saints pour le 10 décembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 10 décembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » dim. 28 nov. 2004 23:35

Saint martyr THEOTECNOS, mort par le glaive.

Saint martyr MARIEN, mort lapidé.

Saint martyr EUGENE, mort sous les coups de verges.

Saint MENAS, HERMOGENE et EUGRAPHE, martyrs à Alexandrie sous Maximin (235). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XII des Ménées.)

Saints CARPOPHORE, prêtre, et ABUNDIUS, diacre, martyrs sous Dioclétien, à Rome, à Spolète en Ombrie ou à Séville en Andalousie.

Saint MERCURE et ses compagnons, soldats, martyrs à Lentini en Sicile (vers 300).

Saintes EULALIE et JULIE, vierges, martyres sous Dioclétien à Mérida en Estrémadure (303).

Saint GEMELLE, martyr à Ancyre (aujourd'hui Ankara) sous Julien l'Apostat (entre 361 et 363).

Synaxe de l'Archistratège Michel à Adda.

Saint EDIBE (EDIBIUS), évêque de Soissons en Picardie (vers 459).

Saint SANDOU ou SYNDULPHE, archevêque de Vienne en Dauphiné (vers 669).

Saint DEUSDEDIT, évêque de Brescia en Lombardie, confesseur de la foi orthodoxe face au monothélisme (vers 700).

Saint GUITMAR (GUITMAIRE, GUITMER, GUIMAR, GUIMARE, GUIMER, WITMAIRE, WITMER, WIDMER, VITMAR, GUITMARUS, VITMARUS), quatrièmre abbé de Saint-Riquier en Picardie (765 ou 777).

Saint THOMAS DEFOURKINOS, ascète en Bythinie (Xème siècle).

Saint JEAN BRANKOVITCH, despote de Serbie (1476-1502) et ses père et mère ETIENNE et ANGELINE (mémoire principale de celle-ci le 30 juillet). (Office à saint Jean de Serbie traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XII du Supplément aux Ménées.)

Saint JOASAPH, évêque de Bielgorod (Russie 1754).

Saints JACQUES et ALEXANDRE, prêtres, ainsi que saint EUGRAPHE, prêtre, et son fils, martyrs par la main des Communistes (Russie 1918).

Saints ANATOLE, ALEXANDRE, EUGENE, CONSTANTIN et NICOLAS, prêtres, PIERRE, EUGENE, MICHEL, DOROTHEE, LAURENT et GREGOIRE, laïcs, et ALEXANDRA et TATIENNE, laïques, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Sainte EUDOCIE, martyre par la main des Communistes (après 1937).

Saint NICOLAS, prêtre, martyr par la main des Communistes (1938).

Saintes ANNE et TATIENNE, qui confessèrent la foi sous le régime soviétique (1948).

Saint FELIX, confesseur en Union soviétique (1954).

Répondre