saints pour le 30 août du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 30 août du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » sam. 31 juil. 2004 20:00

Saints BONIFACE et THECLE son épouse, martyrs à Hadrumète en Afrique lors de la persécution de Dèce (250).

SIX martyrs de Mélitène.

SEIZE martyrs de Thèbes.

Sainte BRYENE, martyre à Nisibe.

Saints FELIX, FORTUNAT, SEPTIMINOS et JANVIER.

Saint PHYLAX.

Saints FELIX, prêtre, et ADAUCTE (ADAUCTUS), martyrs à Rome sous Dioclétien (303).

Sainte GAUDENCE (GAUDENTIE, GAUDENTIA), vierge et martyre à Rome (vers 303).

Saint ALEXANDRE, patriarche de Constantinople (314-337), un des Pères du Ier Concile oecuménique (337). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII des Ménées.)

Saint ETIENNE d'Oulnia, martyr sous Julien l'Apostat (362 ou 363).

Saint SARMATAS, ascète du désert d'Egypte.

Saint EULALIOS, évêque de Lapithos en Chypre, mort en paix.

SOIXANTE martyrs massacrés par les païens à Suffétula en Afrique (399).

Saint PAMMAQUE (PAMMACHIUS), sénateur romain, veuf, fondateur d'un hôpital à Rome, qui confessa la foi orthodoxe face à Jovinien et aux donatistes (410).

Saint AMAT, évêque d'Avignon dans le Comtat-Venaissain, martyr par la main des Vandales (411).

Saint GAUDENS, enfant berger, martyr avec ses compagnons dans le Comminges par la main des Wisigoths ariens (475).

Saint FRAIGNE (FERMERE, FRENIR, FREVIR), confesseur en Angoumois (VIème siècle).

Saint CHRISTOPHE, natif de Rome, moine du monastère Saint-Théodose en Palestine (VIème siècle).

Saint MODAN, évêque en Ulster (VIème ou VIIème siècle).

Saint EONE, archevêque d'Arles en Provence (502).

Sainte AMELTRUDE, vierge en Angleterre, vénérée à Jumièges en Normandie (VIIème ou VIIIème siècle).

Saint FIACRE le Jardinier, Irlandais de nation, ermite dans la forêt de Breuil en Brie (680).

Saint BOTHMAËL, moine en Bretagne, disciple de saint Maudez (VIIIème siècle).

Saint PAUL le Jeune, patriarche oecuménique de Constantinople (780-784), qui recommanda à sainte Irène et à Constantin VI la convocation du VIIème Concile oecuménique (784). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII des Ménées.)

Saint FANTIN le Thaumaturge, natif de Calabre, ascète en Calabre et en Thessalie, mort à Thessalonique (1000). Il est l'un des liens entre le monachisme italo-grec et la Grèce.

Saint JEAN VIII (Xiphilinos), patriarche oecuménique de Constantinople (1063-1075), qui s'efforça d'établir un rapprochement avec l'Eglise arménienne (1075). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII des Ménées.)

Synaxe des saints hiérarques illuminateurs de l'Eglise serbe: saints SABAS Ier, SABAS II, ARSENE Ier, EUSTATHE Ier, JACQUES, NICODEME et DANIEL, archevêques; JOANNICE Ier, EPHREM, SPYRIDON, MACAIRE et GABRIEL Ier, patriarches; et de SABAS III, GREGOIRE, JEAN, MAXIME et NICON. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII du Supplément aux Ménées.)

Saint ALEXANDRE de Svir, natif d'Olonets près de Novgorod, moine de Valaam, puis ermite et higoumène, à qui la Sainte-Trinité apparut (Russie 1533). (Office et acathiste traduits en français par le père Denis Guillaume au tome XV du Supplément aux Ménées.)

Invention des reliques de saint Daniel, prince de Moscou (1652).

Translation de Vladimir à Saint-Pétersbourg des reliques de saint Alexandre Nevski (Russie 1724). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII du Supplément aux Ménées. Acathiste à saint Alexandre Nevski traduit en français par le même au tome VIII du Supplément aux Ménées à la date du 31 août.)

Saint PIERRE, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1918).

Saints PAUL, prêtre, et ELISABETH, moniale, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Saint IGNACE, moine, martyr par la main des Communistes (Russie 1938).

Saint PIERRE, prêtre, confesseur sous le régime soviétique (1972).

Répondre