saints pour le 23 septembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 23 septembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » lun. 20 sept. 2004 0:25

Conception du saint et illustre Prophète et Précurseur JEAN BAPTISTE. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées. Stichères et canon traduits par le même au tome IX du Supplément aux Ménées.)

Saintes XANTHIPPE et POLYXENE, soeurs selon la chair, disciples des Apôtres (Ier siècle).

Saint LIN, premier pape et patriarche de Rome (vers 79).

Sainte HERAÏS (RHAÏS, IRAÏS, HERAÏDE, IRAÏDE, IRAÏDA), fille de prêtre, vierge et moniale, martyrs avec PLUSIEURS autres en Egypte sur ordre du préfet Lucien ou Kulcien (vers 308).

Saint SUPERIEUR, évêque régionnaire des Nerviens, dont le territoire correspondait à l'actuel département du Nord et à une partie de la Flandre, du Hainaut et du Brabant (IVème siècle).

Saint PROJET (PROJECT, PROJECTUS), évêque d'Imola en Emilie-Romagne (Vème siècle).

Saint DONAN, prêtre à Ploufragan en Bretagne (VIème siècle).

Saint CONSTANTIUS (CONSTANCE), sacristain de l'église Saint-Etienne d'Ancône dans les Marches, thaumaturge et guérisseur (VIème siècle).

Sait DOUREC, ermite à Châteauneuf-du-Faou en Bretagne (VIème siècle).

Saint CISSA, disciple de saint Guthlac à Crowland en Angleterre (VIIIème siècle).

Sainte HERESWIDE, reine d'Est-Anglie devenue moniale à Chelles en Île-de-France (680).

Saint ADAMNAN (ADAM, EUNAN, ADOMNAN), abbé d'Iona en Ecosse et biographe de saint Columba (vers 704).

Saint ALTHEE, abbé de Saint-Maurice d'Agaune, puis évêque de Sion en Valais (799).

Sainte THECLE, vierge en Auvergne, fondatrice de l'église collégiale de Chamalières (IXème siècle).

Saints martyrs ANDRE, mort percé d'une lance, JEAN, mort par le glaive, et PIERRE et ANTOINE, fils de Jean, morts après avoir eu les membres tranchés, Siculo-Grecs de Syracuse, martyrs par la main des Musulmans en Afrique du Nord (vers 900).

L'icône de la Très Sainte Mère de Dieu Slovène (Russie 1628 ou 1635).

Saint NICOLAS de Karpénessi, épicier de profession, martyr à Constantinople par la main des Musulmans (1672). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XVI du Supplément aux Ménées.)

Saint THEODOSE II, métropolite de Moldavie, martyr par la main des Musulmans tatars (1694).

Saint JEAN de Konitsa, derviche musulman converti devenu garde champêtre, martyr par la main des Musulmans (1814). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XVI du Supplément aux Ménées.)

Saint GREGOIRE (Kalamaras), métropolite d'Argos et de Nauplie, martyr par la main des Musulmans (1821).

Saint ARSENE, archimandrite, martyr par la main des Communistes (Russie 1937).

Canonisation de saint Innocent de l'Alaska, métropolite de Moscou (1977).

Répondre