saints pour le 7 mars du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 7 mars du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » lun. 23 févr. 2004 18:34

Sainte JUDDENE, vierge, martyre à Carthage sous Septime Sévère (202).

Saints JOCONDE, SATURNIN, ARTAXE et QUINT, martyrs en Afrique sous Septime Sévère (203).

Saintes PERPETUE, jeune mère de famille patricienne, et FELICITE, esclave, martyres à Tuburbe en Maurétanie sous Septime Sévère avec saints REVOCAT, esclave, SATURNIN et SECONDULE (204). (Office à saintes Perpétue et Félicité composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome III du Supplément aux Ménées à la date du 6 mars, jour où commença leur passion).

Saints hiéromartyrs évêques de Chersone (aujourd'hui Sébastopol) en Crimée: EPHREM, BASILE, EUGENE, AGATHODORE, CAPITON, ETHERIUS et ELPIDIUS (IV ème siècle). (En fait, il semble que saint Ephrem ait accompli son martyre en 304 en tant qu'évêque de Tomis, aujourd'hui Constanta en Roumanie.) (Office traduit par le père Denis Guillaume au tome III des Ménées.)

Saints ARCADE et NESTOR, évêques de Trimithonte en Chypre.

Saint PAUL le Simple, paysan devenu disciple de saint Antoine le Grand et moine (Egypte, IV ème siècle).

Sainte LEWENEZ (GWENDIVIG), mère de saint Gwénaël (Bretagne, VIème siècle).

Saint DEIFER, abbé dans le pays de Galles (VIème siècle).

Saint EQUITIUS, abbé en Italie (VIème siècle).

Saint GAUDIOSUS, évêque de Brescia en Lombardie (vers 445).

Saint ENODOCH (pays de Galles, vers 520).

Saint EPHREM, comte d'Orient, nommé gouverneur d'Antioche par saint Justinien le Grand, élu patriarche d'Antioche par le peuple et le clergé, confesseur de la foi orthodoxe face au monophysitisme (546).

Saint EOSTERWINE, cousin de saint Benoît Biscop, higoumène de Wearmouth en Angleterre (688).

Saint LAURENT, originaire de la ville de Mégare en Attique, fondateur du monastère de la Mère de Dieu "Phanéroménie" sur l'île de Salamine (1707).

L'icône de la Mère de Dieu "CAUTION DES PECHEURS" ("SPOROUTCHNITSA GRIECHNYKH") à Ordina (province d'Orel) (1843) et à Moscou (1848) (autre fête le 29 mai). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III du Supplément aux Ménées. Acathiste traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Saint NICOLAS, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1930).

Saint ELIE, moine, et saintes MATRONE et MARIE, moniales, martyrs par la main des Communistes (Russie 1938).

Répondre