saints pour le 8 janvier du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3912
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 8 janvier du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » sam. 03 janv. 2004 17:07

Saint prophète SHEMAYA (Xème siècle avant Jésus-Christ).

Saint PATIENT, évêque de Metz (IIIème siècle).

Saints CLAUDE, CARBONAN, TIBUDIEN et PLANIUS, martyrs à Terni (Ombrie) sous Claude II le Gothique (268).

Saint MAXIME Ier, évêque de Pavie (vers 270).

Saint LUCIEN, premier évêque de Beauvais (?), et ses compagnons MAXIMIEN et JULIEN, martyrs à Beauvais (vers 290).

Saints THEOPHILE, diacre, et HELLADE, laïc, martyrs en Libye (IVème siècle).

Saint CARTERIOS de Césarée de Cappadoce, prêtre, martyr sous Dioclétien (vers 304).

Saint EUGENIEN, évêque d'Autun en Bourgogne, martyr (vers 340).

Saint AGATHON, ascète en Egypte (IVème siècle).

Saint EGEMON, évêque d'Autun, confesseur (vers 374).

Sainte DOMNIQUE ou DOMINIQUE, moniale (Vème siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome I des Ménées.)

Sainte ERGNAD, moniale en Irlande.

Saint ATTIQUE, patriarche de Constantinople (406-425), qui réhabilita la mémoire de saint Jean Chrysostome injustement condamné (425).

Saint GUITHELIN, évêque de Londres (435).

Saint NETHELM ou NATHALAN, évêque d'Aberdeen en Ecosse (452).

Saint MAXIME, prêtre, et CINQUANTE-CINQ compagnons, martyrs en Norique par la main des Hérules.

Saint SEVERIN du Norique, abbé, apôtre du Norique (actuelle Autriche) (481). (En 488, lors de la chute du Norique devant l'assaut des Ruges, les Latins du Norique se replièrent pour la plupart en Italie en emportant avec eux les reliques de saint Séverin. Une petite présence latine survécut encore aux invasions des Alamans et des Francs, et envoya des évêques à un concile de Grado en 577 ou 579, mais ce dernier reste fut coupé du patriarcat d'Aquilée par les invasions slaves. Les derniers isolats latins se germanisèrent au IXème siècle. La latinité dut se replier au sud des Alpes et, depuis, elle n'a pu reprendre pied dans le Norique et les Champs décumates. Les reliques de saint Séverin furent transportées à Monte-Feltro, puis à Lucullano en 493 ou 494, puis à Naples en 910.)

Saint SEVERIN, évêque de Septempeda, aujourd'hui San-Severino dans la Marche d'Ancône, thaumaturge (540).

Saint THEODORE, oncle de l'impératrice Théodora, épouse de Justinien, général devenu ermite puis fondateur du monastère de Chora à Constantinople (568).

Saint GEORGES de Chozéba, ascète en Palestine (VIIème siècle). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome I des Ménées.)

Saint ALBERT, patron de la ville de Cashel en Irlande (VIIème siècle).

Saint JEAN, ermite en Sicile, qui vit saint Denis, saint Maurice et saint Martin disputer l'âme du roi Dagobert au démon (VIIème siècle).

Saint FROBERT, moine de Luxeuil et premier higoumène de Moutier-la-Celle près de Troyes en Champagne (673).

Saint BAUDOUIN, fils de saint Blandin et de sainte Salaberge, chanoine de la cathédrale de Laon, assassiné en haine de sa justice et de sa piété (677).

Saint ERHARD, EBERHARD ou EVRARD, Scot d'origine, évêque missionnaire en Allemagne et chorévêque à Ratisbonne (vers 700).

Saint MAURONT, higoumène de Saint-Florent-le-Vieux près de Saumur (vers 710).

Sainte GUDULE, moniale, patronne de Bruxelles (712). (Office composé en français par le père Denis Guillaume au tome I du Supplément aux Ménées.)

Saint CYR ou KYROS, patriarche de Constantinople (706-711), qui confessa la foi orthodoxe contre le regain du monothélisme sous l'usurpateur Philippicus (vers 714).

Sainte PEGUE, PEE ou PEGE, moniale en Angleterre (peu après 717).

Saint GARIBALD ou GAUDEBALD, premier évêque de Ratisbonne (Regensburg) en Bavière (761).

Saint ABO, musulman converti, martyr par la main des Musulmans à Tbilissi en Géorgie (785).

Saint ATHELHELM, archevêque de Cantorbéry (923).

Saint GREGOIRE, évêque d'Ohrid (1012).

Saint GREGOIRE le Reclus, clairvoyant de la laure des Grottes de Kiev (1093).

Saint GREGOIRE, thaumaturge de la laure des Grottes de Kiev (XIII-XIVème siècles).

Saint MACAIRE MAKRIS, higoumène du monastère du Christ Pantocrator à Constantinople (1431).

Saint ISIDORE, prêtre, et ses SEPTANTE-DEUX fidèles, martyrs par la main des Catholiques-Romains à Youriev (Estonie 1472).

Saint PAÏSSIUS d'Ouglitch (Russie 1504).

Saint VICTOR, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1937).

Saint DEMETRE, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1938).

Saint MICHEL, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1941).

Fêtes mobiles: le 1er dimanche après la Théophanie, mémoire des vierges martyres de la métropole d'Edesse et Pella: NEOLLINA, DOMNINE et PARTHENA (entre 1373 et 1375); le 2ème dimanche de janvier, mémoire de la FAMILLE de saint Basile le Grand (décision du Saint Synode de l'Eglise de Grèce du 4 septembre 1998).

Répondre