saints pour le 4 décembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3908
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 4 décembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » mer. 24 nov. 2004 17:09

Saint CRISPUS, des Septante Disciples du Seigneur, fondateur de l'Eglise d'Egine.

Saints martyrs CHRISTODULE et CHRISTODULIE, morts par le glaive.

Sainte BARBARA, grande-martyre à Héliopolis dans l'Hellénopont (ou en Egypte, ou en Coélo-Syrie) sous Maximien (entre 286 et 305). Elle est une patronne des architectes, artificiers, artilleurs, fondeurs, paumiers, salpétriers, vergettiers ou brossiers et chapeliers, armuriers, couvreurs, charpentiers, maçons, mineurs, orfèvres et libraires (surtout des artilleurs et des mineurs). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XII des Ménées. Acathiste traduit en français par le même au tome XII du Supplément aux Ménées.)

Sainte JULIENNE, compagne de sainte Barbara, morte par le glaive.

Saint FELIX, diacre de saint Ambroise de Milan, puis cinquième évêque de Bologne en Emilie-Romagne (429).

Sainte BERTHOARE, première abbesse de Notre-Dame-de-Sales à Bourges en Berry (vers 689).

Sainte ADA (ADENETE, ADNETTE, ADNETA, ADNECHILDE), abbesse du couvent des Saints-Apôtres au Mans dans le Maine (vers 689).

Saint CASSIEN, un des trois cents saints "allemands" de l'île de Chypre (vers la fin du VIIème siècle).

Saint JEAN, évêque de Polybote en Phrygie salutaire, confesseur des saintes Icônes et thaumaturge (après 726).

Saint JEAN DAMASCENE, ministre du calife omeyyade Walid, puis moine à la laure de Saint-Sabbas en Palestine, principal théologien de la vénération orthodoxe des saintes Icônes lors de la première persécution iconoclaste (749 ou 753). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XII des Ménées.)

L'icône de la Mère de Dieu de saint Jean Damascène.

Saint GENNADE, archevêque de Novgorod, confesseur de la foi orthodoxe face à l'hérésie des judaïsants et promoteur des éditions bibliques (Russie 1505).

Dormition de saint GOURIA, évêque de Kazan en Tatarstan (Russie 1563). (Mémoire principale le 5 octobre.)

Saint SERAPHIN, évêque de Phanarion en Thessalie, martyr par la main des Musulmans (1601).

Saints ALEXIS, JEAN, ALEXANDRE et NICOLAS, prêtres, BASILE, diacre, et DIX autres avec eux, martyrs par la main des Communistes (Russie 1918).


Saint DAMASCENE (Tsedrick), évêque de Gloukhov, martyr par la main des Communistes en 1935, et son père saint NICOLAS, prêtre, martyr par la main des Communistes en 1917.

Répondre