saints pour le 18 septembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 18 septembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » dim. 12 sept. 2004 17:40

Sainte ARIADNE (MARIE), esclave à Prymnessos en Phrygie salutaire, qui confessa la foi orthodoxe face au gouverneur à qui son maître païen l'avait livrée (entre 117 et 161).

Saintes martyres SOPHIE et IRENE, mortes par le glaive.

Saint martyr CASTOR d'Alexandrie.

Sainte STEPHANIE, martyre à Amalfi en Campanie.

Saints CONSTANCIUS, VICTOR et leurs compagnons, martyrs à Dronero en Piémont sous Maximien (IVème siècle).

L'icône de la Mère de Dieu "QUI GUERIT" de Tsiklan en Karthélie (Géorgie, IVème siècle).

Saint FERREOL (FORGET, FERREOLUS), tribun militaire, martyr à Vienne en Dauphiné sous Dioclétien et Maximien (304).

Saint EUSTORGE Ier, Grec de nation, évêque de Milan (vers 331).

Saint SENIER (SENERE, SENERUS, SENATEUR), évêque d'Avranches en Normandie (vers 573).

Saint FERREOL, évêque de Limoges (vers 590).

Saint DEVED, ermite à Plouzévède en Bretagne (VIème-VIIème siècles).

Saint EUMENE le Thaumaturge, évêque de Gortyne en Crète (VIIème siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées.)

Saints DIDIER (DIZIER, DESIDERIUS), évêque de Rennes en Bretagne, et RAINFROY (REGINFROID, RAINFROID), diacre, martyrs au cours d'un pélerinage (après 689).

Saint SYNDARD, moine de Saint-Wandrille / Fontenelle en Normandie (692).

Sainte RICHARDE, impératrice germanique, épouse répudiée de Charles le Gros, devenue moniale à Andlau en Alsace (903).

Saint ARCADE, évêque de Novgorod, "père des orphelins et providence des malheureux" (Russie 1163).

Saint ROMYLOS, ascète en divers lieux de Grèce, d'Albanie et de Serbie (1381).

Saints grands-martyrs et princes de Géorgie BIDZINE, ELISBAR et CHAVEL, martyrs par la main des Musulmans sous Abbas II de Perse (1661).

L'icône de la Mère de Dieu "QUI GUERIT" ("TSELITIEL'NITSA") du monastère Saint-Alexis à Moscou (XVIIIème siècle).

Saint HILARION, ascète à Optina (Russie 1873).

L'icône de la Mère de Dieu transférée de Tikhvine à Staraïa Roussa (Russie 1888).

Saints AMPHILOQUE, évêque de Krasnoïarsk, JEAN, BORIS, MICHEL, VLADIMIR et BENJAMIN, prêtres, et SERGE, laïque, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Répondre