saints pour le 20 novembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3856
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 20 novembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » dim. 14 nov. 2004 21:04

Vigile de l'Entrée au Temple de la Très Sainte-Mère de Dieu. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Saints AMPELE et CAÏUS, martyrs à Messine en Sicile.

Saints OCTAVE, SOLUTEUR et ADVENTEUR, martyrs de la Légion thébaine (vers 286).

Saints EUSTATHE, THESPESSIOS et ANATOLE, frères selon la chair, natifs de Gangres en Galatie, martyrs à Nicée en Bithynie sous Maximien (vers 300).

Saint BASSOS, martyr avec QUARANTE-DEUX autres à Héraclée de Thrace.

Saint DASIOS, soldat, martyr à Durostorum (aujourd'hui Silistria sur la frontière roumano-bulgare) sous Maximien (vers 305).

Saint NIRSA, évêque, JOSEPH, son disciple, et leurs compagnons, martyrs morts par le glaive en Perse (343).

Les saints martyrs ISAAC, JEAN et CHAPOUR (SAPOR), morts lapidés en Perse.

Saints ONAM, PAPPIAS et ISAAC, martyrs en Perse.

Saint martyr GEÏTHAZET et ses compagnons SASSANIS, NOLIMARIS et ZAROUANTINIS, morts percés de lances.

Saintes vierges et martyres THECLE, BAOUTHA, DENACHIS, TENTOUS, MAMA, MALOCHIA, ANNA, NANA, ASTI et MALAKH, mortes par le glaive en Perse, lors de la même persécution.

Saint JEAN, ascète du désert de Nitrie en Egypte.

Saint APOTHEME (APOTHEMIUS, APOTEMIUS, HYPOTHEME), évêque d'Angers en Anjou (vers 389 ou 400).

Saint MAXIME, évêque de Mayence en Rhénanie, confesseur de la foi orthodoxe face à l'arianisme (fin du IVème siècle).

Saint ISAAC, catholicos d'Arménie (440). (Autre mémoire le 30 septembre.)

Saint PROCLUS, archevêque de Constantinople (434-446), confesseur de la foi orthodoxe face au nestorianisme (446). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Saint BENIGNE, évêque de Milan en Lombardie (477).

Saint ERMEAUX, ermite à Mur-de-Bretagne (VIème siècle).

Saint SYLVESTRE, évêque de Chalon-sur-Saône en Bourgogne (vers 532).

Saint SIMPLICE, évêque de Vérone en Vénétie (vers 535).

Saint AUTBOD (AUBEU), Irlandais, ermite près de Laon en Picardie (690).

Saint HIPPOLYTE, évêque de Belley dans le Bugey, puis ermite à Saint-Claude en Franche-Comté (vers 776).

Saint GREGOIRE le Décapolite, natif de l'Isaurie, ascète en divers lieux d'Anatolie, aux îles des Princes, à Enos en Thrace, Thessalonique en Macédoine, Reggio en Calabre, Syracuse en Sicile et au Mont Olympe de Bithynie, visionnaire et confesseur des saintes Icônes (842). Depuis 1490 environ, ses reliques sont conservées au monastère de Bistrita dans le département de Vâlcea en Olténie. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées. Office complet traduit en français par le même avec l'aide de la soeur Elisabeta au tome XI du Supplément aux Ménées.)

Saint THEOCTISTE, eunuque et patrice de la cour impériale, confesseur des saintes Icônes et un des artisans du Triomphe de l'Orthodoxie en 843, plus tard assassiné sur ordre du césar Bardas qui s'était emparé du pouvoir (855).

Saint EDMOND, roi d'Est-Anglie, martyr par la main des Vikings païens (869).

Saint SOZOMENE, ermite sur l'île de Chypre (XIIème siècle).

Saint DIODORE, moine à Yiouregiorsk (Russie 1633).

Saints MACAIRE, évêque d'Ekatérinoslav, ALEXIS, ALEXANDRE et VLADIMIR, prêtres, et HILARION, moine, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Sainte TATIENNE, moniale, martyre par la main des Communistes (après 1937).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités