saints pour le 17 mai du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3974
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 17 mai du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » ven. 07 mai 2004 2:12

Saints ANDRONIC, apôtre (cf. aussi le 30 juillet), et JUNIA son épouse (cf. Ro XVI,7). (Peut-être martyrs en 58.) (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome V des Ménées.)

Saint TROPEZ (TORPES), officier romain, martyr à Pise sous Néron (67). Un village provençal fameux dans l'univers porte son nom... (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome V du Supplément aux Ménées.)

Sainte RESTITUTE, vierge, martyre en Afrique sous Valérien (vers 255).

Saints SOLOCHION (SOLOCANE) l'Egyptien, PAMPHAMER et PAMPHYLON, soldats romains, martyrs à Chalcédoine sous Maximien (entre 286 et 305).

Saints HERADE, PAUL et AQUILIN, martyrs à Noyon en Picardie sous Dioclétien (vers 303).

Saint THEODORITE, prêtre à Antioche, martyr sous Julien l'Apostat (entre 360 et 363).

Saint MONTAIN ou MONTAN (MONTANUS), ermite à Juvigny près de Laon en Picardie (Vème siècle).

Saint POSSIDIUS, évêque de Calames en Afrique, qui confessa la foi orthodoxe face au pélagianisme, au donatisme et à l'arianisme (vers 445).

Saint EBER (EBEUR, IBER), fondateur des paroisses de Pleyber-Christ et de Lannebert en Bretagne (VIème siècle).

Saint TUDON, père de saints Gouesnou et Majan, ermite à Lannilis en Bretagne (VIème siècle).

Saint CATHAN, évêque en Ecosse (VIème ou VIIème siècle).

Saint MADERN ou MADEN, ermite en Cornouailles / Cornwall (vers 545).

Saint MAILDULF, Irlandais de nation, fondateur du monastère de Malmesbury en Angleterre (673).

Sainte FRAMEUZE ou FRAMECHILDE, épouse de Baufroy ou Baudefroy, comte du palais de Dagobert II, mère de sainte Austreberte, fondatrice d'église à Marconne en Artois (vers 685). On l'invoque contre les maux de tête.

Saint RASSO (RATHO), noble germain qui combattit les Hongrois, se fit pélerin à Rome et en Palestine, puis moine en Bavière (953).

Sainte EUPHROSYNE de Moscou, dans le monde grande-princesse EUDOCIE, veuve de saint Démètre Donskoï, régente de la principauté de Moscou à la mort de son époux et ascète (1407).

Saints NECTAIRE (Apsaridhis) et THEOPHANE (Apsaridhis), frères selon la chair et fondateurs du monastère de Barlaam aux Météores (1550 et 1544). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.)

Translation des reliques de saint Adrien d'Ondroussov (cf. 26 août).

Saint NICOLAS de Métsovo en Epire, boulanger de profession, martyr parla main des Musulmans (1617). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.)

Saint ATHANASE le Nouveau, originaire de Corfou, évêque de Christianopolis (aujourd'hui le village de Christiani dans le Péloponnèse; le siège a été transféré à Triphyllia), thaumaturge (1735).

Saint JONAS ATAMANSK, prêtre à Odessa (Ukraine 1924).

Répondre