saints pour le 19 avril du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3975
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 19 avril du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » lun. 29 mars 2004 18:05

Saint THEDORE, jeune homme de Pergé en Pamphylie, sa mère PHILIPPA et les deux soldats SOCRATE et DENIS, martyrs sou Antonin (entre 138 et 161).

Saint DIOSCORE, prêtre païen converti, martyr sous Antonin.

Saint VINCENT, prêtre, apôtre des pays de l'Adour, martyr à Collioure en Roussillon sous Dioclétien (303).

Saints HERMOGENE, CAÏUS, EXPEDIT ou ELPIDE, ARISTONIQUE, RUFUS et GALATAS, martyrs à Mélitène en Arménie sous Dioclétien (vers 303). On invoque saint Expédit pour la réussite d'une affaire.

Saint CRESCENT, sous-diacre à Florence en Toscane (vers 396).

Saint hiéromartyr PAPHNUCE de Jérusalem (Vème siècle?). On l'invoque pour la paix de l'Eglise. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IV des Ménées.)

Saint GESTIN, Irlandais de nation, prêtre et ermite en Bretagne (VIème siècle).

Saint ARWESTIL ou ALLOUESTRE, ermite près de Locminé en Bretagne (VIème-VIIème siècles).

Saint JEAN de l'Ancienne Laure (Palestine, VIIIème siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IV des Ménées. Autre office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Saint GEORGES, évêque d'Antioche de Pisidie, confesseur des saintes Icônes (IXème siècle).

Saint LAZARE, prince oriental, et sa fille sainte AZA, ermites à Moyenmoutier en Lorraine (Xème siècle).

Saint TRYPHON, patriarche oecuménique de Constantinople (928-931), injustement contraint à la démission par l'empereur Romain Lécapène (933 ou 945).

Saint ALPHEGE, archevêque de Cantorbéry, martyr par la main des Danois (1012).

Invention des reliques du saint martyr Abraham le Bulgare (1230).

Saint SYMEON le Déchaux, fils d'un prêtre de la région de Volos en Grèce centrale, higoumène du monastère athonite de Philothéou, fondateur du monastère de Flamourion et infatigable prédicateur dans la Grèce occupée par les Musulmans (1594). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IV du Supplément aux Ménées.)

Saint JOACHIM, higoumène du monastère d'Oprochka près de Pskov (1621).

Saint JOASAPH (Bolotov), premier évêque d'Alaska (1799).

Saint AGATHANGE, matelot de profession, puis moine au monastère d'Esphigménou au mont Athos, martyr par la main des Musulmans (1819).

Saint VICTOR, évêque de Glazov, confesseur (Russie, 1934).

Saint DEMETRE, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie, 1942).

Répondre