saints pour le 13 février du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 13 février du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » sam. 24 janv. 2004 18:34

Saint apôtre AQUILA, Hébreu de nation et fabricant de tentes à Rome, et son épouse sainte PRISCILLE, disciples du saint apôtre Paul et martyrs, probablement à Ephèse (Ier siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Saint POLICETE, diacre, martyr à Caravi, ancienne ville d'Espagne près de Saragosse, sous Néron (entre 64 et 68).

Saintes FUSQUE, vierge, et MAURE, sa nourrice, martyres à Ravenne lors de la persécution de Dèce (entre 249 et 251).

Saint JULIEN, martyr à Lyon.

Sainte JULIENNE, pieuse matrone de Turin, qui recueillit les reliques des saints martyrs Octave, Soluteur et Adventeur de la légion thébaine (IVème siècle).

Saint BENIGNE, martyr à Todi en Ombrie sous Dioclétien (vers 303).

Mémoire des deux saints martyrs anonymes, PERE et FILS, morts crucifiés.

Saint LEONNE ou LIENNE, prêtre, disciple de saint Hilaire de Poitiers (après 368).

Saint DOMNIN, premier évêque connu de Digne (vers 370).

Saint TIMOTHEE, pape et patriarche d'Alexandrie (385).

Saint CASTOR, prêtre et confesseur au diocèse de Trèves, patron de la ville de Coblence en Rhénanie (vers 389).

Saint MARTINIEN, ascète en Palestine (fin IVème siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome II des Ménées.)

Saintes ZOE et PHOTINE (CLAIRE), saintes femmes de Palestine à l'époque de saint Martinien.

Saint ABRAHAM, originaire de Cyr, ascète (fin IVème siècle).

Saint MAÏOUMAS.

Saints GERONCE et SEVERE (SEVER), martyrs à Tarbes par la main des Vandales ariens (Vème siècle).

Saint GUIMIER, premier évêque de Carcassonne (VIème siècle).

Saint VOLUSIEN, évêque de Tours, martyr à Pamiers dans le comté de Foix par la main des Wisigoths ariens (507). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome I du Supplément aux Ménées à la date du 18 janvier.)

Saint ETIENNE, évêque de Lyon et confesseur (vers 512).

Saint LEUBACE ou LEUBAIS, abbé à Sennevières en Touraine (vers 540).

Saint PASSIF, évêque de Sées en Normandie (549 ou 560).

Saint MODOMNOC (DOMNOC, DOMINIC) de Kilkenny, ermite en Irlande (vers 550).

Saint ETIENNE, higoumène de Riéti en Italie (vers 590).

Saint DYFNOG (Pays de Galles, VIIème siècle).

Saint EULOGE, pape et patriarche d'Alexandrie (607 ou 608).

Saint LEZIN, ermite en Anjou, puis évêque d'Angers (616).

Saint HUNA, hiéromoine à Ely en Angleterre (vers 690).

Sainte ERMENILDE (ERMENGILDE), reine de Mercie puis abbesse d'Ely en Angleterre (vers 700).

Saint GREGOIRE II, pape et patriarche de Rome, qui confessa l'Orthodoxie face à l'hérésie iconoclaste (731).

Saints HAYMON et VEREMOND, fondateurs d'un monastère à Méda au diocèse de Milan (vers 790).

Saint FULCRAN, évêque de Lodève en Languedoc (1006). Le fait qu'il mourut à un âge très avancé (il serait né en 918 ou 919), ayant occupé son siège épiscopal depuis le 4 février de l'an 949, ainsi que son refus de la persécution religieuse, me poussent, sous réserve de plus ample examen, à ne pas le compter au nombre des innovateurs si nombreux et si néfastes aux alentours de l'an Mil, malgré ma prudence à l'égard des évêques français morts après le milieu du Xème siècle. (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Saint SYMEON le Myrrhoblite (ancien grand-prince Etienne Némanja de Serbie), père de saint Sabbas Ier de Serbie, devenu moine et fondateur du monastère athonite de Chilandar (1200). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome II du Supplément aux Ménées.)

Saint SYLVESTRE, évêque d'Omsk, martyr par la main des Communistes (Russie 1920).

Saints ZOSIME, NICOLAS, BASILE, JEAN, LEONCE, prêtres, PAUL, ANNE et FOI (VERA), martyrs par la main des Communistes (Russie 1938).


Le premier dimanche après le 13 février, mémoire dans l'Ancienne Corinthe des saints collaborateurs de l'apôtre Paul: TITE, CHLOE et CRISPUS.

Répondre