saints pour le 31 janvier du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 31 janvier du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » lun. 12 janv. 2004 0:05

Saints VICTORIN, VICTOR, NICEPHORE, CLAUDE, DIODORE, SERAPION et PAPIAS, martyrs à Corinthe sous Dèce (entre 249 et 251).

Saints VICTOR, PUBLIUS, SATURNIN et POLYCARPE, martyrs en Afrique.

Saints CYR et JEAN, anargyres, et sainte ATHANASIE et ses filles THEODOTE, THEOCTISTIE et EUDOXIE, martyrs sous Dioclétien (vers 303). (Office à saints Cyr et Jean traduit en français par le père Denis Guillaume au tome I des Ménées.)

Saints FIRMUS et RUSTICUS, martyrs à Vérone sous Maximien (303).

Sainte martyre TRIPHENE de Cyzique.

Saint GEMINIEN, premier évêque de Modène en Emilie (348).

Sainte MARCELLE, veuve et ascète à Rome (410).

Saints JULES, prêtre, et JULIEN, diacre, Grecs de nation, frères selon la chair et apôtres des îles du Lac Majeur (Lago Maggiore) entre la Lombardie et le Tessin (Vème siècle). Saint Jules est le patron d'Orta dans le Novarais.

Saint GEMINIEN III, évêque de Modène (458 ou 460).

Saint GAUD (VALDUS, WALDUS), évêque d'Evreux, puis ermite à Scicy (491).

Saint MADOES ou MADIANUS (Ecosse).

Saint POUANGE, confesseur en Champagne (VIème siècle).

Saint WILGIS, père de saint Willibrord, ermite en Angleterre (VIIème siècle).

Saint NICET (NIZET, NICETIUS), évêque de Besançon (vers 611).

Saint AIDAN ou MAEDOC, évêque en Irlande (626).

Saint ADAMNAN, Irlandais de nation, moine en Ecosse (vers 680).

Sainte ULPHIE, solitaire près d'Amiens (VIIIème siècle).

Saint BOBIN ou BOCIN, moine à Moutier-La Celle, puis évêque de Troyes (vers 766).

Saint ATHANASE, Sicilien de nation, évêque de Méthone dans le Péloponnèse (vers 880).

Saint EUSEBE, Irlandais de nation, moine à Saint-Gall puis ermite dans le Vorarlberg, martyr par la main des impies (884).

Saint NICETAS, reclus de la Laure des Grottes de Kiev, puis évêque de Novgorod (1108). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome I du Supplément aux Ménées.)

Saint PACHÔME, fondateur du monastère de Kiensk (Russie 1525).

Saint ELIE ARDOUNIS, mort par le feu à Calamas (Péloponnèse) par la main des Musulmans (1686).

Saint ARSENE de Paros, hiéromoine (Cyclades, 1877).

Répondre