saints pour le 3 janvier du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 3 janvier du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » jeu. 01 janv. 2004 17:07

Saint prophète MALACHIE (Vème siècle avant NSJC). (Office traduit par le père Denis Guillaume au tome I des Ménées.)

Saint DANIEL, martyr à Padoue en Vénétie sous Néron (68).

Saint FLORENT, huitième évêque de Vienne en Dauphiné (vers 258).

Saints MARTIAL, STAULIEN, CONSTANCE, POSSESSEUR, HILARIN, FIRMUS, CANDIDE, ROGATIEN, EUGENIE, LUCIDE , ACUATA et POENICA, martyrs d'Afrique.

Saint GORDIUS le centurion, martyr à Césarée de Cappadoce lors de la persécution de Dioclétien. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome I des Ménées.)

Saint TITE, TITUS ou FILIUS, évêque, martyr à Tomis (aujourd'hui Constanţa en Roumanie) lors de la persécution de Dioclétien.

Une MERE et ses DEUX ENFANTS, martyrs par le feu.

Saint ACACE le Thaumaturge.

Saint LUCIEN, évêque de Lentini en Sicile, confesseur (330).

Saint MELORE ou MEILLEUR, martyr en Cornwall / Cornouailles sur l'ordre de son oncle (vers 411).

Saint YMAS, confesseur dans l'Angoumois (Vème siècle).

Saint WENOG (Pays de Galles, époque inconnue).

Saint EUSTADE, grand-oncle de saint Grégoire de Tours, premier higoumène du monastère Saint-Bénigne de Dijon en Bourgogne (VI ème siècle).

Saint FINLUGH (FINLAG), disciple de saint Columba en Ecosse, puis abbé dans le Derry en Irlande (VIème siècle).

Saint FINTAN, disciple de saint Comgall à Bangor en Irlande (VIème siècle).

Sainte GENEVIEVE, ascète, protectrice de la ville de Paris (502 ou 512). (Office composé en français par le père Denis Guillaume au tome I du Supplément aux Ménées.)

Saint CONSTANT, évêque de Gap en Dauphiné (après 519).

Saint FINDLUGAN d'Islay (VIIème siècle).

Deuxième invention des reliques de saint Quentin (647).

Saint BLIMOND, deuxième higoumène du monastère de Saint-Valéry en Picardie (650).

Sainte BERTILIE, vierge et recluse à Marouil près d'Arras en Artois (687).

Saint PIERRE d'Atroa, le Sémiophore (porteur de miracles), ascète en Asie mineure, confesseur des saintes Icônes (837).

Sainte THOMAÏDE de Lesbos, qui souffrit patiemment les mauvais procédés de son mari, thaumaturge et protectrice de la vie conjugale (entre 948 et 951).

Invention des reliques du moine-martyr EPHREM LE NOUVEL-APPARU (Néa Makri, Grèce 1950).

Répondre