saints pour le 3 avril du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 3 avril du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » jeu. 18 mars 2004 13:21

Saint PANCRACE, disciple de l'apôtre Pierre, évêque de Taormina en Sicile et martyr (Ier siècle).

Saint SIXTE Ier, pape et patriarche de Rome (125).

Saint martyr ELPIDOPHORE, mort par le glaive.

Saints martyrs DIOS, qui accomplit son martyre en ayant la tête enfoncée dans un pot de terre cuite, BYTHONIOS, qui fut précipité dans la mer, et GALYCOS, qui périt sous les dents d'un fauve.

Saint URBICE, évêque de Clermont en Auvergne (312).

Saint ILLYRIOS le Thaumaturge, ascète au mont Myrsinon.

Saint IDUNET, IDUNED ou IRUNED (en français RICHARD), moine de Landévennec et fondateur de paroisses en Bretagne (VIème siècle).

Sainte BURGONDOFARE ou FARE, soeur de saint Faron de Meaux, fondatrice du monastère d'Eboriac, par la suite Faremoutiers (657). (N.B.: les farons étaient les nobles de l'ancien royaume des Burgondes, rattaché au royaume franc en 534, mais ayant conservé une forte identité. Le nom de la sainte veut simplement dire "noble Burgonde".)

Saint ATTALE, higoumène à Taormina en Sicile (vers 800).

Saint NICETAS, higoumème du monastère du Médikion à l'Olympe de Bithynie, confesseur des saintes Icônes sous Léon V l'Arménien (824). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IV des Ménées.)

Saint JOSEPH l'Hymnographe, Sicilien de nation, moine à Thessalonique, confesseur des saintes Icônes sous Théophile (886). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IV du Supplément aux Ménées, à la date du 4 avril.)

Saint NECTAIRE de Bejetsk, fondateur du monastère de l'Entrée au Temple de la Très Sainte Mère de Dieu, dans la province de Tver (1492).

Saint PAUL le Russe, martyr par la main des Musulmans à Constantinople (1683).

L'icône de la Mère de Dieu "DE L'IMMARCESCIBLE FLEUR" ("NIEOUVIADAEMYI TSVIET"). (Acathiste traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IV du Supplément aux Ménées.)

Répondre