saints pour le 12 mars du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 12 mars du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » ven. 05 mars 2004 1:55

Le juste PHINES, petit-fils d'Aaron, mort en paix (vers le XIIème siècle avant NSJC).

L'icône de la Mère de Dieu "DE LYDDA" ("LIDSKAÏA"), sur un pilier à Lydda (aujourd'hui Lod) en Palestine (Ier siècle).

Saint MAXIMILIEN, martyr à Tebessa dans l'actuelle Algérie sous Dioclétien (295).

Saint MAXIMILIEN, martyr à Rome, probablement sous Dioclétien.

NEUF saints martyrs morts par le feu.

Saint PAUL ou POL (PAUL AURELIEN), originaire de Cornouailles / Cornwall ou du pays de Galles, premier évêque du Léon en Bretagne et un des sept saints fondateurs de la Bretagne (575). (La ville de Saint-Pol-de-Léon, jadis Oxismor, porte son nom.)

Saint TANGUY ou GURGUY, abbé en Bretagne (vers 600).

Saint GREGOIRE Ier le Dialogue, pape et patriarche de Rome (590-604), biographe de saint Benoît de Nursie, organisateur de la mission en Angleterre et qui condamna d'avance les prétentions de ses successeurs (604).

Saint PIERRE, diacre et disciple de saint Grégoire Dialogue (605).

Saint MURE (MURA,MURAN, MURAMES) MC FEREDACH, higoumène de Fathen en Irlande (vers 645).

Saint MABON, évêque de Saint-Pol-de-Léon en Bretagne (vers 650).

Saint LAURENT, un des 300 martyrs dits "les Allemands" morts par la main des Musulmans sur l'île de Chypre (fin du VIIème siècle).

Saint THEOPHANE le Confesseur, higoumène du monastère du Grand-Champ au Mont Sigriane près de Cyzique, qui souffrit pour la cause des saintes Icônes sous Léon V l'Arménien (818). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III des Ménées.)

Saint ALPHEGE le Chauve, évêque de Winchester en Angleterre (951).

Saint NICODEME, disciple de saint Fantin, solitaire à Mammola en Calabre (990).

Saint SYMEON le Nouveau Théologien, ascète (1022). (Mémoire principale le 12 octobre.) (Canon paraclitique traduit en français par le père Denis Guillaume au tome III du Supplément aux Ménées.)

Saint DEMETRE le Sacrifié, roi de Géorgie, martyr (1289).

Saint THEOCTISTE DRAGOUTINE (Serbie, 1316).

Saint NICEPHORE, prêtre, martyr par la main des Musulmans à Caffa en Crimée (1730).

Saints JEAN, prêtre, et VLADIMIR, moine, martyrs par la main des Communistes (Russie 1938).

Répondre