saints pour le 8 octobre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3975
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 8 octobre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » dim. 26 sept. 2004 17:02

Sainte PELAGIE, vierge d'Antioche, qui mourut en se jetant du haut de sa maison pour empêcher les soldats venus l'arrêter d'attenter à sa virginité (probablement sous Numérien, entre 282 et 284).

Saint PIERRE, martyr vénéré à Séville en Andalousie.

Saintes BENOÎTE (BENEDICTE, BENEDICTA), native de Rome, et LEOBIERE, vierges et martyres à Origny-en-Laonnais en Picardie (soit sous Dioclétien entre 300 et 304, soit sous Julien l'Apostat en 362).

Sainte LAURENCE (LAURENTIA, LORENZA), esclave de Palatiate, riche habitante d'Ancône dans les Marches; elle distribuait aux pauvres tout ce que sa maîtresse lui donnait, et la convertit par son désintéressement; martyre sous Dioclétien (302). On l'invoque en faveur de ceux qui sont dans la misère.

Sainte PALATIATE (PALATIAS, PALAZIA), citoyenne d'Ancône dans les Marches; convertie au christianisme par le désinteressement de son esclave Laurence, elle mourut martyre avec elle sous Dioclétien (302).

Sainte THAÏS, prostituée repentante (Egypte IVème siècle).

Saintes PALLADE, ASSERE et PORCARIE, moniales à Sens en Bourgogne (Vème siècle).

Sainte PELAGIE, prostituée repentante, qui quitta Antioche pour pratiquer l'ascèse en Palestine (vers 457). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome X des Ménées.)

Sainte KAYNE (KEYNA, CEINWEN), solitaire dans le Somerset (fin du Vème siècle).

Sainte MELARIE, ascète en Bretagne (VIème siècle).

Saint CALDERIC (CALTRY), évêque de Chartres en Beauce (vers 567).

Saintes VALERIE et POLLENE, soeurs selon la chair, moniales à Honnecourt en Cambrésis (vers 640).

Saint GRAT (GRATIEN), évêque de Chalon-sur-Saône en Bourgogne (652).

Saint YWI (IWI), moine de Lindisfarne, ordonné diacre par saint Cuthbert (vers 690).

Saint AMOUR, natif de l'Aquitaine, diacre, évangélisateur de la Hesbaye et moine à Munsterbilsen près de Liège en Wallonie, thaumaturge (entre le VIIème et le IXème siècles).

Sainte TRIDUANE (TRIDUAINE, TRIDUNA, TREDWALL, TRALLEN), moniale au comté d'Aberdeen en Ecosse (VIIIème siècle?).

Sainte RAINFROIE, abbesse à Denain en Hainaut français (805).

Saint NICOLAS II le Studite, patriarche d'Antioche et de tout l'Orient (1030).

Saint ANTOINE, évêque de Novgorod (1232).

Saint DOSITHEE, fondateur du monastère des Saints-Apôtres-Pierre-et-Paul à Verkhnéostrov près de Pskov (Russie 1470).

Saint TRYPHON, higoumène de Viatka (Russie 1612).

Saint IGNACE le Jeune, Bulgare de nation, moine athonite, martyr à Constantinople par la main des Musulmans (1814). (Autre mémoire commune avec celle de saints Euthyme et Acace le 1er mai.)

Saints DEMETRE, archevêque de Mojaïsk, JEAN, diacre, AMBROISE et PACÔME, moines, TATIENNE, moniale, et NICOLAS, MARIE et NADEGE, martyrs par la main des Communistes (1937).

Saints JEAN, évêque de Bélijsk, PIERRE, BASILE et PAUL, prêtres, martyrs par la main des Communistes (1937).

Saint BASILE, martyr par la main des Communistes (après 1937).

Répondre