saints pour le 28 janvier du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 28 janvier du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » dim. 11 janv. 2004 19:39

Mémoire de tous les saints ERMITES.

DEUX saintes martyres, mère et fille, qui périrent par le feu.

Sainte martyre CHARIS, qui mourut après avoir eu les pieds coupés.

Saint FLAVIEN, martyr à Rome sous Dioclétien (vers 304).

Saint VALERE Ier, évêque de Saragosse en Espagne (315).

Saint EPHREM le Syrien, diacre à Nisibe puis à Edesse, professeur à l'Ecole des Perses (373). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome I des Ménées.)

Saint PALLADE l'Anachorète, ascète près d'Antioche (fin IVème siècle).

Saintes MAURE et BRITTE, vierges, martyres en Touraine.

Saint VALERE II, évêque de Saragosse (vers 414).

Saint JACQUES l'Ascète, solitaire en Palestine, qui convertit un grand nombre de Samaritains.

Saint PALLADE, évêque d'Embrun (première moitié du VIème siècle).

Saint JEAN de Réomé, moine de Lérins, fondateur du monastère de Réomé près de Flavigny en Bourgogne (entre 525 et 545).

Sainte CANNERA, vierge en Irlande (vers 530).

Saints HILAIRE et QUIETTA, les père et mère de saint Jean de Réomé.

Saint PHILOMERE, disicple de saint Jean de Réomé.

Saint ISAAC le Syrien, évêque assyrien de Ninive, écrivain spirituel (VIIème siècle). (Office écrit en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Saint ARNOUL, chevalier, assassiné à Cysoing près de Lille par des ennemis de son maître et considéré comme martyr de la fidélité (742).

Saint GLASTIAN, ascète en Ecosse (vers 830).

Saint EPHREM de Novotorjok, Hongrois de nation, frère des saints Georges et Moïse, fondateur du monastère des Saints-Boris-et-Gleb sur la rivière Tvertsa (1053).

Saint EPHREM l'Eunuque, moine à la Laure des Grottes de Kiev, puis évêque de Péréslav (Russie 1096).

L'icône de la Mère de Dieu SOUMORINE DE TOTMA ("SOUMORINSKAÏA -TOTEMSKAÏA") (1554).

Saint THEODOSE (Soumorine) de Totma, higoumène (1568). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome I du Supplément aux Ménées.)

Saint ATHANASE de Paros, hiéromoine, professeur de logique, de métaphysique, de théologie, de réthorique et d'éthique, éducateur du peuple grec orthodoxe sous la domination ottomane et partisan du mouvement de retour aux sources philocaliques de l'Orthodoxie (Chio 1813). (Autre mémoire le 24 juin, à la date de son bienheureux trépas.)

Saint THEODORE, prêtre, confesseur en Russie (1933).

Saints VLADIMIR, prêtre, et BARTHELEMY, moine, martyrs par la main des Communistes (Russie 1938).

Saint PAUL, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1940).

Saint LEONCE d'Ivanovo, confesseur (1972).

Répondre