saints pour le 15 mai du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3974
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 15 mai du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » ven. 07 mai 2004 0:31

Les sept Apôtres fondateurs de l'Espagne: saints TORQUAT, CTESIPHON, SECOND, INDALECE (INDALECIO), CECILIUS, HESYCHIUS et EUPHRASE (Ier siècle).

Saints CHRYSANTHE et FORTUNAT, prêtres, ordonnées par saint Syrus, premier évêque de Pavie en Lombardie (Ier siècle).

Saint DIMIDRIEN, évêque de Vérone en Vénétie (IIIème siècle).

Saints CASSIUS (CASSI en auvergnat), VICTORIN, MAXIME et leurs compagnons, martyrs en Auvergne, probablement lors du passage d'une bande de pillards germaniques (vers 264).

Saintes QUIRILLE et SOPHIE, vierges, martyres vénérées à Rome.

Saints BONIN, SOTERE et PAULIN, martyrs à Pavie en Lombardie.

Saint SIMPLICE, évêque, martyr en Sardaigne sous Dioclétien (vers 304).

Sainte ROSULA, martyre en Sardaigne sous Dioclétien (vers 304).

Saint EUTICIUS, prêtre, martyr à Soriano près de Viterbe dans le Latium(vers 310).

Saint ACHILLE, natif de Cappadoce, évêque de Larissa en Thessalie, un des Pères du Ier concile oecuménique (vers 330).

Saint RETICE (RETHICIUS, RHETICE), évêque d'Autun en Bourgogne, catéchiste du saint empereur Constantin le Grand (334).

Saint PACHÔME le Grand, organisateur du monachisme cénobitique en Egypte (346). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome V des Ménées.)

Saint BARBAROS le Myrrhoblyte, soldat romain, martyr à Méthone sous Julien l'Apostat (361).

Sainte BELLE (KALI ou KALÊ).

Saint LIBERATEUR, évêque de Bénévent en Campanie.

Saint PANIGIYRIOS le Thaumaturge qui pratiqua l'ascèse au village de Malounta dans le diocèse de Nicosie à Chypre.

Sainte CESARIE, vierge devenue ermite près d'Otrante dans les Pouilles pour sauver sa pureté.

Saint DOMNINUS, diacre à Plaisance en Emilie-Romagne (443).

Saint PRIMAËL, père spirituel de saint Corentin, prêtre et ermite près de Quimper en Bretagne (vers 450).

Saint ILAR ou HILAIRE, fondateur du monastère de Golliata dans les Apennins, aux confins de la Romagne (496 ou 558).

Saint GUIVRAY ou GWIVRE, ermite à Croix-Helléan en Bretagne (VIème siècle).

Saint COLMAN MAC O'LAOIGHSE, fondateur de monastère en Irlande (VIème siècle).

Saint EUPHRAISE, successeur de saint Aproncule (cf. 14 mai), évêque de Clermont en Auvergne (514).

Saint PAUL II, abbé de Saint-Maurice d'Agaune en Valais (vers 550).

Saint DESIRE, évêque de Bourges en Berry (555).

Saint FRANCHY ou FRANCOVEE, moine en Nivernais (VIIème siècle).

Saint JEAN, évêque de Châlon-sur-Saône en Bourgogne (VIIème siècle). (Il fut canonisé en 879, lors d'un séjour à Châlon-sur-Saône, par le pape Jean VIII, qui rétablit le siège de Rome dans l'Orthodoxie avant de connaître le martyre le 16 décembre 882.)

Sainte DYMPHNE, princesse irlandaise, martyre de la viriginité, et son père spirituel saint GEREBERNE, martyr avec elle à Geel en Brabant flamand (VIIème siècle).
On invoque sainte Dymphne pour la guérison des possédés, des schizophrènes, des épileptiques, des simples d'esprit, des maniaques et des somnambules, et contre l'inceste. On inovque saint Géréberne pour obtenir l'atténuation des douleurs causées par la goutte.

Saint OURS, évêque de Fano en Italie (VIIème siècle).

Sainte ADALSINDE, religieuse, soeur de saint Waldalène de Bèze (vers 650).

Saint WALDALENE, fondateur du monastère de Bèze en Bourgogne (vers 680).

Saint BERCTHUN (BERTIN), higoumène de Beverley en Angleterre (733).

Saint WOLFERE, métropolitain de Vienne en Dauphiné (810).

Saint RUPERT, duc de Bingen, ermite en un lieu qui porte aujourd'hui son nom (Rupersberg), et sa mère sainte BERTHE, ascète (Rhénanie, IXème siècle).

Saint GIMER (GUIMER, GERMIER), évêque de Carcassonne en Languedoc (931).

Saint ISAÏE, évêque de Rostov (Russie 1090). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome V du Supplément aux Ménées.)

Saint ISAÏE, thaumaturge de la Laure des Grottes de Kiev (1115).

Saint ANDRE, ermite en Epire (XIIIème siècle).

Saint PACHÔME, abbé de Nerekhta (1384) et saint SYLVAIN de Nerekhta.

Saint EUPHROSYNIUS, nommé ELIAZAR au saint Baptême, ascète et thaumaturge dans la région de Pskov (1481), et son disciple saint SERAPION (1480).

Saint DIMITRI de Moscou, tsarévitch, fils d'Ivan le Terrible et frère de Théodore, mort à neuf ans, thaumaturge (1591). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.)

Saint MACAIRE (Gloukharev), hiéromoine missionnaire, illuminateur de l'Altaï (1843).

Saint ARETHAS de Verkhotourié et Valaam (Russie 1903).

Saint PACHÔME, archevêque de Tchernigov en Ukraine, son frère saint ABERCIUS, archevêque, leur père NICOLAS KEDROV, prêtre, et leur beau-frère VLADIMIR ZAGARSKY, martyrs par la main des Communistes (1938, 1927, 1936 et 1937).

Répondre