saints pour le 30 juillet du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3912
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 30 juillet du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mer. 30 juin 2004 2:27

Saints Apôtres SILAS, SILVAIN, EPENETE, CRESCENS (commémoré dans les pays francophones le 27 juin) et ANDRONIC, des Septante Disciples du Sauveur (Ier siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VII des Ménées. Office aux saints apôtres corinthiens Silas et Epénète traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XV du Supplément aux Ménées.)

Saints ABDON et SENNEN, nobles kurdes ou persans, martyrs à Rome sous Dèce (vers 250). Une partie de leurs reliques se trouverait à Arles-sur-Tech dans le Roussillon.

Saintes MAXIMA, DONATILLA et SECONDA, vierges et martyrs à Tuburbe en Afrique, sous Valérien ou sous Dioclétien (vers 258 ou vers 303).

Saints RUFUS, PRISCUS, OPTION, AMMONIUS, JUSTE, ABDE, ACENEE, SILVAIN, MAGNILE, PATERNIQUE, SEPTIMIE, JULIE, POTAMIE et HOSPIS, martyrs à Tuburbe en Afrique.

Saint RUFIN, martyr à Assise en Ombrie.

Sainte JULITTE, riche veuve de Césarée de Cappadoce, martyre sous Dioclétien (303).

Saint EXPLECE (EXPLET), évêque de Metz en Lorraine (vers 390).

Saints PAUL, évêque, et JEAN, prêtre, ascètes au Sinaï et dans la région d'Edesse (Vème siècle).

Saint SYLVAIN, ermite à Saint-Pierre-sur-Erve dans le Maine (VIème siècle).

Saint OURS, ermite, puis évêque d'Auxerre en Bourgogne (vers 508).

Sainte ERMENGYTH, soeur de sainte Ermenburgh, moniale à Minster-in-Thanet en Angleterre (vers 680).

Saint TATWINE, dixième archevêque de Cantorbéry et primat d'Angleterre (734).

Saint OLAF, roi en Suède, martyr sacrifié par les païens à leurs dieux (IXème ou Xème siècle).

Saint TSOTNE DADIANI, prince, confesseur en Mingrélie (XIIIème siècle).

Translation des reliques de saint Germain de Solovki (Russie 1484).

Translation des reliques de sainte Angéline Brankovitch (+ 1516), princesse de Serbie, fille du héros national albanais Skanderberg et épouse du despote Georges Brankovitch (1690). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VII du Supplément aux Ménées.)

L'icône de la Mère de Dieu "OKONSKAÏA", transférée de Géorgie dans la région de Nijni-Novgorod.

L'icône de la Mère de Dieu de Sitka en Alaska.

Saint ANATOLE II le Jeune, starets d'Optina, martyr par la main des Communistes (Russie 1922).

Répondre