saints pour le 2 juillet du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3912
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 2 juillet du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » jeu. 03 juil. 2003 1:49

Saints PROCESSE et MARTINIEN, martyrs à Rome (Ier siècle).

Saint HYACINTHE, martyr à Cumes en Campanie (189).

Saint AMASE, confesseur en Limousin (IIIème siècle).

Saints ARISTON, CRESCENTIEN, EUTYCHIEN, URBAIN, VITAL, JUSTE, FELICISSIME, FELIX, MARCIE et SYMPHOROSE, martyrs en Campanie sous Dioclétien (vers 285).

Saint martyr EUTYCHIEN.

Saints PAUL, BILON, THEON et HERON, martyrs à Thessalonique lors de la persécution de Maximien ou lors de celle de Galère (entre 305 et 310).

Déposition de la précieuse Robe de notre Souveraine la Très-Sainte Mère de Dieu en l'église des Blachernes (Vème siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VII des Ménées.)

Saint JUVENAL, patriarche de Jérusalem, qui confessa la foi orthodoxe face au monophysitisme (458). (Tropaire traduit par le père Denis Guillaume au tome VII du Supplément aux Ménées.)

Saint OUDOTHEE (OUDOCEE, ODOCEUS, OUDOCEUS), évêque de Landaff (Pays de Galles, 564).

Sainte MONEGONDE (MONEGUNDIS, MONGONDE), native de Chartres, mère de famille, puis recluse à Tours (570).

Saint JEROCHE, moine de Rebais et apôtre en Brie (VIIème siècle).

Saint SWITHU (SWITHUN, SWITHIN), évêque de Winchester en Angleterre, thaumaturge (863).

Saint ALDEGRIN l'Angevin, moine et ermite à Baume-les-Messieurs en Franche-Comté (Xème siècle).

Saint PHOTIOS, métropolite de Kiev (Ukraine 1431). (Tropaire et kondakion traduits par le père Denis Guillaume au tome VII du Supplément aux Ménées. Le saint y est indiqué à tort comme métropolite de Moscou.)

L'icône de la Mère de Dieu de Féodotiev (Russie 1487).

Saint ETIENNE le Grand, voïvode de Moldavie (1457-1504), défenseur de la chrétienté et "athlète du Christ", fondateur d'églises et de monastères et modèle de pardon (Roumanie 1504). (Acathiste traduit en français par le docteur Claude Laporte et adapté au chant et publié par le père Denis Guillaume au tome XV du Supplément aux Ménées.)

L'icône de la Mère de Dieu "POJAÏSKAÏA", dite aussi "DES CAMALDULES" (Lituanie XVIIème siècle).

L'icône de la Mère de Dieu d'Akhtyrka (Ukraine 1739).

Saint LAMPROS, martyr par la main des Musulmans à Makri (1835).
Dernière modification par Claude le Liseur le mar. 08 juin 2004 19:02, modifié 2 fois.

Claude le Liseur
Messages : 3912
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » mar. 08 juin 2004 18:38

Un an a passé et je fais remonter le calendrier du 2 juillet à sa place...

Répondre