saints pour le 21 septembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 21 septembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mer. 15 sept. 2004 18:40

Clôture de la fête de la sainte Croix.

Saint JONAS, prophète (vers le IXème siècle avant NSJC). (Office en l'honneur du prophète Jonas et de saint Jonas le Sabbaïte traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XVI du Supplément aux Ménées à la date du 22 septembre.)

Saint Apôtre CODRAT, des Septante Disciples du Sauveur, martyr à Magnésie sous Adrien (vers 117). (Synaxaire traduit par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées à la date du 21 septembre, et office traduit à la date du 22 septembre.)

Saint ALEXANDRE, évêque d'Avelino, martyr sous Antonin (154).

Saint martyr EUSEBE de Phénicie, mort par le glaive.

Saint martyr PRISCUS, mort par le glaive.

Saint PAMPHILE, martyr à Rome.

Les saints SIX martyrs écuyers de l'empereur Maximien, martyrisés en 298.

Saint FRANCAIRE (FRAGAIRE, FRANCONIUS), seigneur aquitain, père de saint Hilaire de Poitiers, remarquable par sa générosité (vers 350).

Saints EUSEBE, NESTABE et ZENON, frères selon la chair, et NESTOR et BOUSSIRIS, martyrs à Gaza en Palestine par la main d'une foule païenne déchaînée au temps de Julien l'Apostat (entre 360 et 363).

Sainte BASSA.

Saint GREGOIRE, évêque d'Amnice en Grande Arménie, devenu pélerin et évangélisateur dans les Alpes du Sud; mort et vénéré à Tallard dans le sud du Dauphiné (404).

Saint CASTOR de Nîmes, abbé de Mananque, puis évêque d'Apt en Provence (419).

Saint CADOC (CAZOUT, CADOCHUS), ermite en Bretagne et martyr à Weedon dans le comté de Northampton en Angleterre, patron de Llancarvan (490).

Saint ISAAC (ACACE), évêque de Sitie en Chypre, mort dans la paix.

Saint MAORN (MAHOUARN, HERVE), apôtre à Plouvien en Bretagne (vers le VIème siècle).

Saint MABYN, natif du pays de Galles ou des Cornouailles, apôtre avec saint Teilo (VIème siècle).

Saint LÔ, évêque de Coutances en Normandie (vers 568 ou 575).

Saint GEROU (GERULPHE) de Mérendrée, assassiné par son propre oncle à qui il pardonna en expirant, patron de la ville de Drongen près de Gand en Flandre (vers 746).

Saint JONAS, père des saints Théodore et Théophane "les Marqués" (cf. 11 octobre et 27 décembre), devenu en sa vieillesse moine à la laure de Saint-Sabbas en Palestine, prêtre et thaumaturge (après 829). (Office en l'honneur du prophète Jonas et de saint Jonas le Sabbaïte traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XVI du Supplément aux Ménées à la date du 22 septembre.)

Sainte MAURE, moniale à Troyes en Champagne, patronne des lessiveuses (vers 850).

Synaxe de tous les saints d'Ouglitch en Russie.

Saint DANIEL de Coujgoura, ermite (Russie XVIème siècle).

Saint JOSEPH, moine à Zaounikiev au territoire de Vologda (Russie 1612). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XVI du Supplément aux Ménées.)

Invention des reliques de saint Démètre (cf. 28 octobre), évêque de Rostov (Russie 1752). (Office traduit par le père Denis Guillaume au tome IX du Supplément aux Ménées. Acathiste traduit en français par le même au tome XVI du Supplément aux Ménées.)

Saints ALEXANDRE, ALEXIS et CONSTANTIN, prêtres, martyrs par la main des Communistes (Russie 1918).

Saint THEOPHANE (Touliakov), métropolite de Lipetsk et de la Biélorussie, martyr par la main des Communistes (Belarus 1937).

Saints MAURICE, moine, et BASILE et VLADIMIR, laïques, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Saint JEAN, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1938).

Répondre