saints pour le 3 mai du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 3 mai du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mar. 20 avr. 2004 18:13

Saints ALEXANDRE, EVENCE et THEODULE, martyrs à Rome sous Adrien (vers 117).

Sainte SEVERINA, dame romaine qui rendait aux martyrs les honneurs de la sépulture (IIème siècle).

Saint FLOVIER, martyr honoré à Châtillon-sur-Indre en Touraine (IIIème-IVème siècles).

Saints TIMOTHEE, lecteur, et MAURE, son épouse, martyrs à Thèbes en Egypte lors de la persécution de Dioclétien (vers 303). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome V des Ménées.)

Saints RHODOPIEN, diacre, et DIODORE, martyrs à Aphrodisias en Carie lors de la persécution de Dioclétien (vers 303).

VINGT-SEPT martyrs anonymes morts par le feu.

TRENTE SOLDATS convertis par saint Gény, martyrs à Auch en Gascogne sous Dioclétien.

Saint GENY (GENIE, HYGIN, GENI) de Lectoure en Gascogne, fils de prêtre, ermite, mort en paix (début du IVème siècle). La paroisse orthodoxe de Lectoure (Gers) est placée sous son invocation. (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XIV du Supplément aux Ménées.)

Sainte XENIE la Thaumaturge, issue d'une famille d'origine italienne installée à Kalamata dans le Péloponnèse, vierge, martyre sous Licinius (318).

Saint JUVENAL, évêque de Narni, confesseur (376).

Saint MACAIRE, disciple de saint Martin de Tours, évêque régionnaire en Aquitaine (vers 400).

Saint GLUVIAS (GLYWYS), fondateur de monastère en Cornouailles / Cornwall (VIème siècle).

Saint SCANNAL, Irlandais, disciple de saint Columba d'Iona (vers 563).

Saint GWINIEK, ermite à Lanvignec en Bretagne (VIème-VIIème siècles).

Saint GWENNOJEN, ermite à Saint-Michel-en-Grève en Bretagne (VIIème siècle).

Saint ELWIN (ETHELWIN), évêque de Lindsey en Angleterre (VIIIème siècle).

Saint MAMAÏ ou MAMIA, catholicos de Géorgie (744).

Saint PHILIPPE de Zell, Anglais de nation, ermite près de Worms en Rhénanie, puis fondateur du monastère de Zell (vers 770).

Saints MICHEL et ARSENE, les Géorgiens d'Ouloumpo (IXème siècle).

Saint PIERRE le Thaumaturge, évêque d'Argos dans le Péloponnèse, ascète, philanthrope et prophète, qui défendit les saints canons de l'Eglise lors de la querelle de la Tétragamie (922).

Invention des reliques de saint Luc du Steirion (cf. 7 février).

Saint OECUMENIOS le Thaumaturge, évêque et patron de la ville de Trikkie (aujourd'hui Trikalia) en Thessalie, écrivain ecclésiastique (995?).

L'icône de la Mère de Dieu "DE LA LAURE DES GROTTES DE KIEV" ("KIEV PETCHERSKIÏ") (1073). (Autre mémoire le 15 août.)

Saint THEODOSE, higoumène de la Laure des Grottes de Kiev et fondateur du monachisme cénobitique en Ukraine, Russie et Biélorussie (1074). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome V du Supplément aux Ménées. Acathiste traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.)

L'icône de la Mère de Dieu "PETCHERSKAÏA" avec la représentation des saints Antoine et Théodose de la Laure des Grottes de Kiev (1085).

L'icône de la Mère de Dieu de l'église de la Dormition de la Laure des Grottes de Kiev (1085). (Autre mémoire le 15 août.)

L'icône de la Mère de Dieu "SVIENSKAÏA-PETCHERSKAÏA" (1288). (Autre mémoire le 17 août.)

Saint AHMED le Calligraphe, scribe turc employé par la chancellerie du sultan, converti à l'Orthodoxie suite à un miracle que Dieu accomplit par le truchement d'une esclave russe, martyr avant d'avoir été baptisé (il connut donc le "baptême du sang" ou "baptême par son propre sang") à Constantinople par la main des Musulmans (1682). (Photios Kontoglou a gravé son icône.)

Saints ANASTASIA et CHRISTODOULE, martyrs en Achaïe (Péloponnèse) par la main des Musulmans (1821).

Saint NICOLAS, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1941).

Répondre