saints pour le 28 mars du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3975
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 28 mars du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » dim. 14 mars 2004 17:23

Saint apôtre et martyr HERODION, disciple de saint Pierre, évêque d'Hypatie en Phtiotide (Ier siècle). (Mémoire principale le 8 avril.)

Saints JUSTIN ou JUST, évêque, MAGNE, YSICE et PHOTIOS, apôtres en Bigorre (IIème-IIIème siècles).

Saints ROGAT, SUCCESSUS et SEIZE autres, martyrs en Afrique.

Saint SIXTE III, pape et patriarche de Rome, confesseur de la foi orthodoxe face au pélagianisme et au nestorianisme (440).

Saint HESYCHIUS de Jérusalem, ascète qui confessa la foi orthodoxe face au nestorianisme (après 451).

Saint SPE ou SPES, abbé en Campanie, aveugle qui recouvra la vue peu de temps avant sa mort (513 ou 517).

Saint EUMERE ou EVEMERE, évêque de Nantes (527).

Saint CARNE, Irlandais de nation, évêque itinérant en Bretagne (530).

Saint GONTRAN, fils de Clotaire Ier, petit-fils de Clovis, roi des Francs de Bourgogne (561-593), un des plus compétents parmi les rois mérovingiens, ascète, pénitent à cause de sa vie privée agitée et thaumaturge; considéré comme l'illuminateur des Alpes, il institua à Dijon la laus perennis que le monastère de Saint-Maurice d'Agaune en Valais avait reçue du monastère des Acémètes de Constantinople (593). (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome III du Supplément aux Ménées.)

Sainte GUNDELINDE, abbesse en Alsace (vers 750).

Saint HILARION le Nouveau, higoumène du monastère du Pélécète au Mont Olympe de Bithynie, confesseur des saintes Icônes (vers 754). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III des Ménées.)

Saint BOÏAN, prince de Bulgarie, martyr sur ordre de son frère païen Milomir (vers 827).

Saint TUTILON, moine de Saint-Gall en Suisse, artiste (vers 915).

Saint EUSTRATE le Jeûneur, moine de la Laure des Grottes de Kiev, martyr crucifié à Chersonèse par la main d'un Juif à qui les Coumans l'avaient vendu comme esclave et qui voulait le contraindre à apostasier (1097).

Saint CONON, higoumène italo-grec à Nési en Sicile; un des derniers témoins de l'Orthodoxie en Sicile (1236). On l'invoque contre les maux d'oreille.

Saint HILARION, fondateur du monastère de la Protection de la Mère de Dieu dans le district de Gdov (Russie 1476).

Saint DENIS le Miséricordieux, évêque de Larissa en Thessalie et fondateur du monastère Saint-Nicolas de l'Anapavsas aux Météores (1510).

Saint JONAS de Kliminetsk (Russie 1534).

Saint JEAN, évêque de Manglisi en Géorgie (1751).

Saint ZACHARIE de Prousse, martyr par la main des Musulmans (1802).

Répondre