saints pour le 8 mars du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 8 mars du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mar. 24 févr. 2004 19:54

Saint Apôtre HERMES, disciple de saint Paul, mort en paix (Ier siècle).

Saint PONCE, diacre et hagiographe de saint Cyprien de Carthage et confesseur (vers 262).

Saints CYRILLE, évêque, ROGAT, FELIX, ROGAT, BEATE, HERENIE, FELICITE, URBAIN, SILVAIN, DACIEN, JOCONDE et MAMILLE, martyrs en Afrique.

Saint martyr DION, mort par le glaive.

Saint DOMETIOS, mort en paix.

Saint PROVIN (PROVINUS), Gaulois de nation, disicple de saint Ambroise de Milan et évêque de Côme en Lombardie (vers 420).

Saint BEOADH, évêque en Irlande (vers 518).

Saint SENAN, évêque en Irlande (544).

Saint SAUMAY, SAUMAN ou PSALMODE, Irlandais de nation, disicple de saint Brandan de Clonfert, ermite près d'Eymoutiers en Limousin où il apaisait les loups (vers 589). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome III du Supplément aux Ménées.)

Saint FELIX de Bourgogne, évêque de Dunwich et de toute l'Est-Anglie (647).

Saint JULIEN, archevêque de Tolède et métropolitain de toute l'Espagne (690).

Saint THEOPHYLACTE, évêque de Nicomédie en Bithynie, confesseur des saintes Icônes (vers 840). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III des Ménées.)

Saint PAUL, évêque de Plousias en Bithynie, confesseur des saintes Icônes (entre 833 et 843).

Saint HUMFROI ou HUNTFRIDE, évêque de Thérouanne en Artois (871).

Saint LITIFRED ou LITIFROID, évêque de Pavie en Lombardie (874).

Saint ANTOINE de Froidemont, moine de Luxeuil puis ermite en Franche-Comté (avant le Xème siècle).

Saint LAZARE, higoumène à Mourmansk (Russie 1391) et son successeur saint ATHANASE.

L'icône de la Mère de Dieu "DU SIGNE DE KOURSK" ("ZNAMINESKAÏA KOURSKAÏA") trouvée en 1295 et aussi fêtée le 8 septembre, le 27 novembre et le 9ème vendredi après Pâques. Le 8 mars, on commémore l'échec d'un attentat contre cette icône, tenté en 1898 par des terroristes dans l'église du monastère de Koursk où elle était conservée.

Répondre