Boulevard Sébastopol

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Boulevard Sébastopol

Message par Glicherie » lun. 19 juil. 2004 13:22

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce qui s'est passé Boulevard Sebastopol pour que l'essentiel du clergé et des fidèles ai quitté cette communauté, pourtant brillante, a qui l'on doit notamment la "lumière du Thabor ?"

Il n'y a plus qu'un évêque, Philarethe ? et Mgr Photios ?

Que reste t-il alors, en France, comme orthodoxes fidèles au calendrier des pères, autres que Matthéistes ?

eliazar
Messages : 806
Inscription : jeu. 19 juin 2003 11:02
Localisation : NICE

Message par eliazar » lun. 19 juil. 2004 20:44

En gros, Mgr Photios, évêque VCO de Lyon, a eu des ennuis personnels d'ordre canonique - qui n'ôtent rien aux mérites de ses publications antérieures dans le domaine de la théologie orthodoxe et de la lutte contre les déviations modernistes. Après une longue réflexion, il a donc choisi de reprendre sa carrière civile de professeur d'université. Il a publié depuis sous son nom légal : Michel Terestchenko - et vous trouverez d'autres indications avec un moteur de recherches comme Google, p. ex..

L'ancien archimandrite Philarète, qui venait d'être sacré évêque de Paris depuis peu quand ces difficultés sont survenues, est donc resté seul pour assurer à la fois les lourdes charges du diocèse de Lyon et de celui de Paris. Depuis, il a créé de nouvelles paroisses, dont une que je connais et fréquente amicalement de temps à autre : à Pau. C'est à mon avis un excellent évêque, même si cela n'est pas aussi manifeste (extérieurement) que dans le cas de l'évêque Photios, qui était davantage du type "meneur d'hommes". C'est plus un homme de prière et de vie intérieure qu'un homme d'action.

La disparition (que j'espère être momentanée) de la remarquable revue "La Lumière du Thabor" (celle du bd de Sébastopol - car une revue canadienne a repris ce titre, un peu malencontreusement à mon avis : cela fait parfois confusion) a surtout tenu au décès accidentel du P. Patrick (Ranson), puis à peine quelques années plus tard au retrait de l'ex-évêque Photios. L'évêque Philarète ne pouvait plus assumer seul l'ensemble des tâches, y compris l'impression !

Pour ce qui s'est passé (côté clergé, etc.) après le départ de l'ex-évêque de Lyon, je suis très peu au courant. Vous auriez intérêt à poser la question au responsable de la paroisse de Dinan, Romane Petroff, qui est un fidèle entre les fidèles de l'évêque Philarète depuis de longues années. En fait, cette paroisse (de la Protection de la Mère de Dieu) est au sud de Dinan, à Le Pennet - 22100 TREVRON, téléphone (00 33) (0)2 96 39 07 59.
Romane Petroff en est le responsable laïc; vous pouvez le contacter de ma part - et lui transmettre ma bonne amitié - à son adresse e-mail < romane_petroff@hotmail.com >.

Je ne peux pas vous dire grand chose de plus en l'état actuel des choses.

"Demeurez dans la Joie. Priez sans cesse" (saint Paul)

pcc. Eliazar

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine » lun. 19 juil. 2004 21:57

Que reste t-il alors, en France, comme orthodoxes fidèles au calendrier des pères, autres que Matthéistes ?
Il reste tous ceux qui fêtent Pâques ,fidèlement au décret de Nicée, le premier dimanche qui suit la première pleine lune qui suit l'Equinoxe de printemps...

Claude le Liseur
Messages : 4067
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » mar. 20 juil. 2004 11:05

J'avais signalé voici quelques mois, sur ce forum, dans un fil intitulé "résurrection de la "Lumière du Thabor"" que cette revue a repris sa parution après près de sept ans d'interruption.

En réponse à la question de Glicherie: si vous tenez absolument à ne fréquenter que des paroisses qui observent l'ancien calendrier, vous n'avez que l'embarras du choix en France. Toutes les paroisses russes, ukrainiennes et serbes, ainsi qu'une paroisse géorgienne installée dans les locaux de la cathédrale serbe de la rue du Simplon à Paris, quatre paroisses francophones (Lavardac, Bordeaux, Toulouse et Tarbes) ainsi qu'un monastère (Lectoure) et un ermitage (Les Salelles) sous la juridiction du patriarcat de Serbie, un ermitage matthéiste en Roussillon et les quelque six ou sept paroisses qui dépendent du boulevard de Sébastopol (Paris, Lyon, Montpellier, Pau, Lannion en Bretagne...). Avec les paroisses russes, cela fait un bon maillage géographique.

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » mar. 20 juil. 2004 11:55

Merci pour ces nombreuses indications!

En effet, je préfère me tourner vers des paroisses fidèles au calendrier des pères, car j'ai remarqué aussi, sans généraliser, qu'avec la fidélité au calendrier celles-ci conservait une confession de foi orthodoxe exempte des innovations modernistes, de l'oecuménisme ambiant dont certains patriarcats se font les champions, et une théologie vivante.

Je n'ai pas la prétention de connaître la vie de toutes les juridictions orthodoxes en France, bien loin de là.

Je suis aussi interessé par la Metropole Roumaine, mais quant je vois dans le dernier bulletin les photos avec les autorités papistes je m'interroge....

pascal
Messages : 98
Inscription : mar. 22 juin 2004 15:59

Message par pascal » mar. 20 juil. 2004 11:56

je me demande si la revue "lumière du thabor" dont parle le lecteur claude n'est pas la version "canadienne" qui semble t il n'est pas du même tonneau.

pascal
Messages : 98
Inscription : mar. 22 juin 2004 15:59

Message par pascal » mar. 20 juil. 2004 12:03

pour les personnes déchirées entre le calendrier civil et le calendrier conforme au concile de nicée, il est toujours possible de se reporter, par exemple sur : http://www.monastere-orthodoxe.fr/ il y a un calendrier qui reprend le calendrier civil et le "vrai" calendrier

Volodimir
Messages : 35
Inscription : mar. 18 mai 2004 13:52

Message par Volodimir » mar. 20 juil. 2004 15:31

J'ai ouie dire que beaucoup de clercs ont quitté le Boulevard Sebastopol, eu égard au comportement "despotique" de leur Despota, qui se serait auto-proclamé seul évêque orthodoxe et sauvé, et métropolite de France...

Le groupe aurait au passage changé de synode VCO (toujours grec).

D'autre part, l'évêque Photios n'a pas été déposé, mais s'est retiré.

Je déplore tout cela car l'oeuvre de la Fraternité Orthodoxe Saint Grégoire Palamas est à tous points remarquable.

Volodimir
"Slava Isoussou Xristou"

Claude le Liseur
Messages : 4067
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » mer. 21 juil. 2004 9:22

pascal a écrit :je me demande si la revue "lumière du thabor" dont parle le lecteur claude n'est pas la version "canadienne" qui semble t il n'est pas du même tonneau.
Je vous rassure: j'arrive à faire la différence entre un bulletin canadien diffusé sur Internet et une revue publiée par la Fraternité orthodoxe Saint-Grégoire-Palamas, surtout si elle est accompagnée d'une lettre m'annonçant que l'on recommence à servir mon abonnement après plusieurs années d'interruption.

Claude le Liseur
Messages : 4067
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » mer. 21 juil. 2004 9:28

pascal a écrit :pour les personnes déchirées entre le calendrier civil et le calendrier conforme au concile de nicée, il est toujours possible de se reporter, par exemple sur : http://www.monastere-orthodoxe.fr/ il y a un calendrier qui reprend le calendrier civil et le "vrai" calendrier
Comme déjà écrit, il n'y a en France que l'ECOF qui suit le calendrier civil en matière ecclésiastique. Constantinople, Antioche et Bucarest suivent un calendrier établi à Constantinople en 1923 et qui se base sur une autre définition de la longueur de l'année, ce qui fait que ce calendrier ne coïncidera plus avec le calendrier civil à partir du 1er janvier 2800.

Si l'expression "calendrier conforme au concile de Nicée" désigne le calendrier traditionnel, il s'agit dans ce cas, si je ne me trompe, du calendrier julien "conforme au décret de Jules César de ~46". Le concile de Nicée, en matière de calendrier, s'est borné à réviser le calendrier julien en déplaçant la date de l'équinoxe du 25 mars dans le système de Sosigène et Jules César au 21 mars, pour le faire coïncider avec la réalité astronomique. Et les calculs dont toutes les Eglises orthodoxes locales (sauf la Finlande) se servent pour fixer la date de Pâques n'ont pas été faits par le concile de Nicée, mais, deux siècles plus tard, par le moine roumain établi à Rome saint Denys le Petit (Dionyisus Exiguus, Dionisie ce Mic), par ailleurs inventeur de l'ère chrétienne.

pascal
Messages : 98
Inscription : mar. 22 juin 2004 15:59

Message par pascal » mer. 21 juil. 2004 11:15

j'avais remarqué que nous utilisons le calendrier civil au sein de l'ECOF...
mon avis sur le sujet vous intéresse-t-il? je pourrais vous le donner si vous voulez..

mais je ne savais pas que la fraternité orthodoxe Saint Grégoire Palamas recommençais son ouvre de parution, si c'est le cas, je m'en réjouis...

pour les questions de calendrier, j'ai eu une formulation malheureuse, et je m'en excuse...

je tenais au passage à remercier le lecteur claude sur ses commentaires sur ces questions qui étaient passés sur un autre fil.

Invité

Message par Invité » ven. 17 sept. 2004 12:47

J'ai eu un très bon contact avec le Père Thimothée du bouvevard Sébastopol dernièrement mais je suis un peu perdu dans la succession apostolique qui conduit de Mgr Chrisostome à Mgr Philarète. Je ne trouve rien sur le net sur le synode de Mgr Callinique.
Quelqu'un dispose d'information(s) sur la question ?

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » ven. 17 sept. 2004 18:58

Mgr Callinicos a été fait évêque par Mgr Auxence;
Mgr Philaret par Mgr Photios (sacré par Mgr Auxence et Maximos de Céphalonie) et Mgr Ephrem de Boston.

samuel
Messages : 93
Inscription : mer. 17 nov. 2004 13:11

Message par samuel » ven. 19 nov. 2004 14:40

Dans ce fil se trouve la réponse à la question de François sur les VCO Sébastopol, et du coup leur lien "filiatif" avec l'HOCNA.

Sauf que visiblement depuis le Synode VCO grec de Sébastopol et celui de l'HOCNA sont devenus enemis, d'après les liens fournis par lecteur Claude.

Claude le Liseur
Messages : 4067
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » mar. 23 nov. 2004 13:14

samuel a écrit :Dans ce fil se trouve la réponse à la question de François sur les VCO Sébastopol, et du coup leur lien "filiatif" avec l'HOCNA.

Sauf que visiblement depuis le Synode VCO grec de Sébastopol et celui de l'HOCNA sont devenus enemis, d'après les liens fournis par lecteur Claude.
Excusez-moi de vous avoir induit en erreur. Le boulevard de Sébastopol relève maintenant d'un synode vieux-calendariste présidé, si j'ai bien compris, par le métropolite Euthmye de Thessalonique. Je ne sais quel est l'état des relations entre ce synode et celui de l'HOCNA. Je ne sais même pas si le synode de Mgr Maxime de Céphalonie (dont le groupe de Sébastopol relevait en 1997) existe encore.

J'avoue avoir à peu près réussi à suivre les évolutions du mouvement vieux-calendariste grec jusqu'en 1997, et être complètement perdu maintenant. Les dernières informations que j'ai eues remontent à mars 2003; on m'a alors expliqué qu'il y avait douze synodes vieux-calendaristes en Grèce (ce n'était encore "que" six en 1997). Je redoute donc par dessus-tout de trop m'avancer et d'écrire des bêtises. En particulier, je vous ai écrit tout ce que je sais sur l'HOCNA, mais, par exemple, je ne sais pas du tout dans quelles circonstances elle a proclamé son autocéphalie.

Il faudrait que quelqu'un qui habite en Grèce ait la gentillesse de nous décrire la situation actuelle chez les vieux-calendaristes.

Répondre