saints pour le 4 novembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 4 novembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » sam. 06 nov. 2004 20:41

Le juste ABIMELECH, roi de Gérar (Gen. XX:2-18 et XXI: 22-32).

Saints NICANDRE, évêque de Myre en Lycie, et HERMAS, prêtre, disciples du saint apôtre Tite, martyrs (Ier siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Saint PORPHYRE le comédien, mort par le glaive à Césarée de Cappadoce sous Aurélien (entre 270 et 275).

Mémoire de la dormition de saint FLOUR, apôtre de la Haute-Auvergne (cf. le 1er juin).

Saints VITAL et AGRICOLE (AGRICOLA), son esclave, martyrs à Bologne en Emilie-Romagne sous Dioclétien et Maximien (304).

Saint AMANS (AMANTIUS), évêque de Rodez en Rouergue (Vème siècle).

Saint PROCULE (PROCULUS), évêque d'Autun en Bourgogne (VIème siècle).

Saint BAUMAR, ermite près de Chaumeil en Limousin (vers 527).

Saint PERPETE (PERPETUE), évêque de Tongres en Limbourg (630).

Saint JEAN AKATZIOS, ascète et thaumaturge à Constantinople.

Sainte MODESTA, vierge à Trèves en Rhénanie (vers 780).

Saint JOANNICE le Grand, ermite au Mont-Olympe de Bithynie, confesseur des saintes Icônes, doué du charisme de discernement des esprits (846). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Saint CLAIR, prêtre et martyr en Normandie, éponyme de Saint-Clair-sur-Epte (vers 884).

Saint BIRNSTAN (BOERNSTAN), évêque de Winchester dans le Wessex (vers 934).

Saint GREGOIRE, Grec de nation, peut-être fils de saint Nicéphore II Phocas, empereur des Romains, moine à Cerchiara en Calabre, invité en Allemagne par Otton III et fondateur du monastère de Burtscheid près d'Aix-la-Chapelle en Rhénanie (999).

Saints JEAN, ETIENNE et ISAÏE les Géorgiens.

Saint JEAN III DOUKAS VATATZIS le Miséricordieux, empereur des Romains à l'époque de l'Empire de Nicée, qui prépara la défaite finale des envahisseurs croisés catholiques romains, fut le protecteur zélé de tous ceux qui souffraient de l'injustice et se soucia du bien-être des paysans (1254).

Saint MERCURE le Jeûneur, ascète à la Laure des Grottes de Kiev (XIVème siècle).

Saint SIMON de Yourieviets-sur-la-Volga, fol-en-Christ (Russie 1584). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI du Supplément aux Ménées.)

Saint NICANDRE, abbé de Gorodensk au territoire de Novgorod (Russie 1608).

Saint PAUL, métropolite de Tobolsk en Sibérie (Russie 1768).

Saints ARSENE et ALEXANDRE, prêtres, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Saint ISMAËL, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1941).

Répondre