saints pour le 28 juillet du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3912
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 28 juillet du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mer. 30 juin 2004 1:23

Saints PROCHORE, NICANOR, TIMON et PARMENAS, Apôtres et diacres, des Septante Disciples du Sauveur (Ier siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VII des Ménées.)

Saints NAZAIRE et CELSE, martyrs à Milan en Lombardie (vers 68).

Saint PEREGRIN, prêtre à Lyon (début du IIIème siècle).

Saintes SEPTIMIA et AUGUSTA, vierges et martyres.

Sainte DROSIS, qui accomplit son martyre en étant jetée dans un creuset où l'on faisait fondre l'or.

Saint AUXENCE, martyr à Laodicée en Phrygie.

Saint EUSTATHE, soldat, martyr à Ancyre (aujourd'hui Ankara) en Galatie.

Saint ACACE, martyr sous Licinius (vers 319).

Saint OURS, natif de Cahors dans le Quercy, premier higoumène de Loches en Touraine; c'est lui qui aurait introduit l'usage des moulins à eau dans le bassin de l'Indre (vers 510).

Saint LEOBAT (LIBESSE, LOUBASSE), disciple de saint Ours, higoumène de Senevières près de Loches en Touraine (premier quart du VIème siècle).

Saint CAMELIEN, évêque de Troyes en Champagne (vers 525).

Saint SAMSON, Gallois de nation, fondateur de Pentale en Normandie, métropolitain-abbé de Dol-de-Bretagne, un des sept saints fondateurs de la Bretagne (vers 565).

Saint IRENE, abbesse du monastère de Chrysovalanton (la Bourse-d'Or) près de la citerne d'Aspar, prophétesse et thaumaturge, une des saintes ascètes les plus populaires de l'Orthodoxie (vers 912).

Saint PAUL, fondateur des monastères de Xiropotamou (la Rivière-Asséchée) et de Saint-Paul au Mont Athos (vers 996).

L'icône de Notre Toute Sainte Souveraine Mère de Dieu "QUI MONTRE LE CHEMIN" ("HODIGHITRIA"), transférée de Constantinople à Smolensk en 1046. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VII du Supplément aux Ménées.)

L'icône de la Mère de Dieu "OUSTIOUJENSKAÏA", copie de la précédente (1290).

Saint MOÏSE, thaumaturge de la Laure des Grottes de Kiev (XIVème siècle).

L'icône de la Très Sainte Enfantrice de Dieu de Griebnia (1380).

L'icône de la Mère de Dieu "VYDROPOUSKAÏA", copie de l'icône de Smolensk (XVème siècle).

L'icône de la Mère de Dieu "KHRISTOFOROVSKAÏA", copie de l'icône de Smolensk (XVIème siècle).

L'icône de la Mère de Dieu "SOUPRAL'SKAÏA", copie de l'icône de Smolensk (XVIème siècle).

L'icône de la Mère de Dieu "VORONINSKAÏA", copie de l'icône de Smolensk (1524).

L'icône de la Mère de Dieu "SIEDMIEZIERNAÏA", copie de l'icône de Smolensk (XVIIème siècle).

L'icône de la Mère de Dieu "IOUGSKAÏA", copie de l'icône de Smolensk (1615). (Autre commémoration le 3 juin.)

L'icône de la Mère de Dieu "IGRITSKAÏA", copie de l'icône de Smolensk (1624).

L'icône de la Mère de Dieu "CHOUÏSKAÏA", copie de l'icône de Smolensk (1654-1655). (Autre commémoration le 2 novembre.)

Saint PITIRIM, évêque de Tambov (Russie 1698). (Office et acathiste traduits en français par le père Denis Guillaume au tome XV du Supplément aux Ménées.)

Synaxe des saints de Tambov.

L'icône de la Mère de Dieu "SERGUIEVSKAÏA", copie de l'icône de Smolensk (1730).

L'icône de la Mère de Dieu de Kostroma, copie de l'icône de Smolensk.

Saint CHRISTODULE de Cassandra, apprenti tailleur de profession, martyr à Thessalonique par la main des Musulmans (1777).

L'icône de Tendresse de Sérafimo-Divéyévo (Russie 1885). (Acathiste traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XV du Supplément aux Ménées.)

Saints BASILE, moine, ANASTASIE et HELENE, moniales, ANDRE, JEAN, JEAN et MAVRA, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Répondre