saints pour le 11 septembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 11 septembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mar. 07 sept. 2004 16:02

Saints PROTUS et HYACINTHE, frères selon la chair, eunuques de sainte Eugénie, martyrs à Rome sous Gallien (vers 257).

Saints martyrs DIODORE, DIOMEDE et DIDYME, morts flagellés à Laodicée en Syrie.

Saints INGENU et HIPPOLYTE, martyrs à Porto Romano dans le Latium.

Saints DEMETRE, philosophe, EVANTHIA son épouse et DEMETRIEN leur fils, martyrs à Skepsis sur l'Hellespont.

Saints FELIX, de la Légion thébaine, et REGULA sa soeur selon la chair, Egyptiens de nations, martyrs à Zurich (alors appelée Tigurum) en Alémanie avec leur serviteur saint EXUPERE (303).

Sainte IAS (IA), captive chrétienne, martyre en Perse par la main des Zoroastriens au temps de Chapour II (fin du IVème siècle).

Sainte THEODORA d'Alexandrie, qui pratiqua l'ascèse sous des habits masculins et en se faisant passer pour un eunuque (après 474). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées.)

Saint PATIENT, métropolitain de Lyon (491).

Saint EMILIEN, évêque de Verceil en Piémont (vers 520).

Saint ALVEE, ermite dans le Maine (VIème siècle).

Saint ALMIRE (ALMER, ALMIRUS), natif de l'Auvergne, ermite dans le Maine (vers 560).

Saint DEINIOL (DANIEL), évêque-abbé de Bangor dans le pays de Galles (584).

Saint LEUDIN (BODON), frère de sainte Salaberge, évêque de Toul en Lorraine (vers 670).

Sainte VINCIANE (VINCIENNE), Romaine d'origine lombarde, soeur de saint Landoald (cf. 20 mars), missionnaire en Limbourg (vers 670).

Saint ADELPHE, higoumène de Remiremont dans les Vosges, mort moine à Luxeuil en Franche-Comté (vers 670).

Saint EUPRHROSYNOS, cuisinier de profession, ascète et visionnaire (IXème siècle).

Saint PIERRE, métropolite de Nicée en Bithynie, confesseur des saintes Icônes (826).

Saint HERIMBERT, abbé de Saint-Wandrille / Fontenelle en Normandie (849 ou 850).

Sainte THEODORA, ascète déguisée sous des vêtements masculins dans un monastère du Péloponnèse, accusée à tort de mauvaises moeurs et martyre assassinée à Vasta en Arcadie (Xème siècle).

Saint ARSENE, moine italo-grec, père spirituel de saint Elie le Spiléote (904).

Saint ELIE le Spiléote, de Reggio di Calabria, ascète dans une grotte, puis higoumène de Mélicouccà en Calabre, haute figure du monachisme italo-grec (960). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX du Supplément aux Ménées.)

L'icône de la Mère de Dieu de Kaplounov (Ukraine 1689).

Translation des reliques de saints Serge et Germain de Valaam (Carélie 1718). (Acathiste traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XVI du Supplément aux Ménées.)

Saints NICOLAS et VICTOR, prêtres, martyrs par la main des Communistes (Russie 1918).

Saint CARPUS, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1937).

Répondre