saints pour le 3 novembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur: Auteurs

saints pour le 3 novembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » Sam 06 Nov 2004 18:43

Saint PAPOUL (PAPULUS), prêtre, disicple de saint Saturnin de Toulouse, martyr en Lauraguais (deuxième moitié du IIIème siècle).

Saints martyrs DACE, SEVERE, ANDRONAS, THEODOTE et THEODOTIE, morts par le glaive.

Les NEUF saints martyrs morts par le glaive.

Les VINGT-HUIT saints martyrs morts par le glaive.

Saints VALENTIN, prêtre, et HILAIRE, diacre, martyrs à Viterbe dans le Latium sous Maximien (304).

Les INNOMBRABLES MARTYRS qui périrent à Saragosse en Aragon sous Maximien et Dioclétien (304).

Saint PAULILLUS, enfant en Afrique.

Commémoration du transfert des reliques du saint et grand martyr Georges et de la dédicace de son église à Lydda (ou Diospolis; aujourd'hui Lod) près de Joppée en Palestine sous le règne de saint Constantin le Grand (entre 323 et 337). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Saint ELIE, mort en paix en Egypte.

Saints ACEPISMAS, évêque, JOSEPH, prêtre, et AITHALA, diacre, martyrs en Perse sous Chapour II (378-379). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Sainte SNANDULIE de Perse (380).

Saint DOMNIN, premier évêque de Grenoble en Dauphiné (386).

Saint ACEPISME, ascète en Syrie (fin du IVème siècle).

Saint NAAMAS, archidiacre du diocèse de Rodez en Rouergue (Vème siècle).

Saint ACHEMENIDE (ORMISDE) le Confesseur, noble persan réduit à un esclavage sévère, puis banni de son pays sur ordre du roi Yazdgerd Ier, à cause de sa confession de la foi orthodoxe (après 420).

Saint BOMER (BAOMIRUS), peut-être natif de l'Auvergne, ermite sur les bords de la Braye dans le Maine (VIème siècle).

Saint CLETHER (CLEDOG, CLODOCK), Gallois de nation, ermite dans le Herefordshire, éponyme du village de Clodock (VIème siècle).

Saint ELERIUS, abbé dans le nord du pays de Galles (VIème siècle).

Saint VALENTINIEN, évêque de Salerne en Campanie (501).

Saint GUENAEL (GUENAU, GUINAELUS, GUINAILUS, VINAILUS), deuxième higoumène de Landévennec en Bretagne (510).

Saint EGECE, évêque de Rodez en Rouergue (vers 525).

Saint DOMNIN, évêque de Vienne en Dauphiné (vers 534).

Sainte SYLVIE, mère de saint Grégoire Dialogue (Rome vers 572).

Saint GAUDIOSUS, évêque de Tarragone en Catalogne (vers 585).

Sainte WINIFREDE (WINIFREDA, VUENEFRIDA, VINIFREDA, WINEFRED), probablement Galloise de nation, martyre de la virginité, décapitée par un prince dont elle avait refusé les avances (vers 600).

Saint CRISTIOLUS, frère de saint Sulian, fondateur d'églises dans le pays de Galles (VIIème siècle).

Sainte ODRADE (OLDRADE), vierge aux Pays-Bas (VIIIème siècle).

Saint WULGAN, confesseur vénéré à Cantorbéry dans le Kent (VIIIème siècle).

Saint HUBERT, neveu de sainte Ode, jeune seigneur issu des ducs d'Aquitaine devenu ermite dans les Ardennes après son veuvage, évêque de Maëstricht dont il transféra le siège à Liège, organisateur de la principauté de Liège, thaumaturge (727). Il est le patron des chasseurs, des bouchers, des fondeurs de cloches, des forestiers et des fabriquants d'instruments de mathématiques, ainsi que des pelletiers dans le pays de Liège. On l'invoque pour les chiens, contre la rage, l'insomnie, l'érésipèle et les rages de dents et pour la guérison des fièvres. (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XI du Supplément aux Ménées.)

Saint THEODORE, évêque d'Ancyre (aujourd'hui Ankara) en Galatie, confesseur des saintes Icônes.

Saint PIRMIN, évêque régionnaire avec le titre de Meltis (probablement l'actuel Medelsheim près de Spire en Rhénanie), fondateur du monastère de Reichenau sur une île du lac de Constance et de l'abbaye de Murbach près de Guebwiller en Haute-Alsace, patron des villes d'Innsbrück dans le Tyrol et de Reichenau (vers 758). On invoque son secours pour les femmes en couches, contre les boissons malsaines, la peste et les conséquences d'une alimentation dangereuse.

Saints GUILLAUME et ACHERIC, ermites dans les Vosges alsaciennes, près de l'actuel village d'Echery dans le Val d'Argent (vers 860).

Saint ENGLATIUS (ENGALT, TANGLEN), peut-être évêque à Tarves dans le comté d'Aberdeen en Ecosse (966).

Sainte ANNE, fille du prince Vsévolod Ier Iaroslavitch, moniale et missionnaire parmi les Slaves orientaux (1113 ou 1116).

Saint NICOLAS d'Iviron, luminaire de la Géorgie (1308).

Saint PIMENE, moine du monastère athonite de Zographou, restaurateur et peintre d'églises, thaumaturge, considéré comme le patron des peintres bulgares.

Saint GEORGES, prêtre dans le diocèse de Néapolis en Asie mineure, martyr par la main des Musulmans (1797).

Saints BASILE, PIERRE, BASILE, ALEXANDRE, VLADIMIR, SERGE, NICOLAS, VINCENT, JEAN, PIERRE, ALEXANDRE et PAUL, prêtres, et SIMEON, diacre, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Sainte EUDOCIE, martyre par la main des Communistes (Russie 1938).
Claude le Liseur
 
Message(s) : 3692
Inscription : Mer 18 Juin 2003 14:13

Retour vers Calendrier des saints

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)