saints pour le 19 août du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 19 août du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » jeu. 15 juil. 2004 10:25

Saint JULES, sénateur et martyr à Rome sous Commode (192).

Saint MAGNE (MAGNUS), évêque et martyr à Agnani dans le Latium lors de la persécution de Dèce (vers 250).

Saints martyrs EUTYCHIEN le soldat et STRATIGIOS, morts par le feu.

Saint SATYRE, évêque d'Arezzo en Toscane, martyr (début du IVème siècle).

Saints TIMOTHEE, AGAPIOS et THECLE, martyrs à Gaza en Palestine sous Dioclétien (304 ou 305). Saint Timothée est le protecteur de la ville de Gaza.

Saint grand-martyr ANDRE le Stratilate et ses DEUX MILLE CINQ CENT NONANTE-TROIS compagnons, martyrs sous Galère (vers 305). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII des Ménées.)

Saint RUFIN, vénéré à Mantoue de temps immémorial.

Sainte CRESCENCE (CRESCENTIA), vierge et solitaire à Paris (IVème-Vème siècles).

Saint CLINCTANCE (CLITANEE), roi celte de Grande-Bretagne , martyr assassiné par les prétendants d'une jeune fille qui avait déclaré qu'elle n'épouserait que ce très pieux souverain (Vème siècle).

Saints MANDRIEN et FLAVIEN, martyrs à Toulon en Provence (vers le VIème siècle).

Saint MARIEN au Pommier, ermite près d'Evaux en Berry (VIème siècle).

Saint CALMINE (CARMERY, CALMINIUS), gouverneur de l'Auvergne, puis fondateur des monastères de Moustiers-Saint-Chaffre en Velay et de Mozac en Auvergne (VIème siècle).

Sainte NOMADIE (NAMADIA), épouse de saint Carmery, puis moniale à Marsat (VIème siècle).

Saint DONAT d'Orléans, prêtre, ancien vicaire de l'évêque d'Embrun saint Gallican Ier, ermite près de Sisteron en Provence (522 ou 535).

Saint MECHTA, probablement Gallois de nation, évêque de Lugnad et fondateur du monastère de Louth en Irlande (535).

Saint ELAPHE (ELASE, ELASIUS, ELAPHIUS), évêque de Châlons-en-Champagne (vers 590 ou 600).

Saint GUENIN (GWENNIN), évêque de Vannes en Bretagne (622).

Saint RUSTIQUE, évêque de Cahors en Quercy et martyr assassiné par de méchantes gens dont il avait stigmatisé les moeurs (630).

Saint BERTULFE (BERTOUL), moine de Luxeuil en Franche-Comté, puis troisième abbé de Bobbio en Lombardie (640).

Saint MAGNE (MAGNUS), évêque d'Avignon en Provence (660).

Saint SEBALD, solitaire en Bavière (vers 770).

Saint CREDAN, abbé d'Evesham en Angleterre (vers 780).

Saint MARIN, évêque au monastère de Saint-Pierre de Besalve au diocèse de Girone en Catalogne (vers 800).

Saint BADOUX (BADULPHE, BADOUR), higoumène d'Ainay (Athanacum) au diocèse de Lyon (vers 850 ou 900).

Saint PITIRIM, évêque de Perm (Russie 1456).

Saint THEOPHANE le Jeune, natif de Ioannina en Epire, moine de l'Athos, puis fondateur du monastère des Saints-Archanges à Naoussa et thaumaturge (XVIème siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII du Supplément aux Ménées.)

Invention des reliques de saint Gennade, abbé de Kostroma (Russie 1565).

Commémoration de l'icône de la Mère de Dieu du Don en souvenir de la délivrance miraculeuse de Moscou de l'invasion du khan musulman de Crimée (1591). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XV du Supplément aux Ménées.)

Saint NICOLAS, prêtre, confesseur en Union soviétique (1933).

Répondre