l'alphabet de saint Etienne de Perm sur internet

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Claude le Liseur
Messages : 4119
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

l'alphabet de saint Etienne de Perm sur internet

Message par Claude le Liseur » mer. 26 avr. 2006 21:04

Aujourd'hui, 26 avril, l'Eglise a fêté la mémoire de saint Etienne de Perm(Стефан Пермский), premier évêque de Perm, fameuse figure missionnaire de la Russie et évangélisateur des Komis, peuple finno-ougrien que les Russes appelaient Zyrianes (Zyriènes en version francisée).

Il a déjà été fait mention de ce saint sur le présent forum, et encore plus sur l'ancien forum. Nous savons qu'il avait traduit, du grec - et non du slavon - vers le zyriane les textes liturgiques et le Nouveau Testament. Nous savons aussi qu'il avait doté ce peuple peu nombreux de sa propre écriture, un alphabet qui aurait été en partie basé sur des sortes de runes tachygraphiques ou cryptographiques dans le genre altaïque que les chamanes gravaient sur l'écorce des arbres de la Grande Permie.
Dans le volume de la collection Bouquins Histoire et art de l'écriture, Robert Laffont, Paris 2005, p. 209, on apprend que si cette écriture a disparu au XVIe siècle (le slavon ayant remplacé le zyriène comme langue liturgique, tandis que le komi s'est ensuite écrit avec l'alphabet cyrillique), elle avait aussi été utilisée comme écriture secrète par des scribes russes.

J'avais souvent entendu parler de cette écriture inventée par saint Etienne de Perm, mais je n'en avais jamais vu le moindre exemplaire. Aussi, je tiens à signaler l'heureuse découverte que j'ai faite d'un site internet anglophone sur lequel vous pouvez découvrir l'alphabet zyriane; il semble même qu'un informaticien ait mis au point une police de caractères pour cette écriture: http://www.omniglot.com/writing/oldpermic.htm .

Claude le Liseur
Messages : 4119
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: l'alphabet de saint Etienne de Perm sur internet

Message par Claude le Liseur » dim. 06 déc. 2009 19:53

Claude le Liseur a écrit :Aujourd'hui, 26 avril, l'Eglise a fêté la mémoire de saint Etienne de Perm(Стефан Пермский), premier évêque de Perm, fameuse figure missionnaire de la Russie et évangélisateur des Komis, peuple finno-ougrien que les Russes appelaient Zyrianes (Zyriènes en version francisée).

Il a déjà été fait mention de ce saint sur le présent forum, et encore plus sur l'ancien forum. Nous savons qu'il avait traduit, du grec - et non du slavon - vers le zyriane les textes liturgiques et le Nouveau Testament. Nous savons aussi qu'il avait doté ce peuple peu nombreux de sa propre écriture, un alphabet qui aurait été en partie basé sur des sortes de runes tachygraphiques ou cryptographiques dans le genre altaïque que les chamanes gravaient sur l'écorce des arbres de la Grande Permie.
Dans le volume de la collection Bouquins Histoire et art de l'écriture, Robert Laffont, Paris 2005, p. 209, on apprend que si cette écriture a disparu au XVIe siècle (le slavon ayant remplacé le zyriène comme langue liturgique, tandis que le komi s'est ensuite écrit avec l'alphabet cyrillique), elle avait aussi été utilisée comme écriture secrète par des scribes russes.

J'avais souvent entendu parler de cette écriture inventée par saint Etienne de Perm, mais je n'en avais jamais vu le moindre exemplaire. Aussi, je tiens à signaler l'heureuse découverte que j'ai faite d'un site internet anglophone sur lequel vous pouvez découvrir l'alphabet zyriane; il semble même qu'un informaticien ait mis au point une police de caractères pour cette écriture: http://www.omniglot.com/writing/oldpermic.htm .
"Antérieurement à l'extension russe du cyrillique pour des langues finno-ougriennes, certaines de celles-ci avaient reçu l'écriture, sous la forme de l'alphabet permien, qui a servi à la christianisation des Komi ou Zyriènes et Oudmourt (compris dans un ensemble dit permien, dans la région de Perm). La conversion et l'alphabet sont dus à l'évêque Etienne de Perm, au XIVe siècle. On a quelques textes et inscriptions et en particulier des alphabets, avec des noms de lettres. Celles-ci, au nombre de vingt-quatre, dérivent principalement du grec, secondairement du cyrillique; certains tracés peuvent être influencés par d'anciennes "marques". Les derniers documents seraient du XVIe siècle. Postérieurement, on retrouve l'emploi de l'écriture cyrillique russe. Inversement, on rencontre des textes de lnague russe écrits en alphabet permien (XVe-XVIe siècle)." (op. cit., p. 209; j'apporterai un bémol à cette citation en signalant que je n'ai aucune connaissance d'une évangélisation des Oudmourtes à cette époque.)

Jean-Mi
Messages : 126
Inscription : jeu. 24 janv. 2008 14:44
Localisation : Belgique

Re: l'alphabet de saint Etienne de Perm sur internet

Message par Jean-Mi » lun. 07 déc. 2009 23:26

presque hors sujet, mais on pourra bien le prier cette semaine, saint Etienne de Perm, vu la boucherie qui a eu lieu dans une boîte de nuit à Perm, par l'inconséquence de fêtards. Mourir en période de Carême parce qu'on a trop picolé et fait flamber la discothèque, c'est pas ce qu'il y a de mieux.. Gospodi pomiloui

Claude le Liseur
Messages : 4119
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: l'alphabet de saint Etienne de Perm sur internet

Message par Claude le Liseur » mar. 08 déc. 2009 16:15

Jean-Mi a écrit :presque hors sujet, mais on pourra bien le prier cette semaine, saint Etienne de Perm, vu la boucherie qui a eu lieu dans une boîte de nuit à Perm, par l'inconséquence de fêtards. Mourir en période de Carême parce qu'on a trop picolé et fait flamber la discothèque, c'est pas ce qu'il y a de mieux.. Gospodi pomiloui
Réaction du président de la Fédération de Russie, M. Dmitri Medvedev, qui ne mâche pas ses mots (dépêche AFP trouvée ici: http://www.romandie.com/ats/news/091208 ... e5j9t4.asp ):

MOSCOU - Le bilan de l'incendie d'une discothèque à Perm, en Russie, s'est alourdi mardi à 118 morts, tandis que le président Dmitri Medvedev a une nouvelle fois fustigé les "ordures irresponsables" qui ont provoqué la catastrophe.

"Il y a 118 morts et 114 blessés, la plupart dans un état grave", a indiqué à l'AFP le porte-parole de l'antenne régionale du ministère des Situations d'urgence, Valeri Tiounov. Le précédent bilan était de 117 morts.

Le ministre des Situations d'urgence, Sergueï Choïgou, a par ailleurs suspendu de leurs fonctions sept dirigeants du Service de prévention des incendies de la région de Perm, dans l'Oural, dont le chef du département et ses adjoints, selon M. Tiounov.

"Ces responsables ont été suspendus de leurs fonctions le temps de l'enquête" sur les causes de l'incendie ouverte par le Parquet, selon le porte-parole.

"C'est clair, ces personnes ne peuvent plus travailler", a commenté un haut responsable du ministère, Iouri Dechevykh, cité par l'agence Itar-Tass.

Le président russe Dmitri Medvedev a pour sa part déclaré que le laissez-aller est une "menace" pour la sécurité de la nation, lors d'une rencontre mardi avec le procureur en chef de Russie Iouri Tchaïka.

"Un grand nombre de situations d'urgence -- sur les routes ou à cause d'incendies -- surviennent chez nous suite à une nonchalance, je dirais même au +je-m'en-foutisme+ qui s'est déjà mué en une menace pour la nation", a-t-il dit, cité par l'agence Itar-Tass.

"Il est clair que les organisateurs de cette soirée sont des ordures irresponsables. Mais il faut voir également de près le rôle des structures d'Etat", a-t-il ajouté.

Samedi, le chef de l'Etat avait déjà vivement réagi à la tragédie, la qualifiant de "crime" survenu par la faute de gens "sans cerveaux, ni scrupules".

Le ministère des Situations d'urgence a par ailleurs demandé au Parquet de vérifier comment un ancien inspecteur ministériel, limogé en 2002, avait pu apposer en 2003 sa signature sur l'acte d'homologation des normes anti-incendie du bâtiment.

"C'était une action criminelle", selon M. Dechevykh.

Il a également mis en cause la direction du club, qui, a-t-il dit, "a pris une décision criminelle en utilisant des feux d'artifice" dans la nuit de vendredi à samedi.

La tragédie du restaurant-club "Le cheval boiteux" a été provoquée par des feux d'artifice, tirés à l'intérieur de l'établissement, qui ont mis le feu au décor en bois et au plafond.

Cette catastrophe est la plus grave de ces dernières années en Russie, où les incendies dans des maisons de retraite, des établissements médicaux et des écoles sont fréquents en raison de la vétusté des installations et d'une sécurité souvent défaillante.

(©AFP / 08 décembre 2009 14h27)


N.B.: Jusqu'à présent, la gloire de Perm auprès du public cultivé hors de Russie était d'avoir servi de modèle au génial Boris L. Pasternak pour imaginer la ville de Iouriatine dans Le Docteur Jivago. Il paraît qu'on montre aujourd'hui aux touristes la bibliothèque municipale de Perm comme l'endroit où Youri Jivago retrouva Lara Antipova née Guichard - ce n'est pas le seul point où la réalité et la fiction se mélangent autour de cet extraordinaire roman. Le modèle de Lara Antipova était Olga Ivinskaïa, rencontrée par Pasternak en 1945; le roman est de 1957; or, aux funérailles de Pasternak en 1960, la présence d'Olga Ivinskaïa fut fortuite, exactement comme la présence de Lara aux funérailles du docteur Jivago dans le roman, comme si Pasternak avait décrit dans son roman ses propres funérailles.

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Re: l'alphabet de saint Etienne de Perm sur internet

Message par Anne Geneviève » mer. 09 déc. 2009 9:50

Cet incendie de discothèque m'en rappelle un autre où j'ai perdu quelques copains en 1970, celui du Cinq-Sept à Saint-Laurent-du-Pont, 146 morts.

http://www.pc-securite.dpn.ch/articl/billet_5-7.htm
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Répondre