saints pour le 28 février du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 28 février du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » jeu. 12 févr. 2004 19:08

Saints Apôtres NYMPHAS et EUBULE, disciples de saint Paul (Ier siècle).

Saints MACAIRE, RUFIN, JUSTE et THEOPHILE, potiers de profession, martyrs sous Dèce, peut-être à Rome (vers 250).

Saint NESTOR, évêque de Magydos en Pamphylie, martyr sous Dèce (vers 251).

Saint martyr ABRICIUS, mort par le glaive.

Saint MARTIN, évêque de Mayence en Rhénanie, qui confessa la foi orthodoxe face à l'arianisme (vers 350).

Saint BARSOS ou BAR-JESUS, évêque de Damas.

Saint VINDEMIAL, évêque de Vérone (Vème siècle).

Saintes MARANA et CYRA, femmes de la noblesse devenues ascètes en Syrie (Vème siècle).

Saint PROTERE, archevêque d'Alexandrie, martyr par la main des Monophysites (457).

SIX martyrs d'Egypte, martyrs avec saint Protère par la main des Monophysites (457).

Saint ROMAIN, fondateur du monastère de Condate (aujourd'hui la ville de Saint-Claude dans le département français du Jura) (463).

Saint LUPICIN, frère de saint Romain, fondateur du monastère de Lauconne (aujourd'hui Saint-Lupicin) (480).

Les deux frères, saint Romain et saint Lupicin, sont considérés comme les "Pères du Jura" et c'est à eux que l'on doit l'introduction du monachisme dans la Franche-Comté et la Suisse romande.

Saint CHIO (SYMEON) des Cavernes (Mrvimévi), ascète géorgien (VIème siècle). (Autre mémoire le 9 mai.)

Saint LLIBIO (Pays de Galles, VIème siècle).

Saint MAIDOC (MADOC), évêque dans le Pays de Galles (VIème siècle).

Sainte CECILINE, ermite dans le Nantais en Bretagne (VIème-VIIème siècles).

Saint SILLAN (SILVANUS), higoumène en Irlande (vers 610).

Saint RUELLIN, évêque de Quimper en Bretagne, disciple de saint Tugdual (vers 650).

Saint BASILE le Confesseur, compagnon d'ascèse de saint Procope le Décapolite, qui souffrit pour les saintes Icônes sous Léon III l'Isaurien (747). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome II des Ménées.)

Saint OSWALD, Danois de nation, moine à Fleury puis évêque des sièges réunis de Worcester et de York en Angleterre (992).

Saint NICOLAS de Pskov, fol-en-Christ qui empêcha la destruction de Pskov par Ivan IV le Terrible (1576). (Tropaire et kondakion traduits en français par le père Denis Guillaume au tome II du Supplément aux Ménées.)

Sainte KYRANNA, vierge originaire du village d'Avissoka près de Thessalonique, martyre par la main des Musulmans (1751).

Saint ARSENE (Matséïévitch), métropolite de Rostov, martyr sur ordre de Catherine II qui le fit emprisonner parce qu'il défendait les droits de l'Eglise (Russie 1772).

Fêtes mobiles: le 1er samedi du Grand Carême, mémoire de saint THEODORE TIRON, martyr sous Dioclétien (cf. le 17 février), et de saint THEODORE SLADITCH, confesseur de la foi orthodoxe face à l'uniatisme et au modernisme, et martyr par la main des Musulmans (Serbie 1788).

Répondre