saints pour le 31 octobre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 31 octobre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mar. 26 oct. 2004 11:47

Saints STACHYS (cf. Rom XVI:9), évêque de Byzance (54), APELLE (cf. Rom XVI:10), évêque d'Héraclée, AMPLIAS (cf. Rom XVI:8), évêque d'Odyssopolis en Macédoine, martyr par la main des païens, URBAIN (cf. Rom XVI:9), évêque en Macédoine, martyr par la main des Juifs et des païens réunis, NARCISSE (cf. Rom XVI:11), évêque d'Athènes, martyr, et ARISTOBULE, évêque d'Angleterre, des Septante Disciples du Sauveur. Il faut noter que toutes ces attributions de sièges épiscopaux sont dépourvues de témoignages historiques assurés. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome X des Ménées.)

Saints NEMESE, diacre, et LUCILLE, sa fille, martyrs à Rome sous Valérien (256).

Saint EPIMAQUE d'Egypte, mort par le glaive. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome X des Ménées.)

Saints martyrs ETIENNE, BARNABE, TROPHIME, DORIMEDE, CÔME, DAMIEN, SABBAS, BASSA, ABRAHAM et leurs compagnons.

Le saint ENFANT, mort en ayant la tête fracassée contre un rocher.

Mémoire des DOUZE JEUNES FILLES pendues au milieu de la galerie.

Saints martyrs SELEUCIUS et STRATONIQUE sa femme, morts par le glaive et dont les corps dégageaient sans cesse un baume parfumé.

Saint martyrs EPIMAQUE le Romain et GORDIEN, morts par le glaive.

TROIS MARTYRS de Mélitène, morts après avoir eu les jambes brisées.

Saint QUENTIN, apôtre du Vermandois, martyr sous Dioclétien (vers 287).

Saint JACQUES, évêque de Mydonie près de Nisibe, un des Pères du Ier concile oecuménique.

Mémoire du jeune garçon, confesseur anonyme d'Antioche sous Julien l'Apostat (entre 361 et 363).

Saint PIGMENE (PIMENE), évêque d'Autun en Bourgogne (vers 420).

Saint FROVEN, ermite à Kermaria / Sulard en Bretagne (VIème siècle).

Saint MEZO (METWY), ermite à Lanhouarneau / Lesneven en Bretagne (VIème siècle).

Saint ERTH (HERYGH, URITH), Irlandais de nation, éponyme du village de St Erth en Cornouailles (VIème siècle).

Saint MAËOC, Gallois de nation, disciple de saint Guirec, fondateur de la paroisse de Guimaec en Bretagne (VIème siècle).

Saint FREUC, ermite à Plancoët en Bretagne (VIème-VIIème siècles).

Saint FEUILLEN (FOÏLLAN, PHOLIEN, FLIEN), Irlandais de nation, frère de saints Ultan et Fursy, higoumène de Burghcastle en Angleterre, puis fondateur du monastère de Fosses en Wallonie, martyr en Brabant par la main de brigands (vers 655).

Sainte BEGU, moniale à Hackness dans le Yorkshire (660).

Saint ANTONIN, évêque de Milan en Lombardie (660 ou 677).

Sainte NOTBURGA, moniale à Cologne en Rhénanie (vers 714).

Saints SPIRIDON et NICODEME de la Laure des Grottes de Kiev (XIIème siècle).

Commémoration des martyrs qui périrent par la main des Musulmans à Tbilissi en Géorgie en l'an 1227.

Saint ANATOLE le Reclus de la Laure des Grottes de Kiev.

Saint NICOLAS de Chios, maçon de profession, martyr par la main des Musulmans à Chios (1754).

Saints VSEVOLOD, ALEXANDRE, SERGE, ALEXIS et BASILE, prêtres, ANATOLE, moine, et JACQUES, laïque, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Le dimanche entre le 31 octobre et le 6 novembre: synaxe des saints de Carélie.

Répondre