saints pour le 13 mars du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 13 mars du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » ven. 05 mars 2004 23:48

Saint PUBLIUS, quatrième évêque d'Athènes, martyr sous Marc-Aurèle (entre 161 et 180).

Saints AFRICAIN, PUBLIUS et TERENCE, martyrs vénérés au monastère de Paulopetrion en Bithynie.

Saint MELAIN, évêque de Troyes en Champagne (vers 390).

Saint MARIUS (MARIOS), évêque de Sébaste en Arménie.

Saint TUDER, Irlandais de nation, ermite en Bretagne (Vème siècle).

Saint KEMO, ermite en Bretagne (Vème siècle).

Sainte martyre CHRISTINE, morte fustigée en Perse (peut-être sous Chosroès Ier en 559).

Saint MARTIN, higoumène de Saint-Maurice d'Agaune en Valais (561).

Saint PIENT (PIEN, PIENTIUS, PIANIUS), évêque de Poitiers (vers 564).

Saint VINCENT, prêtre et ermite à Magny en Nivernais (VIIème siècle).

Sainte KEVOCA (Ecosse, VIIème siècle).

Sainte MAFFLEE ou MACTEFLEDE, première abbesse de Remiremont en Lorraine (623).

Saint MOCHOMEMOC (MOCHAEMHOG, PULCHERIUS, VULCANIUS), higoumène en Irlande (vers 656).

Saint GERALD, Anglais de nation, abbé en Irlande (732).

Saint ALTHEE le Gaulois, higoumène de Saint-Maurice d'Agaune en Valais (fin du VIIIème siècle).

Saint ANSEVIN (ANSOVINUS), évêque de Camerino en Italie (840).

Transfert des reliques de notre saint Père NICEPHORE, patriarche de Constantinople (+ 828), sous le patriarche saint Méthode et l'empereur Michel (846). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III des Ménées.)

Saints RODRIGUE, prêtre, et SALOMON, laïque, martyrs par la main des Musulmans à Cordoue en Espagne (857).

Saint HELDRAD (ELDRAD, ELDRADUS, ALDRADUS), originaire de Lambesc près d'Aix-en-Provence, higoumène du monastère de Novalèse en Piémont et gardien du col du Mont-Cenis et de son hospice (875). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome III des Suppléments aux Ménées.)

L'icône moldave de la Mère de Dieu conservée au monastère moldave du Sauveur de Nikolaïev en Ukraine.

(Translation des reliques de sainte Consorce (+ 468), fille de saint Eucher de Lyon, à Cluny en Bourgogne (vers 1100). Je mentionne cette translation postérieure au schisme dans le but de faire mémoire de sainte Consorce.)

Répondre