ACCUEIL NON SECTAIRE

Pour les nouveaux arrivants, les timides, etc.

Modérateur : Auteurs

Irène
Messages : 938
Inscription : mar. 30 sept. 2003 11:46
Localisation : Genève

ACCUEIL NON SECTAIRE

Message par Irène » lun. 11 oct. 2004 15:09

Bienvenue à vous,

Nous allons répondre sur le forum général à votre question mais c'est justement en parcourant ce dernier que vous trouverez de nombreuses réponses.

Que Dieu bénisse votre arrivée sur le forum.

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine » lun. 11 oct. 2004 15:57

Le non sectarisme est déjà en soi un sectarisme car il affirme tout relativisme au dépend de la vérité.
La Vérité est la voie la plus étroite. Elle est la réponse de la croix face à pilate qui demandait: "Qu'est-ce que la vérité?"
Le seul sectarisme universel est l'Orthodoxie. C'est une antinomie certes, mais tout comme la Trinité, l'Incarnation et la Résurrection en sont une.

non-sectaire
Messages : 2
Inscription : lun. 11 oct. 2004 12:52

Message par non-sectaire » lun. 11 oct. 2004 22:10

Mille excuses si mon pseudo à heurté quelqu'un, il est vrai qu'il n'est pas modeste, est je pense que Bienheureux celui qui peut s'affirmer non-sectaire.
Dans mon sens cela signifiait d'abord ouvert, sans préjugés.

Merci pour ton conseil Irène.

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine » lun. 11 oct. 2004 23:08

Une bonne façon de lutter contre le sectarisme est de commencer par s'inscrire sur le forum en toute simplicité avec son prénom suivi d'un chiffre s'il est déjà pris par un autre intervenant , au lieu de chercher à faire passer la profondeur d'un message caché hautement philosophique dans un pseudo à la noix; et de ne pas poser de question qui demande à elle toute seule une réponse encyclopédique en 80 volumes. Il faut cerner un peu plus précisément le sujet dont on souhaite parler par respect envers les interlocuteurs qui ne sont pas là pour vous servir de précepteur à temps plein. Avec un peu d'humilité et moins de sectarisme on y arrive: faites l'effort et tout ira bien.

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » mar. 25 mars 2008 20:04

Antoine a écrit :Le non sectarisme est déjà en soi un sectarisme car il affirme tout relativisme au dépend de la vérité.
La Vérité est la voie la plus étroite. Elle est la réponse de la croix face à pilate qui demandait: "Qu'est-ce que la vérité?"
Le seul sectarisme universel est l'Orthodoxie. C'est une antinomie certes, mais tout comme la Trinité, l'Incarnation et la Résurrection en sont une.
Réflexions d’un spirituel bouddhiste, longtemps professeur de tibétain et de mongol à l’Istituto orientale de l’université de Naples, sur le danger qu’il y a à se proclamer « non sectaire » - réflexions qui me semblent rejoindre les très judicieuses remarques qu'Antoine faisait ici même le 11 octobre 2004 à 15h57 :

« Au Tibet, au cours du siècle dernier, une tradition se développa à partir de l’effort de certains maîtres qui tentèrent d’en finir avec les barrières idéologiques existant entre les différentes écoles et de favoriser l’ouverture et l’échange d’idées entre les différentes lignées d’enseignement. Ces maîtres, qui appartenaient à l’origine à diverses écoles, étaient tous de grands pratiquants Dzogchen, et bien qu’ils ne se soient donnés aucun nom, ils furent appelés « non-sectaires » (Ris.med) par les autres. Pour un pratiquant Dzogchen, le fait même d’appeler quelqu’un « non-sectaire » n’est encore qu’une façon de prendre soi-même position par rapport à la position d’un autre, ce qui est inadéquat, parce qu’en vérité tout définition de ce type est une limitation inutile ».

Namkhaï Norbu Rinpoché, traduit de l’italien par Arnaud Pozin, Dzogchen. L’État d’auto-perfection, Les Deux Océans, Paris 1994, pp. 114 s.

Car, en effet, le non-sectarisme est en soi un sectarisme, puisqu'il affirme que les autres sont sectaires. CQFD.

Répondre