saints pour le 2 septembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3975
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 2 septembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mer. 18 août 2004 12:19

Mémoire des justes prêtres de l'Ancienne Alliance: ELIAZAR et son fils PHINES, de la tribu d'Aaron (vers le XIIIème siècle avant NSJC).

Saints THEODOTE et RUFINE, père et mère de saint Mamas, martyrs sous Valérien (avant 260).

Saint MAMAS, originaire de Gangres en Paphlagonie, martyr à Césarée de Cappadoce sous Aurélien (275). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées.)

SIX MILLE SIX CENT VINGT-HUIT MARTYRS qui trouvèrent la mort de différentes manières sous l'empereur Maximien.

Saint martyr DIOMEDE, mort frappé du plat d'une épée.

Saint martyr JULIEN, mort la tête écrasée dans un étau de bois.

Saint martyr EUTYCHIOS, mort crucifié.

Saint martyr HESYCHIOS, mort par pendaison.

Saint martyr LEONIDE, mort par le feu.

Saint martyr EUTYCHE, mort crucifié.

Saint martyr PHILADELPHE, mort le cou attaché à une lourde pierre.

Saint martyr MELANIPPE, mort par le feu.

Sainte martyre PARTHAGAPE, mort noyé dans la mer.

Saints martyrs AMMOUN et AIETHALIA de Thrace.

Saints EUPLE, JOSEPH, FELIX, SECONDULUS et JULES, martyrs en Sicile.

Saints FACONDIN, JUVENTIN, PEREGRIN et FELICITE, martyrs à Rimini en Emilie-Romagne.

Saint ANTONIN, martyr à Pamiers dans le comté de Foix (IVème siècle).

Saint JUST (JUSTINIEN), deuxième évêque de Strasbourg en Alsace (IVème siècle).

Sainte MAXIMA, esclave, martyre à Rome sous Dioclétien (304).

Saint JUST l'Angélique, métropolitain de Lyon, puis moine au désert de Scété en Egypte (vers 390).

Saint MAXIMIN Ier, troisième évêque de Strasbourg en Alsace (IVème-Vème siècles).

Saint ELPIDE, confesseur dans les Marches (Vème siècle).

Saint VALENTIN, quatrième évêque de Strasbourg en Alsace (Vème siècle).

Saint OCTAVIEN, ermite près de Volterra en Toscane (Vème siècle).

Saint SOLAIRE, cinquième évêque de Strasbourg en Alsace (Vème siècle).

Saint ELPIDE (ELPIDIUS, HELPIDIUS), archevêque de Lyon (avant 430).

Saint MAWS, moine irlandais, peut-être évêque en Bretagne, vénéré dans les Cornouailles.

Saint ANTOINE de Liaroles, ermite et martyr, patron de la ville de Condom (540).

Saint NONNOSUS, moine au mont Soracte en Italie (vers 575).

Saint JEAN IV le Jeûneur, patriarche oecuménique de Constantinople (582-595), thaumaturge et remarquable par ses aumônes (595). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées.)

Saint EO, ermite à Bodéo en Bretagne (VIème-VIIème siècles).

Saint JUST, évêque de Clermont en Auvergne (VIIème siècle).

Saint HIEU (HEIU), abbesse de Tadcaster dans le Yorkshire (vers 657).

Saint AGRICOL (AGRICOLA, ARIGLE), fils de saint Magne, moine de Lérins, puis évêque d'Avignon dans le Comtat-Venaissin (vers 700).

Saint LEZE (LEZER, LEZINS), martyr mort pour le Christ en combattant les Vikings païens au Mas d'Avignon près de Lectoure en Gascogne (845).

Saint ELECTRAMNUS (ELECTRAN), évêque de Rennes en Bretagne (Xème siècle).

Saint ANTOINE, ascète de la Laure des Grottes de Kiev (1073).

Saint THEODOSE, ascète de la Laure des Grottes de Kiev (1074). (Office à saints Antoine et Thédose traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX du Supplément aux Ménées.)

L'icône de la Très Sainte Mère de Dieu de Kalouga (Russie 1771).

Saints BARSANUPHE, évêque de Kyrillov, JEAN, prêtre, SERAPHIMA, abbesse, ANATOLE, NICOLAS, MICHEL et PHILIPPE, martyrs par la main des Communistes (Russie 1918).

Saints DAMASCENE, évêque de Starodoub, EUTHYME, JEAN, JEAN, VLADIMIR, VICTOR, BASILE, THEODOTE, PIERRE et ETIENNE, prêtres, et XENIE, moniale, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Saints GERMAIN, évêque de Viazinsk, et ETIENNE, prêtre, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Répondre