saints pour le 2 mai du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 2 mai du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mar. 20 avr. 2004 17:28

Saints HESPERIOS, ZOE son épouse, CYRIAQUE et THEODULE leurs enfants, esclaves d'un maître païen d'Attalia en Pamphylie qui les fit mettre à mort parce qu'ils avaient refusé de consommer des mets offerts aux idoles à l'occasion de l'anniversaire de son fils (vers 124).

Saint FELIX, diacre et martyr à Séville en Andalousie.

Saints SIMPLICE et AMBROISE, martyrs en Catalogne.

Saintes ELENAIRE et SPONSAIRE, vierges et martyres près d'Amiens en Picardie lors de la persécution de Dioclétien (vers 303).

Saint VALENTIN, cinquième évêque de Gênes en Ligurie (325).

Invention des reliques de saint Athanase le Grand, archevêque d'Alexandrie (373; cf. 18 janvier). (Office grec traduit par le père Denis Guillaume au tome V des Ménées. Particularités de l'office slave traduites par le père Denis Guillaume au tome V du Supplément aux Ménées - l'office slave ayant été traduit d'après un office grec qui n'a pas été retenu dans les éditions grecques imprimées.)

Saint NEACHTAIN, parent de saint Patrick d'Irlande (après 461).

Saint VINDEMIAL, évêque de Capse en Afrique, martyr par la main des Ariens sous Hunéric (489).

Saint GERMAIN dit "de la Mer", "le Scot", "à la Rouelle" ou "de Senarpont", Ecossais de nation, évêque régionnaire, missionnaire en Normandie, en Euskarie / Pays basque et autres lieux, martyr par la main d'un seigneur païen (vers 490).

Saint SABAS, évêque de Daphnousie en Bithynie.

Saint JOURDAIN le Thaumaturge, mort en paix.

Saint VALBERT ou GAUBERT, troisième higoumène de Luxueil en Franche-Comté (665).

Saint BERTHIN le Jeune, moine à Sithin en Picardie (vers 699).

Saint BORIS, appelé MICHEL au saint Baptême, tsar de Bulgarie qui convertit son peuple au IXème siècle (907).

Sainte GUIBART (VIBORADE, WIBORADE, WIBORADA), vierge et recluse, et sainte RACHILDE, sa compagne d'ascèse, martyres par la main des Hongrois encore chamanistes près de Saint-Gall en Suisse alémanique (925).

Saint HITTO, frère de sainte Guibart, moine à Saint-Gall (930).

Transfert des reliques des saints Boris et Gleb, appelés Romain et David au saint Baptême (1072 ou 1115; cf. 24 juillet). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.)

Saint ATHANASE de Syandem et Valaam (Russie, vers 1550).

L'icône de la Mère de Dieu de Poutivla ("POUTIVL'SKAÏA") (Russie 1635).

Saint ATHANASE III, patriarche oecuménique de Constantinople (25 février / 5 avril 1634 et 25 juin / 8 juillet 1652), mort au monastère de Loubensk où ses reliques furent ensuite trouvées incorrompues (Ukraine 1654).

Sainte MATRONE l'Aveugle, ascète à Moscou (1952).

Répondre