saints pour le 1er septembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 1er septembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mar. 17 août 2004 12:19

Début de l'INDICTION, c'est-à-dire de la nouvelle année ecclésiastique. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées.)

Fête de la protection de l'environnement naturel. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX du Supplément aux Ménées.)

Dormition du juste JOSUE, fils de Navé (vers la fin du XIIIème siècle avant NSJC). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées.)

Saints martyrs et frères selon la chair EVODUS, CALLISTE et HERMOGENE (Ier siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées.)

Saint PRISCUS, premier évêque de Capoue en Campanie, martyr sous Néron (vers 66).

Saints ROSE et PLATANUS, martyrs sur l'île de San-Antioco au large de la Sardaigne (début du IIème siècle).

Saints TERENTIEN, évêque de Todi en Ombrie, et FLACCUS, diacre, martyrs sous Adrien (vers 118).

Saint NEOPHYTE, évêque de Lentini en Sicile (IIIème siècle).

Saint SIXTE, premier évêque de Reims en Champagne (IIIème siècle).

Saint SINICE, deuxième évêque de Reims en Champagne (IIIème siècle).

Saints DONAT, FELIX, ARONS, HONORAT, FORTUNAT, SAVINIEN, SEPTIMIN, JANVIER, FELIX, VITAL, SATOR et REPOSIT, martyrs vénérés à Bénévent en Campanie.

Saint VINCENT de Xaintes, premier évêque de Dax (Aquae Tarbellae) en Gascogne et martyr (IIIème-IVème siècles).

Saint LAETUS, diacre de saint Vincent de Xaintes.

Saints TASCE, DUBITAT, VALENCE et DONAT, martyrs.

Saints MARCIEN, évêque, SISINNE, AMAUSE, PRIME et MATERNE, martyrs.

Saint JUSTIN, évêque de Poitiers en Poitou (IVème siècle).

Saint FIRMIN, évêque d'Amiens en Picardie (IVème siècle).

Sainte VERENE, vierge égyptienne, solitaire en Helvétie, patronne de la ville de Zurich (308).

QUARANTE SAINTES VIERGES (LAURENCE, diaconesse, CELSINE, TEHOKLIE, THEOCTISTE, DOROTHEE, EUTYCHIENNE, THECLE, ARISTAINETE, PHILADELPHE, MARIE, VERONIQUE, EUTHYMIE, LAMPROTATIE, EUPHIMIE, THEODORA, THEODOTA, TETEIA, AQUILINE, THEODULIE, APLODORA, LAMPADIE, PROCOPIE, PAULA, JUNILLE, AMPLIANE, PERSISSE, POLYNIQUE, MAURE, GREGORIA, KYRIA, BASSA, CALLINIQUE, BARBARA, KYRIAQUIE, AGATHONIQUE, JUSTA, IRENE, MATRONE, TIMOTHEE, TATIENNE et ANNE) et le diacre saint AMMOUN, leur père spirituel, tous martyrs à Héraclée en Thrace sous Licinius (entre 321 et 323). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées.)

Saint AÏTHALAS, diacre, martyr en Perse (380). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome IX des Ménées.)

Sainte EVANTHIA, morte en paix.

Sainte MARTHE, mère de saint Syméon Stylite l'Ancien, qui était venue le rejoindre sur les lieux de son ascèse (vers 428).

Saint SYMEON STYLITE l'Ancien, ascète sur une colonne dans la région d'Antioche (459).

Commémoration du grand incendie de Constantinople (vers 470).

Saint VICTEUR (VICTORIUS) Ier, évêque du Mans dans le Maine (490).

Saint PLACIDE (PLAISIS), acolyte dans le Berry.

Saint FELIX, archevêque de Pise en Toscane et peut-être martyr (VIème siècle).

Saint ONOU, ermite à Esquibien en Bretagne (VIème siècle).

Saint YOUNA, ermite à Plounevez-Moedec en Bretagne (VIème siècle).

Saint GODIN, ermite à Castelet en Limousin (VIème siècle).

Saint LYTHAN (LLYTHAOTHAW), saint du pays de Galles.

Saint REGULUS (RIEUL, REGULE), évêque africain exilé par les Vandales ariens, martyr à Pomponia en Toscane par la main des Wisigoths ariens au temps de Totila (vers 545).

Saint CONSTANCE, évêque d'Aquin en Campanie et prophète (vers 572).

Saint AREALD, martyr à Brescia en Lombardie (vers 576).

Saint LOUP (LEU), métropolitain de Sens en Bourgogne (623). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XVI du Supplément aux Ménées.)

Sainte AUSTREGILDE (AYE, AIA, AGIE), mère de famille à Orléans (vers 670).

Saint NIVARD (NIVON), archevêque de Reims en Champagne (672).

Sainte ERESVIDE (EWESWIDE), reine d'Est-Anglie devenue moniale dans la Brie (vers 685).

Saint GILLES, probablement Grec de Provence, fondateur et higoumène du monastère de Saint-Gilles près de Nîmes en Languedoc (avant 721). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XVI du Supplément aux Ménées.)

Synaxe de l'icône de la Mère de Dieu des Miasènes à environ vingt-trois kilomètres de Mélitène (aujourd'hui Eski Malatya) en Arménie (VIIIème-IXème siècles).

L'icône de la Mère de Dieu d'Alexandrie.

Saint BOTHIEN, Irlandais de nation, moine près de Laon en Picardie (vers 886).

Saint MELECE, qui pratiqua l'ascèse sur le mont Myopolis, dans les environs de Thèbes en Béotie, mort en paix (1105). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XVI du Supplément aux Ménées.)

Saint NICOLAS, ascète à Courtatiolis en Crète (1670).

Saint ANGELIS, orfèvre de profession, martyr à Constantinople par la main des Musulmans (1680).

Sainte HAÏDO, native de Stanos en Chalcidique, ascète dans l'île de Thasos (1821 ou 1860).

L'icône de la Très Sainte Mère de Dieu de Tchernigov et de Géthsémani (Russie 1869). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XVI du Supplément aux Ménées.)

L'icône de la Très Sainte Mère de Dieu "VSIEBLAJENNAÏA" ou "PANMACARISTA", c'est-à-dire "TOUTE BIENHEUREUSE", dont une copie fut envoyée de Constantinople à Kazan en 1905.

Répondre