saints pour le 12 mai du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 12 mai du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » ven. 30 avr. 2004 22:43

Saints NEREE, ACHILEE, FLAVIE, DOMITILLE la Jeune, EUPHROSYNE et THEODORA, martyrs à Rome sous Domitien (vers 95).

Saints CHRYSPOLITE, évêque, BARONTIUS, bouvier, TUTELA, soeur du précédent, martyrs à Bettona en Italie sous Maximien (entre 285 et 305).

Saints PANCRACE, adolescent de quatorze ans, et DENYS son oncle paternel, martyrs à Rome sous Dioclétien (293 ou 304).

Saint VIBIUS, évangélisateur et martyr à Entrains en Bourgogne (IVème siècle).

Saint EPIPHANE, Juif converti, évêque de Salamine de Chypre, écrivain ecclésiastique (403). (Office traduit par le père Denis Guillaume au tome V des Ménées.)

Saint PHILIPPE, originaire de Thrace, prêtre, apôtre et exorciste à Agira en Sicile (Vème siècle).

Saint SABIN, archimandrite en l'île de Chypre (Vème siècle).

Saint POLYBE, évêque de Rinokyr en Egypte (Vème siècle).

Saint DIOMMA, patron de Kildimo dans le comté de Limerick en Irlande (Vème siècle).

Saint MONDRY ou MONDERIC, moine à Célettes près de Blois dans l'Orléanais (VIème siècle).

Saint ENOC'H, ermite près de Lanvollon en Bretagne (VIème siècle).

Saint DOMITIEN, évêque de Tongres (siège qu'il déplaça à Maëstricht), évangélisateur en Limbourg, confesseur de la foi orthodoxe contre le monophysitisme et le nestorianisme au Vème concile d'Orléans en 549 (558).
On l'invoque contre certains cas de débilité mentale.

Saint BAVAS (BERVAS, BAVOEZ), ermite en Bretagne (VIème-VIIème siècles).

Saint MODOALD, originaire d'Aquitaine, frère de sainte Itte, beau-frère de saint Pépin de Landen, oncle de saintes Gertrude et Begge, archevêque de Trèves en Rhénanie (622-640), fondateur de monastères et évangélisateur d'une partie de l'actuelle Belgique (640).

Sainte RICTRUDE, épouse de saint Adalbaud, mère de saints Maurant, Clotscinde, Eusébie de Hamage et Adalsende, devenue en son veuvage abbesse de Marchiennes (vers 688).

Saint NICETAS le Sinaïte.

Saint GERMAIN, patriarche oecuménique de Constantinople (715-730), confesseur des saintes Icônes doté du don de prophétie (742).

Saint ETELHARD, archevêque de Cantorbéry, qui défendit l'Eglise contre les empiètements du roi Offa de Mercie (805).

Saint THEODORE de Cythère, prêtre marié d'Argolide devenu moine à Rome, puis sur l'île de Cythère au large du Péloponnèse (922).

Saint EUTHYME, patriarche de Jérusalem (1223).

Saint JEAN, riche notable de Serrès en Macédoine, martyr par la main des Musulmans (XVème siècle).

Saint THEOPHANE, évêque de Soléa en l'île de Chypre (1550).

Saint DENYS, prêtre marié devenu veuf, archimandrite de la Laure de la Trinité-Saint-Serge à Sergiev Possad, héros de la libération de Moscou du joug polonais et injustement persécuté pour sa correction des textes liturgiques (1633).

Saint JEAN le Valaque, martyr par la main des Musulmans à Constantinople (1662 ou 1665). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume avec l'aide de soeur Elisabeta et publié au tome V du Supplément aux Ménées.)
On devrait particulièrement invoquer son intercession lorsqu'un inverti veut nous faire subir les derniers outrages, et pour garder la chasteté d'une manière générale.

Commémoration de la glorification de saint Hermogène, patriarche de Moscou, martyr en 1612 par la main des Polonais catholiques-romains (1913).

Sainte ATHANASIE, abbesse près de Moscou, martyre par la main des Communistes (1931).

Saint PIERRE, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1937).

Invention des reliques de la sainte vierge-martyre Irène (cf. 9 avril) à Karyès sur l'île de Lesbos (1961).

Répondre