saints pour le 4 mai du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3974
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 4 mai du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » jeu. 22 avr. 2004 16:45

Saint PORPHYRE, martyr en Ombrie sous Dèce (entre 249 et 251).

Saints HERACLIUS, JUSTE et MAUR, soldats, martyrs à Foligno en Ombrie lors de la persécution de Dèce (entre 249 et 251).

Saint CORCODEME, Grec de nation, diacre à Auxerre en Bourgogne et thaumaturge, et ses compagnons saints MARSE, ALEXANDRE et JOVINIEN, clercs , tous martyrs (IIIème siècle).

Sainte PELAGIE de Tarse, martyre sous Dioclétien (vers 290). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome V des Ménées.)

Saints APHRODISIOS, LEONCE, ANTONIN, MELEDA (MELES), VALERIEN et MACROBE, et leurs nombreux compagnons qui souffrirent le martyre à Scythopolis en Palestine.

Saint PAULIN, martyr.

Saint FLORIAN, officier, martyr près de l'actuelle Lorsch (Autriche) sous Dioclétien (304).

Saint SYLVAIN, évêque de Gaza en Palestine, martyr sous Galère (311).

Saint CYRIAQUE (QUIRIACUS), évêque d'Ancône dans les Marches, qui fut martyrisé en Palestine sous Julien l'Apostat (entre 360 et 363).

Saint JACQUES, diacre à Bergame en Lombardie, martyr par la main des Ariens (380).

Sainte MONIQUE de Thagaste dans l'actuelle Algérie, modèle des épouses et des mères chrétiennes (387). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome V du Supplément aux Ménées.)

Saint VENERE, évêque de Milan, ami de saint Jean Chrysostome (408).

Saint HILAIRE le Thaumaturge.

Saint TITIEN, évêque de Lodi en Lombardie (477).

Saint ANTOINE, higoumène du monastère de Saint-Julien à Tours, puis ermite en Touraine, en un lieu appelé depuis Saint-Antoine-du-Rocher (VIème siècle).

Saint CATNOU ou KATUGNOU, ermite à Plougaznou en Bretagne (VIème siècle).

Saint FIRMIN, évêque de Verdun en Lorraine (502).

Saint CONLETH, ermite devenu premier évêque de Kildare en Irlande (vers 519).

Saint MALOULF, MALULFE ou MALOU, évêque de Senlis dans l'Oise, qui montra son pardon des injures en enterrant de ses propres mains le roi Chilpéric, assassiné à Chelles et abandonné de tous (fin du VIème siècle).

Saint CANDIDE, successeur de saint Malulfe, évêque de Senlis (VIIème siècle).

Saint ETHELRED (AILRED), roi saxon de Mercie, qui déposa sa couronne pour se faire moine (716).

Saint SACERDOS (SERDOT, SACERDOT) de Calviac, évêque de Limoges en Limousin, patron de la ville de Sarlat en Périgord (720), et sa mère sainte MODANE.

Saint GUNTRAND ou GONTRAND, premier abbé de Liessies en Hainaut (après 764).

Saint GERVOL ou GERVOLD, higoumène de Fontenelle en Normandie (fin du VIIIème siècle).

Saint LUPIN, prêtre à Carcassonne en Languedoc (IXème siècle).

Saint NICEPHORE, fondateur du monastère du Médikion en Bithynie, mort dans l'île de Halki près de Constantinople (813).

Saint PAULIN, évêque et patron de Sinigaglia en Italie (826).

Commémoration du transfert des reliques du saint et juste Lazare, l'ami du Christ, et de la sainte Myrophore Marie-Madeleine, dans le monastère de Saint-Lazare à Constantinople, sous le règne de Léon VI le Sage (890).

Saint ATHANASE, évêque de Corinthe, écrivain ecclésiastique (vers 937).

L'icône de la Mère de Dieu de Staraïa Roussa (vers 990). (Autre commémoration le 18 septembre.)

Saint NICEPHORE l'Hésychaste, Italien converti à l'Orthodoxie et réfugié dans l'Empire, confesseur de l'Orthodoxie face à la fausse union de Lyon, moine de l'Athos et maître de la vie spirituelle (début du XIVème siècle).

Les saints frères Alfanov: CLEMENT, CYRILLE, NICEPHORE, NICETAS et ISAAC, fondateurs du monastère de Sokolnitski au diocèse de Novgorod (Russie XIVème-XVème siècles).

Répondre