche
Un expert en fonderie, sans aucun doute, avait dû sévir dans le coin..

a+

Odysseus
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »

Donc, les jeunes gens et les jeunes filles venus d'Athènes
et d'autres régions de la Méditerranée orientale et de ses environs
étaient prisonnièrs dans le labyrinthe, créé par Dedale.

Pour s'échapper de ce labyrinthe, deux méthodes au moins étaient possibles :
- soit conserver un fil à la patte. Comme le fit Thésée avec la belle Ariane.
- soit se mettre des ailes pour pouvoir s'échapper. Comme le firent Dédale et son fils Icare.
Ce jeune Icare, dans sa fougue et son ivresse de vengeance, voulut sans doute faire savoir sa façon de pensée au Minotaure.
Mal lui en prit, le Minotaure accueillit très mal ce goudelureau.

Venus d'Athènes, ces jeunes gens vivaient dans un espace organisé par les palais minoens,
que l'on peut qualifier d' extra-terrestre, tant les conditions étaient particulières.
Ils n'avaient d'autre perspective que celle de servir la Cause du roi Minos,
peut-être en remplissant les magasins des palais avec les produits récoltés dans les champs environnants.

A cette époque, l'huile d'olive était un produit en plein dévelloppement et bien plus réputée qu'aujourd'hui.
Elle servait à s'éclairer, à faire la cuisine. Et bien d'autre choses.

En effet, l'époque du Bronze fut celle de la fin de la domestication de l'olivier qui dura environ un millier d'années.
Cette domestication démarra vers -3.000 av. J.-C. et se termina vers -2.000 av.J.-C.

Image
Les magasins du palais de Mallia. Photographie reprise du site : https://groupes.voyage/grece/

Les palais minoens établissaient ainsi leur domination en tenant entre leurs mains les lendemains
des villes dont ils avaient expressement demandé la venue de gentils ambassadeurs.
La problématique de vie et de survie des pays du soleil n'est pas celle des pays du Nord.
Dans les pays du Nord, tout le problème est d'arriver à passer l'hiver qui est parfois très rigoureux.
La problématique des pays du soleil est différente.
Mais ces deux problématiques ont les lendemains comme théme de première importance.

Bref, travailler dans l'orbite d'un palais minoen ne devait pas être très drôle.
Les activité de survie dans un espace extra-terrestre ne datent pas d'hier.
A l'âge du bronze, les ambassadeurs devaient, sans nul doute, s'initier à l'art difficile de produire du bronze,
et aux différentes techniques qui permettaient de produire différents objets de combat ou de luxe,
par la forge et/ou la fonderie.

De ce point de vue, les palais minoens font parfois l'effet de mystérieux vaisseaux spatiaux,
explorant des espaces extra-terrestres,
pour asseoir leur domination,
et équippés de magasins pour nourrir les spationautes et les membres d'équipage.
Ces palais vivaient des trafics vers les villes dominées,

Souvenons-nous que la place centrale de ce mystérieux vaisseau qu'était le palais minoen
invitait à l'arbitraire étant vide de tout monument et donc dénuée de toute connection avec le ciel.

Alors de quel type était ce mystérieux labyrinthe, créé par Dédale ?
Disons que la Citadelle de l'époque (le palais minoen) était dédiée à l'arbitraire,
un arbitraire absolu et complet.

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »

Si la Citadelle de l'époque (le palais minoen) était dédiée à l'arbitraire,
à l' arbitraire absolu et complet.
Quel était donc le type de labyrinthe qu'avait su construire Dédale ?
Dédale avait-il retiré toute possibilité d' accès au ciel ? Peut-être. C'est une possibilité.

Il est possible que le nom Minos soit dérivé du nom de Ménès, le premier pharaon d'Egypte.
Et ce nom Ménès désignait en fait celui qui devait tenir toute la comptabilité du Royaume :
nombre d'arbres fruitiers, de fruits, de têtes de bétail, de champs, d'armes, de soldats, d'outils, etc ...

Image
Le cartouche du pharaon Ménès, "le premier entre ses pairs" ...pourrait-on lire ou bien aussi : "le bon gestionnaire"...

D'ailleurs à Babylone, le successeur de Nabuchodonosor vit s'inscrire sur le mur les mots :"Méné, tekel, parsin"
Ce qui signifie : "le chef de la comptabilité sera désormais perse".
C'était une époque où la comptabilité était très importante : et dérivait de la question fondamentale :
combien de bouches à nourrir ?

Plus tard, les comptes et les calculs devinrent tellement tortueux et compliqués et de plus des notions importantes de prévisions apparurent,
que le chef de l'Egypte deviendra "le phare", c'est à dire le pharaon.

"Knossos" était la ville de ce bon gestionnaire, de celui qui "savait" le nombre de familles, d'enfants, de villages, l' état des stocks d'huile etc ..
Et donc le Minotaure, quant à lui, eh bien, dans les pires époques, il devait assez ressembler au type qui vient de la part du percepteur pour réclamer l'impôt !.

Si le Minotaure,cet être mi-homme mi-animal, était sur cette cour centrale, avec la volonté de dominer par la ruse et la force, toute la Méditérranée orientale et plus, et de plus entouré de ses officiers ou de ses officiants dans le même état d'esprit, alors : le labyrinthe de Dédale était là : en chair et en os. ! C'était un labyrinthe de pierres mais les pierres n'étaient pas celles qu'on croit généralement.


Image

Panoramic view of Knossos Central Court
Date 9 June 2011, 08:12:32
Source Own work
Author C messier


a+

Odysseus

A propos de la métallurgie à l'époque du Minottaure :


Glaives incrustés d'or trouvés à Mycènes : (wikipedia)

Image

La métallurgie fut la grande affaire de tous les milieux à la préhistoire autant en Orient qu'en Occident.
Il en allait de la stratégie et de la survie des groupes humains répandus ici et là sur la Terre.

L'art du potier a, en effet, lentement évolué et, un jour, les hommes ont entouré de glaise une pièce réalisé en cire d'abeilles,
Puis, ils ont trouvé le moyen de couler du métal liquide dans le moule de glaise ainsi formé ( quoique rempli de cire d'abeilles ),
afin qu'il en retienne la forme (de ce moule) après refroidissement.
C'est le procédé dit de fonte à cire perdue.
Dont certains scientifiques pensent qu'il aurait été inventé vers -6.000 ans av. J.-C.
Quelle inventivité chez les êtres dits humains !

Mais concernant les métaux, c'est le cuivre qui fut découvert en premier..
Le cuivre pur (à l'état natif) était connu depuis le VII ième millénaire (on le trouvait à Chypre).
C'était des morceaux de cuivre pur que l'on ramassait sur le sol. Sans doute les travaillait-on.
Mais le cuivre est un métal ductile. Il est peu coupant et possède fort peu de dureté et de résilience.
Ce métal devait servir pour confectionner des outils ou des objets précieux.
On pense généralement que les spécialistes de cette époque-là travaillait cette matière en la martelant.

Comment s'avisèrent-ils qu'il était plus facile de travailler cette matière en la chauffant ? On ne le sait pas éxactement.
C'est dans cette époque que les hommes construisirent des ateliers de chauffe pour extraire le métal à partir du minerai et le façonner à leur guise,
pour une utilité maximale...
C'est vers 3.000 av. J.-C. que les hommes s'avisèrent qu'un mélange de cuivre et d'étain produisait un métal nouveau : le bronze, métal dur et coupant.
L'histoire du Minotaure se déroule durant l'âge du bronze. de - 2.000 à -1450 ans av. J.-C..
Ce savoir impressionnant autour de la métallurgie constitua la science des hommes de l'âge du cuivre, puis de l' âge du bronze..

Dans la mythologie, c'est Héphaïstos, le forgeron du monde souterrain, qui était chargé de forger.
De son atelier ne devait sortir que du fibreux, dur, coupant et résistant.

On sait aujourd'hui que l'activité de forgeage, qui consiste en un martelage systématique et une chauffe au rouge,
que des fibres se développent dans le métal.
Le bronze, après un martelage systématique et orienté et une chauffe intense, devient un matériau très fibreux.
C'est l'art du forgeron que de développer des fibres en rangs serrés et dans le sens voulu,
de sorte qu'après la forge, la matière métallique présentent un maximum de dureté dans une direction donnée.
Cette activité, généralement tournée vers l'extérieur, procède d'une approche et d'une vision très contestable des rapports avec l'éxtérieur .

Au temps du Minotaure, Il est probable que c'est à Faïstos, ville proche de la côte, que se trouvait l'atelier de ce forgeron (souterrain).
Forgeron apparemment toujours en activité dans différents pays de notre monde contemporain
(que l'on appelle parfois monde contemporain "post-vérité").

a+

Odysseus
Dernière modification par Odysseus le jeu. 05 août 2021 23:10, modifié 47 fois.
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »


Vers 1780 av. J.-C. s'ouvrit en Egypte une période d'instabilité, dûe à l'arrivée des Hyksôs dans la région du Nil. Sur les Hyksôs, nous ne sommes pas bien renseignés. Les archéologues pensent qu'il devait s'agir d'une coalition. Ces Hyksôs fondèrent une ville nommée Avaris, dans le Sinaï, près du delta du Nil. Que faisaient-ils là, ces Hyksôs ? Depuis cette ville, ils dominaient, paraît-il, toute l'Egypte.

Plusieurs thèses existent quant à la domination des Hyksos : récemment, certains archéologues voient Avaris comme un centre de trafic positionné sur des routes stratégiques entre la Basse Egypte, la Haute Egyte et l'Asie Mineure. Car ces Hyksos, paraît-il, venaient de ces terres-là.

Les pharaons du Nouvel Empire mirent fin à leur domination vers -1500 av. J.-C. et dès lors, ces pharaons se lancèrent dans une stratégie de conquêtes et d'échanges dans tout le bassin méditerranéen. Et notamment avec Chypre, des îles de l'Egée et la Crête.
Peut-être est-ce à cette occasion que la fresque ci-dessous a été construite à Avaris ?

Image

econstructed Minoan Fresco from Avaris, Egypt. Now Archaeological Museum Iraklion, Crete, Greece.
Source Own work by Martin Dürrschnabel, de:Benutzer:Martin-D1,
Author Martin Dürrschnabel
Permission
(Reusing this file) Licend under CC-BY-SA-2.5


Des échanges commerciaux ont toujours existé autour du bassin méditerranéen. Si le pharaon à cette époque déplacait son armée jusqu' en Anatolie, c'est que les routes comme les échanges existaient déjà. Peut-être déplace-il d'ailleurs ses armées pour remettre du commerce dans ce qui ne devait plus qu'être que du trafic.

C'est d'ailleurs à cette époque environ que Babylone s'affirme comme une puissance dominante et demande des jeunes gens pour les jeter dans des fournaises... Les moeurs de l'époque devaient donc être ceux du Minotaure : on fout le feu d'une façon ou d'une autre à un individu un peu évolué sous n'importe quel prétexte vrai ou faux pour disposer de viande de qualité, propre au trafic et à la subvertion ! Moeurs qui se retrouvent encore dans le traitement de Voltaire lorsqu'il écrivait à tour de bras sur tous ses manuscrits : "ecr. l'inf." !

Bref : 4.000 ans après, et après l'invention de la roue, du ballon atmosphérique, de l'eau chaude et de l'ordinateur, de la voiture, de l'avion, de la puce électroniquen, de l'invention des droits de l'homme, de la pénicilline, de la peinture impressioniste, de la télévision, du radar et de la fusée Orion, du char d'assaut, de l'ouvre-boîte et du chauffage central ...rien n'a changé, ce sont toujours les mêmes conneries.

a+

Odysseus.


a+

Odysseus
Odysseus
Messages : 433
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Thésée : un mythe ?

Message par Odysseus »

Que se passait-il à cette époque entre 1500 et 1200 dans les pays environnants ?
Répondre