saints pour le 24 juin du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3912
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 24 juin du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » lun. 07 juin 2004 14:50

Nativité du vénérable et glorieux Prophète et Précurseur JEAN BAPTISTE. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VI des Ménées. Office votif à saint Jean le Précurseur traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VI du Supplément aux Ménées.)

Synaxe des justes ZACHARIE et ELISABETH.

Synaxe des protomartyrs de Rome (64).

Saint ROGAT, martyr à Carthage.

Saint FAUST, martyr à Rome avec VINGT-TROIS autres.

Saintes COLOMBE, MATERNE et PERRINE, vierges, martyres à Poitiers en Poitou (IVème siècle).

Saint NICETAS, évêque aroumain de Rémésiana (aujourd'hui Bela-Palanka, entre Nis et Pirot en Serbie), évangélisateur des Besses et probable auteur de l'hymne du Te Deum (vers 414).

Saint SIMPLICE, évêque d'Autun en Bourgogne (418).

Saints AGOARD, AGILBERT et leurs compagnons, martyrs à Créteil près de Paris (fin du Vème siècle?).

Saint LUPICIN, reclus vers Transillac, près d'Aigurande, aux confins du Berry et de la Marche (vers 500).

Saint GERMOC, Irlandais de nation, frère de saint Breaca, ascète près de Mount's Bay en Cornouailles (VIème siècle).

Saint VELLE ou GÜELLEO, ermite au Folgoet en Bretagne (VIème siècle).

Mémoire de la fondation de l'abbaye de Payerne au pays de Vaud par saint Maire, évêque de Lausanne, sous le règne de saint Gontran, roi de Bourgogne (587).

Saint TUTEL, ermite à Mauron en Bretagne (VIème-VIIème siècles).

Saint THEODULPHE (THIOU), cinquième higoumène de Lobbes en Hainaut belge (776).

Saint JEAN de Porto, ermite à Tuy en Galice (IXème siècle). (On l'invoque spécialement pour la guérison des fièvres.)

Saint IVAN, ermite en Bohême (910).

Saint ERRY (HEIRE, HENRY, HEIRUS) l'Hagiographe, moine à Saint-Germain d'Auxerre en Bourgogne (vers 925).

Saint ANTOINE de Dymsk, ermite à proximité du lac Dyma (Russie 1224).

Saint JEAN le Nouveau de Suceava, martyr à Cetatea Alba (Bessarabie, entre 1330 et 1332). (Autre mémoire le 2 juin.)

Saint JEAN, moine de Yarensk (Russie 1561).

Saint JACQUES et JEAN, frères selon la chair, enfants assassinés par des malfaiteurs à Méniouga près de Novgorod (Russie 1569).

Saint PANYIOTIS, originaire de Césarée de Cappadoce, martyr à Constantinople par la main des Musulmans (1765).

Saint GERASIME d'Arkhangelsk (Russie 1771).

Saint ATHANASE de Paros, hiéromoine, professeur, hésychaste et membre actif du mouvement des Collyvadès, promoteur du culte des Nouveaux-Martyrs et éducateur inlassable du peuple grec sous la domination ottomane (1814).

Répondre