saints pour le 25 juin du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3912
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 25 juin du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » lun. 07 juin 2004 15:50

Saints LUCIE, vierge, ANCEIAS, ANTOINE, HERENEE, THEODORE, DENYS, APOLLONIUS, APAMIUS, PRONIQUE, COTEE, ORION, PAPIQUE, SATYRE et VICTOR, martyrs à Rome avec HUIT autres (301).

Saint MEDIQUE (MEDEAN), martyr à Otricoli en Ombrie.

Saints ORENCE, PHARNACE, EROS, FIRME, FRIMIN, CYRIAQUE et LONGIN, frères selon la chair et soldats dans l'armée romaine, martyrs en Arménie et dans le Caucase sous Maximien (entre 300 et 305).

Sainte FEBRONIE, vierge et martyre à Nisibe sous Dioclétien (vers 304). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VI des Ménées.)

Saintes LIBYE, LEONIS, et EUTROPE, vierges, martyres à Nisibe sous Dioclétien (vers 304).

Saint GALLICAN, consul romain, peut-être martyr à Alexandrie sous Julien l'Apostat (vers 362).

Saint MAXIME, évêque celte itinérant, martyr à Besançon en Franche-Comté (Vème siècle).

Saint ANTIDE, évêque de Besançon en Franche-Comté, martyr par la main des Vandales ariens (411).

Saint METHODE de Gortyne.

Saint SIMON, mort en paix.

Saint PROSPER, évêque de Reggio en Emilie (466).

Saint MAXIME, évêque et patron de Turin en Piémont (466). Une paroisse orthodoxe de Turin est placée sous son invocation.

Sainte TIGRE (TIGRIDE, TECLE, TYGRIS), vierge en Maurienne où elle passe pour avoir apporté des reliques de saint Jean-Baptiste (VIème siècle).

Saint BODARD, ermite et thaumaturge près de Poitiers en Poitou (VIème siècle).

Saint GALLICAN Ier, archevêque d'Embrun dans le comté de Nice (VIème siècle).

Saint SELYF (SELYR, LEVAN), ermite à Saint Levan dans les Cornouailles (VIème siècle).

Saint GALLICAN II, archevêque d'Embrun (549).

Saint MOLOC (MOLLUOG, MURLACH, LUGAIDH), Ecossais de nation, missionnaire en Ecosse après un séjour en Irlande, illuminateur des Hébrides (vers 572).

Sainte PITHERE (EMERANCE, PUDENCIENNE), moniale et solitaire à Bourgneuf en Bretagne (VIème-VIIème siècles).

Saint MOLONACHUS, disciple de saint Brendan, évêque de Lismore en Ecosse (VIIème siècle).

Translation des reliques de saint Eloi, évêque de Noyon en Picardie et ministre du roi Dagobert Ier (660).

Saint DIZANT, évêque de Saintes en Saintonge (fin du VIIème siècle).

Mémoire de la sauvegarde de Constantinople par les prières de la Toute-Sainte Enfantrice de Dieu.

Sainte EUROSIE (EUROSIA, OROSIA), vierge, martyre à Jacca en Aragon par la main des Musulmans (714). On l'invoque contre les intempéries.

Saint ADALBERT, Anglais de nation, abbé d'Echternach au Luxembourg, disciple de saint Willibrord et apôtre en Frise (vers 740).

Saint GOHARD (GUICHARD, GUNTHARDUS), évêque de Nantes en Bretagne, martyr en sa cathédrale avec un grand nombre de clercs, de religieux et de laïques, par la main des Vikings païens (843).

Saint SALOMON (SALAÜN), roi de Bretagne, qui accéda au trône en assassinant son prédécesseur Erispoé, passa sa vie à se repentir de son crime, et mourut à son tour en martyr ayant accepté la mort à Mezzer-Salaün (aujourd'hui La Martyre) en Bretagne (874).

Saints PIERRE et FEBRONIE son épouse, nommés DAVID et EUPHROSYNE dans le monachisme, princes de Mourom et thaumaturges (Russie 1228). (Office et acathiste traduits en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.)

Saint DENYS l'Athonite, fondateur du monastère du Saint-Précurseur au Mont Athos, et son successeur saint DOMECE (1389 et vers 1405-1410). (Office à saint Denys l'Athonite traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VI du Supplément aux Ménées.)

Saint THEODOSE, martyr (1419).

Saint PROCOPE, originaire de Varna en Bulgarie, moine au Mont Athos, martyr à Smyrne par la main des Musulmans (1810).

Saint GEORGES, originaire d'Attalia en Pamphylie, marchand de café de son état, martyr par la main des Musulmans (1823).

Saint NICOLAS, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1918).

Saint NIKON, moine d'Optina, confesseur (Russie 1931).

Répondre