saints pour le 17 janvier du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3982
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 17 janvier du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » dim. 04 janv. 2004 1:55

Saint GENOU, évêque de Cahors, et son père saint GENIT (vers 250).

Saints DIODORE, prêtre, et MARIEN, diacre, martyrs à Rome (vers 257).

Saints IOUNILLA et TOURVON, martyrs en Cappadoce.

Sainte YOLAINE, vierge et martyre au diocèse de Soissons (IVème siècle).

Saint ANTOINE le Grand, moine en Egypte, père de tous les moines (356). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome Ier des Ménées.)

Saint SABIN ou SAVIN, évêque de Plaisance, thaumaturge qui apaisa les eaux du Pô (fin IVème siècle).

Saint DIOGENE, évêque de Grenoble (vers 390).

Saint THEODOSE le Grand, empereur très chrétien (395).

Saint ACHILLE, ascète du désert de Scété en Egypte (Vème siècle).

Saint NENNIE (NENNIUS), higoumène en Irlande (VIème siècle).

Saints ANTOINE, MERULE et JEAN, moines au monastère de Saint-André à Rome (VIème siècle).

Saint SULPICE II le Pieux ou le Débonnaire, archevêque de Bourges en Berry (644).

Sainte MILWIDE ou MILDGITHE, vierge, arrière-petite-fille de saint Ethelbert, premier roi chrétien du Kent, moniale (vers 676).

Saint JOSEPH, évêque de Freising (764).

Saint ANTOINE le Romain, moine à Novgorod (1147). (Mémoire principale le 3 août.)

Saint ANTOINE, fondateur du monastère de Dymsk (Novgorod 1273). (Mémoire principale le 24 juin.) (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome I du Supplément aux Ménées. Acathiste traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Saint ANTOINE le Nouveau, ascète et thaumaturge au skite de Berée en Macédoine. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Saint ANTOINE, fondateur du monastère de la Belle-Colline (Krasnyikholm) (Russie 1481).

Saint ANTOINE, fondateur du monastère de la Mère de Dieu sur les rives du Lac-Noir (Tchernoïezirsk) dans la région de Novgorod (XVIème siècle).

Saint MACAIRE KALOYERAS, moine et directeur d'école à Patmos (1737).

Saint GEORGES, palefrenier, martyr par la main des Musulmans à Ioannina (1838). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIII du Supplément aux Ménées.)

Saint PAUL, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1938).

Répondre