saints pour le 23 mars du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 23 mars du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » jeu. 11 mars 2004 15:08

Saint NICON, originaire de Naples, prêtre et martyr en Sicile avec CENT NONANTE-NEUF disciples lors de la persécution de Dèce (251). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III des Ménées.)

Saint FIDELE, martyr en Afrique.

Saint DOMETIOS de Phrygie, martyr sous Julien l'Apostat (entre 360 et 363).

Saint MAIDOC (MO-MHAEDOG), higoumène en Irlande (Vème siècle).

Saint FELIX et VINGT compagnons, martyrs en Afrique (Vème siècle).

Saints CRESCENT, prêtre, LIBERAT, médecin, martyrs en Afrique avec la femme et les deux fils de saint Libérat, ainsi qu'au autre enfant, par la main des Vandales ariens lors de la persécution de Hunéric (484).

Saint VICTORIEN, proconsul de Carthage, DEUX autres martyrs, et deux marchands tous deux nommés FRUMENCE, martyrs en Afrique par la main des Vandales ariens lors de la persécution de Hunéric (484).

Saint PEAUX, Irlandais de nation, ermite à Hennebont en Bretagne (VIème siècle).

Saint REVERT, ermite près de Rennes en Bretagne (VIème siècle).

Saint BENOÎT, moine en Campanie (550).

Saint EUSEBE, évêque du Tricastin (vers 600).

Saint ETHILWALD, ermite à Ripon en Angleterre (699).

Saint FELIX, moine et thaumaturge au monastère du Mont-Cassin (vers l'an 1000).

Saint NICON, abbé de la Laure des Grottes de Kiev (1088). (Tropaire et kondakion traduits en français par le père Denis Guillaume au tome III du Supplément aux Ménées.)

Saint PACÔME, fondateur du monastère de Nerekhta dans la région de Kostroma et thaumaturge (1384). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III du Supplément aux Ménées à la date du 21 mars.)

Saint BASSIAN, archevêque de Rostov (1481).

Saint BASILE, pieux apprenti d'un commerçant de Mangazéïa en Sibérie occidentale, martyr par la main de son patron sur un soupçon injuste de vol et thaumaturge (1602). (Tropaire et cathismes des matines traduits en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées à la date du 22 mars.)

Saint LUC, domestique de profession, martyr à Mytilène par la main des Musulmans (1802).

Saint MACAIRE, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1931).

Saints BASILE, prêtre, ANASTASE, moine, et ALEXIS, laïque, martyrs par la main des Communistes (Russie 1938).

Saint SERGE, confesseur (Russie 1948).

Répondre