saints pour le 3 août du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3912
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 3 août du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » jeu. 01 juil. 2004 18:54

Sainte SALOME la Myrophore, épouse de Zébédée et mère des saints Apôtres Jacques et Jean, morte en paix (Ier siècle).

Saint ASPREN, évêque de Naples en Campanie (vers 97).

Saint ETIENNE Ier, pape et patriarche de Rome, considéré à tort comme martyr (257).

Saints DIOGENE, ETIENNE et ALBIN, martyrs à Rome.

Sainte TREA, convertie par saint Patrick, solitaire à Ardtree dans le Derry en Irlande (Vème siècle).

Saints ISAAC, DALMATE, et FAUSTE, higoumènes à Constantinople (406, 440 et 448). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII des Ménées.)

Saint RADJENI, Perse converti, premier martyr de Géorgie, martyr par la main des Zoroastriens (457).

Saint EUPHRONE (EUPHRONIUS), évêque d'Autun en Bourgogne (485 ou 490).

Saint SENACH (SNACH), disciple et successeur de saint Finian à Clonard en Irlande (VIème siècle).

Saint CÔME, eunuque et ermite en Palestine (VIème siècle).

Saint LOUET (LLEUDAEL), ermite à Monterrein en Bretagne (VIème siècle).

Saints JEAN le Moine et JEAN le Nouveau, archevêques d'Ephèse.

Saint OLYMPIOS l'Exarque, haut-fonctionnaire byzantin, martyr dans les prisons de Chosroès II, chah de Perse (entre 610 et 629).

Saint JEAN le Confesseur, higoumène du monastère grec de l'île de Pantellaria, au large de la Sicile (VIIIème-IXème siècles).

Sainte THEOCLITE la Thaumaturge, ascète à Constantinople (IXème siècle).

Saintes THEODORA d'Egine, veuve, moniale à Thessalonique (892), et THEOPISTE sa fille. (Autres mémoires le 5 avril et le 29 août. La date du 3 août correspond à la fête principale de sainte Théodora à Thessalonique. Office à sainte Théodora traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII du Supplément aux Ménées.)

Saint GREGOIRE, higoumène de Nonantule en Emilie-Romagne (933).

Saint BENNON (BENOÎT, BENEDICTUS, BENNO), évêque de Metz en Lorraine, puis ermite à Einsiedeln (Notre-Dame-des-Ermites) en Suisse (940).

Saint ANTOINE le Romain, enfant d'une famille restée secrètement orthodoxe à Rome après le schisme, réfugié en Russie et premier higoumène d'un monastère dans la région de Novgorod (1147). (Office et acathiste traduits en français par le père Denis Guillaume au tome XV du Supplément aux Ménées.)

Mémoire des neuf frères KHERKHEOULIDZE, de leur mère, de leur soeur, et des NEUF MILLE Géorgiens tués à la bataille de Marabda (1625).

Répondre