saints pour le 14 mars du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 14 mars du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » sam. 06 mars 2004 16:45

QUARANTE-SEPT martyrs qui avaient été baptisés par saint Pierre dans la prison Mamertine à Rome (67).

Fête mobile: le Dimanche de la Croix, troisième dimanche du Grand Carême, mémoire de sainte CHLOE de Corinthe, contemporaine des saints Apôtres. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume à la fin du tome III du Supplément aux Ménées.)

Saints ALEXANDRE, DENYS, BASILE, EUPHRATES, FRONTON et FRONIMOS, martyrs à Thessalonique, probablement sous Maximien, entre 286 et 305.

Saint INNOCENT, évêque de Vérone en Italie (IVème ou Vème siècle).

Saints PIERRE et APHRODISE, martyrs en Afrique par la main des Vandales ariens (Vème siècle).

Saint BENOÎT de Nursie en Ombrie, patriarche des moines d'Occident, fondateur des monastères de Subiaco et du Mont-Cassin, auteur de la règle bénédictine (543). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III des Ménées. Acathiste traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III du Supplément aux Ménées. Office composé par saint Nil de Rossano et traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées à la date du 21 mars.)

Saint LUBIN, natif du Poitou, évêque de Chartres en Beauce (552 ou 567).

DEUX moines et UN diacre, martyrs en Italie par la main des Lombards (VIème siècle).

Saint LEON, évêque en Italie, martyr, probablement par la main des Ariens.

Saint EGAREC ou TEGAREC, ermite en Bretagne (VIème / VIIème siècles).

Saint TALMACH, higoumène en Irlande (VIIème siècle).

Sainte FLORENTINE, vierge, abbesse en Espagne, soeur de saint Léandre de Séville (vers 630).

Saint BONIFACE CURITAN, Romain de nation, évêque en Ecosse (vers 660).

Saint EUSCHEMON, évêque de Lampsaque, thaumaturge qui confessa les saintes Icônes sous l'empereur iconoclaste Théophile (IXème siècle). On l'invoque pour la protection des jardins.

Saint ROSTISLAV-MICHEL, prince de Kiev (1168).

Saint THEOGNISTE, Grec de nation, métropolite de Kiev, Vladimir et Moscou, qui confessa la foi orthodoxe face aux Tatars, accorda sa protection à saint Serge de Radonège et fit connaître saint Grégoire Palamas en Russie (1353).

L'icône de la Mère de Dieu "DE SAINT-THEODORE" ("FEODOROVSKAÏA"). (Elle fut découverte par le saint prince Georges Vsiévolodovitch au XIIIème siècle. C'est devant cette icône, alors conservée dans un monastère de Kostroma, que la tsarine Marthe Ioannovna bénit l'intronisation de son fils Michel Féodorovitch, premier tsar de la dynastie des Romanov, le 14 mars 1613. Autre fête le 16 août.) (Acathiste traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Saint JEAN, fol-en-Christ à Iourievits (Russie 1893).

Répondre