saints pour le 29 juillet du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3912
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 29 juillet du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mer. 30 juin 2004 1:57

Sainte SERAPHINE, esclave d'origine syrienne, martyre à Rome sous Adrien (vers 119). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XV du Supplément aux Ménées.)

Saints LUCILLE, FLORE, EUGENE, ANTONIN, THEODORE et DIX-HUIT autres, martyrs à Rome sous Gallien (262).

Saint martyr MAMAS, mort noyé dans la mer, et saint martyr BASILISQUE le Vieillard, mort par le glaive, dont les corps reposaient au quartier de Darion.

Saints martyrs BENJAMIN et BERIOS, dont les corps reposaient au palais de l'Hebdomon.

Un PERE, une MERE et leurs DEUX enfants, morts par le feu.

Saint JEAN, martyr.

Saint CALLINIQUE, martyr à Gangres en Paphlagonie. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VII des Ménées.)

Sainte THEODOTE, martyre avec ses TROIS enfants. (Office à sainte Théodote traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VII des Ménées.)

Saints ABSEODE, RUFE, ABDE, PONTIEN et NICET, martyrs à Rome.

Saints FELIX, NICTEAS, POSTINIENNE et PHILIPPE, martyrs en Afrique.

Saints PHILIPPE, SATURNIEN, CELESTE, ANASTASIE, PATRUNIE et PELAGIE, martyrs.

Saints SIMPLICE, FAUSTIN et BEATRICE, leur soeur, martyrs à Rome sous Dioclétien (vers 303).

Saint JEAN le Soldat, confesseur et thaumaturge (après 363). (Office et acathiste traduits en français par le père Denis Guillaume à la date du 30 juillet au tome XV du Supplément aux Ménées.)

Saint PROSPER, évêque d'Orléans (après 453).

Saint LOUP (LEU, LUPUS) le Libérateur de Troyes, natif de Toul en Lorraine, époux de la soeur de saint Hilaire de Poitiers, puis moine de Lérins, évêque de Troyes en Champagne, confesseur de la foi orthodoxe face au pélagianisme, apôtre en Grande-Bretagne avec saint Germain d'Auxerre, protecteur de sa ville lors de l'invasion d'Attila, thaumaturge, surnommé "le Père des Pères, l'Evêque des évêques" (479). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XV du Supplément aux Ménées.)

Saint THEODOSE II le Jeune, empereur romain d'Orient (408-450), législateur et fondateur d'églises et de monastères, qui convoqua le troisième concile oecuménique (Ephèse 431) pour répondre aux troubles suscités par l'hérésie de Nestorius (450).

Saint SILIN (SULIAN), originaire de Bretagne, fondateur d'un monastère à Luxulyan dans les Cornouailles (VIème siècle).

Saint EUSTATHE de Mtskhéta, Perse converti à l'Orthodoxie, martyr par la main des Zoroastriens à Tbilissi en Géorgie (589).

Saint KILIAN, abbé d'Inishcaltra en Irlande, hagiographe de sainte Brigitte (VIIème siècle).

Saint OLAF II HARALDSSON, premier roi chrétien de Norvège, martyr par la main des païens (1030). Il est le patron de la Norvège, des Orcades et de l'île de Gotland.

Saint CONSTANTIN III (Leichoudhis), patriarche oecuménique de Constantinople (1059-1063), successeur immédiat de Michel Cérulaire (1063).

Saints CONSTANTIN et CÔME, fondateurs du monastère de la Presqu'Île (Kosin) près de Novgorod (XIVème siècle).

Saint ROMAIN, disciple de saint Serge de Radonège, higoumène du monastère de Kirjatch (Russie 1392).

Saint BOGOLEP du "Ravin-Noir" (Tcherni-Yar) près d'Astrakhan, enfant devenu moine du Grand-Habit trois jours avant sa mort, thaumaturge (Russie 1632).

Saint BESSARION, évêque de Smolyan, martyr par la main des Musulmans (Bulgarie 1670).

Saints SERAPHIN et THEOGNOSTE, moines, martyrs par la main des Communistes (Russie 1921).

Répondre