saints pour le 22 octobre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 22 octobre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » lun. 18 oct. 2004 23:33

Saint ABERCIUS, évêque d'Hiérapolis en Phrygie salutaire, Egal-aux-Apôtres et thaumaturge (vers 167). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome X des Ménées.)

Saint PHILIPPE, évêque de Fermo dans les Marches, martyr (vers 270).

Mémoire des sept enfants d'Ephèse: saints MAXIMILIEN, JAMBLIQUE, MARTINIEN, DENYS, ANTOINE, EXACUSTODIEN (CONSTANTIN) et JEAN (cf. le 4 août). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome X des Ménées.)

Saints martyrs ALEXANDRE, évêque, HERACLES, ANNE, ELISABETH, THEODOTE et GLYCERIE.

Saint LEUGAT (LEOGATHE, LEGAT, LEUCAT, LEUCADE, LEOGAT), martyr.

Saint VALLIER, archidiacre à Langres en Champagne et martyr (IVème siècle).

Saint MELLON, natif de Cardiff dans le pays de Galles, premier métropolitain de Rouen en Normandie (310, 311 ou 314).

Saint EUCHAIRE, missionnaire à Toul en Lorraine; ne semble avoir été ni évêque, ni martyr (362).

Saint NEPOTIEN, évêque de Clermont en Auvergne (vers 388).

Saint RUFUS, ascète en Egypte, mort dans la paix (IVème-Vème siècles).

Saint LOT, ascète en Egypte, mort dans la paix (IVème-Vème siècles).

Saint VERECOND (VERECUNDUS), évêque de Vérone en Vénétie (522).

Saint LOUP, évêque de Soissons en Picardie (vers 535).

Saint NUNCTUS (NOINT), abbé près de Mérida en Estrémadure, puis ermite, martyr assassiné par des envieux (vers 569).

Saint SIMPLICE (SIMPLICIUS), disciple de saint Benoît de Nursie, troisième abbé du Mont-Cassin dans les Abruzzes(vers 570).

Saint LOUVENT (LUPIEN, LUPENCE), abbé de Saint-Privat à Mende en Gévaudan et martyr en Champagne sur ordre du comte Innocent de Gévaudan (584 ou 589).

Saint SALAIRE (SALARIUS), évêque de Luna en Ligurie et martyr (VIIème siècle).

Saint GWYNOG de Llanwnog, moine dans le pays de Galles (VIIème siècle).

Saint MEROVEE, moine à Bobbio en Lombardie (vers 626).

Saint MODERAN (MORAN, MODERAMNUS), évêque de Rennes en Bretagne, puis ermite à Berceto ou Bercetto (730).

Saint THEODOSE, patriarche d'Antioche et de tout l'Orient (entre le IXème et le XIème siècles).

Saint BENOÎT, Grec de Patras en Achaïe, abbé de Macérac près de Nantes en Bretagne (vers 845).

Saintes NUNILONE (NUNILO) et ALODIE (ALODIA), soeurs selon la chair, martyres par la main des Musulmans à Huesca en Aragon (851).

Saint DONAT, Ecossais de nation, évêque de Fiésole en Toscane (874).

Saints THEOPHILE et JACQUES, son disciple, fondateurs du skite de la Dormition de la Mère de Dieu à Omonts (Russie XIVème siècle).

L'icône de la Mère de Dieu d'Andronic III Paléologue, offerte au monastère de Monemvasie en Laconie en 1347 et transférée en Russie en 1839. (Autre commémoration le 1er mai.)

Saints THEODORE (+ 1409) et PAUL, higoumènes à Rostov.

Commémoration du miracle de l'icône de la Mère de Dieu de Kazan et de la libération de la région de Moscou de l'occupation des Polonais catholiques romains (1612). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome X du Supplément aux Ménées.)

Saint GREGOIRE, évêque de Méthonie, Navarin et Néokastro, martyr par la main des Musulmans (1825).

Saints SERAPHIN, archevêque d'Ouglitch, GERMAIN, archimandrite, VLADIMIR, ALEXANDRE et BASILE, prêtres, et MENAS, moine, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Saints NICOLAS, prêtre, et GREGOIRE, moine, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Répondre