saints pour le 27 février du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3975
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 27 février du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » jeu. 12 févr. 2004 18:38

Saint DENIS et VINGT-QUATRE autres, martyrs en Afrique.

Sainte HONORINE, vierge et martyre en Normandie ou en Île-de-France à une époque inconnue. (La ville de Conflans-Sainte-Honorine porte son nom.)

Sainte PONTIENNE, martyre à Gênes en Ligurie.

Saint CHRYSOGONE, confesseur à Gênes en Ligurie.

Saint GELASE le Comédien, martyr à Héliopolis (Phénicie) sous Dioclétien (vers 297). Il fait partie de la demi-douzaine de saints mimes ou comédiens qui se convertirent soudain du paganisme au christianisme alors qu'ils participaient à des mascarades censées tourner en ridicule le saint Baptême.

Saints ABONDE (AVOUDANTIOS,AVOUNDIOS, AVOUDIMOS), CALAN (KALANOS), JANVIER, ALEXANDRE, ANTIGONOS, FORTUNAT, MACAIRE, TITIEN et SEVERIEN, martyrs à Thessalonique sous Dioclétien.

Saint NISIOS, qui accomplit son martyre en étant frappé à coups de nerf de boeuf.

Saint TIMOTHEE de Césarée, mort en paix.

Saint THALLELAIOS, ascète près de Gabala en Syrie (Vème siècle).

Saints ASCLEPIOS et JACQUES, ascètes en Syrie (Vème siècle).

Saint EUCHER, évêque de Maëstricht en Limbourg néerlandais (VIème siècle).

Saint COMGAN, abbé en Irlande (565).

Saint LEANDRE, évêque métropolitain de Séville en Andalousie, qui reçut le peuple wisigoth dans l'Orthodoxie et institua la liturgie dite mozarabe (600 ou 601). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome II du Supplément aux Ménées.)

Saint ETIENNE, ancien dignitaire de la cour de l'empereur Maurice, fondateur de l'Hospice du quartier d'Armanos à Constantinople, lequel hospice resta en fonctionnement pendant huit siècles (vers 614).

Saint GALMIER (BALDOMER, WALDIMER, GARMIER, GERMIER, GAUMIER, GEAUMIER), serrurier de profession, sous-diacre et thaumaturge dans le Lyonnais (vers 660). (Le village de Saint-Galmier, fameux par la source Badoit, porte son nom.)

Saint ALNOTH, ermite et martyr en Angleterre (vers 700).

Saint PROCOPE le Décapolite, moine à Constantinople, confesseur des saintes Icônes sous Léon III l'Isaurien (vers 750). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome II des Ménées.)

Saint MARVART, moine de Ferrière en Gâtinais, puis higoumène de Prüm dans les Ardennes (855).

Saint HEREFRITH, évêque de Lindsey en Angleterre, probablement martyr par la main des Vikings païens (869 ou 873).

Saint TITE, hiéromoine de la Laure des Grottes de Kiev, modèle de charité fraternelle (vers 1190).

Saint TITE le Soldat, moine de la Laure des Grottes de Kiev (Ukraine, XIVème siècle). (Autre mémoire le 28 août. Tropaire et kondakion traduits en français par le père Denis Guillaume au tome II du Supplément aux Ménées.)

Saint PITIRIM, évêque de Tambov (Russie 1698).

Saint ELIE, originaire du village des Eaux-Froides (Krionéri) près de Trébizonde, martyr par la main des Musulmans sur le môle du port de Trébizonde (1749).

Saint RAPHAËL (Hawawini), Syrien de nation, évêque de Brooklyn dans l'Etat de New York aux Etats-Unis, premier évêque orthodoxe consacré sur le continent américain (1914). (Office anglais traduit en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Répondre